AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Lun 23 Mai 2011 - 19:42

Très sympa, ça commence à vraiment prendre forme là j'ai vraiment hâte de voir ce que va donner cette petite équipe aux caractères un tant soit peu opposés. Le colosse du début m'a fait sourire aussi même si j'avais cru comprendre qu'ils étaient assez intelligents tout de même. Ce qui me fait penser que les plafonds doivent être assez hauts vu la taille de la créature et des autres.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Sam 28 Mai 2011 - 10:08

Chapitre 7
Second round

Ok. Au moins, je serait fixé sur quelque chose. Cette fille ne sait absolument pas piloter.
Alors que les explosions explosaient au loin, elle manqua d’attention et son appareil s'emballa, et on fit une chute que tout les journalistes aurait voulut mettre dans leur bêtisier.
On s'était arrêté sur le toit d'un bâtiment. Il avait vue sur la rue où le monstre était. Les policiers bouchaient les deux cotés de la rue, en deux barrages de policiers qui, protégés par leur bouclier, vidaient leurs munitions sur la créature, qui avançait vers l'un des barrage d'un air menaçant. Les tirs d'en face la ralentissait, ceux de derrière la blessait. C'est bon, elle est fichue. Des dizaine et des dizaines de policier Eladonien qui font feu à volonté sur vous, ça laisse pas indifférent. Alors qu'elle n'avait fait qu'une quinzaine de pas, elle s'écroula au sol. Les tirs stoppèrent sous les ordres du chef. Il se dirigea vers le corps d'un pas ferme, mais hésitant à la fois. Il pointa son arme vers le crâne de la créature, et le tapota avec. Elle rouvrit les yeux, et se releva. L'Eladonien paraissait minuscule face à elle. Elle agrippa l'homme, et le lança dans une vitrine. Les policiers recommencèrent à tirer. Le barrage dont elle était le plus proche fut balayé par un faisceau d'énergie. La plupart trépassèrent dans l'explosion, les autres se mirent à fuir. Elle se retourna face à la seconde barrière. Elle réserva le même sort qu'au premier barrage. L'énorme boule bleu ne fit aucun survivant, ou du moins aucun encore assez en forme pour lui faire face. Elle était seule, au milieu de cette rue dont les deux cotés étaient jonché de cadavres de policiers mort en essayant de l'arrêter. Un vrai massacre, encore un. Elle se mit à pousser un rire qui résonna dans la rue vide. L'Eladonienne à mes cotés semblait en avoir assez. Moi aussi. Je me leva. Je m'était dit qu'il fallait partir avant qu'elle nous voie, mais l'Eladonienne n'hésita pas une seconde; Elle posa sa main sur le rebords du toit et sauta. Elle tenait vraiment à se faire tuer. Je fit pareil. Pas que je voulait vraiment combattre cette chose, mais si je lui apportait mon aide, on aurait plus de chance de s'en sortir, en plusieurs morceaux si il le faut.

Elle était là. Juste en face de moi. Mon arme se pointa vers elle. Je tira à pleine puissance. Elle fit de même. Le faisceau d'énergie rentra en collision avec le tir de flammes. Le sien avala complètement le mien et me toucha à l'épaule. La douleur me plaqua au sol. J'avait aucune chance face à elle, l'Ykornien avait raison. Mais nous somme deux, et elle est seule. Il dégaina ses armes, alors que je me releva. Le monstre se propulsa contre lui. Le face à face était impressionnant. Il avait eu plusieurs mètres de reculs, mais il avait réussi à la stopper. C'était LE moments. Je tira de nouveau à pleine puissance. Elle n'avait pas le moyen de se défendre. Mon tir toucha son flanc, et la repoussa plu loin. Je venait de comprendre. Les tirs des policiers étaient dans un nombre incalculable et très nourris, mais chaque tir était faible. Seul un tir de puissance signifiante lui faisait vraiment des dégâts. Mais mon épée qui crache des étincelles, c'est de la rigolade face à elle. L'Ykornien trancha l'air de son épée. Le monstre, pas décontenancé le moins du monde, lui donna un coups de poing qui lui permit de dire "Bonjours" au mur d'en face. Je prit de la hauteur grâce à mon Jetpack avant de faire feu avec mon arme. Le recul du tir m'envoya quelques mètres plus haut dans l'air, mais il toucha sa cible, qui répliqua en me tirant dessus. J'essaya d'esquiver tant que possible. L'Ykornien, remit de son coup du poing, mais surtout du mur, essaya de plaquer le monstre. Le rapport de taille fit que la tentative se resuma à une vulgaire bousculade. Son épée rentra à ce moment dans la cuisse du monstre. En se retira, elle laissa apparaître une ouverture. Le monstre posa sa main sur la blessure, profonde, alors que je continuait à faire des tirs assez chargés. Elle prit l'Ykornien par le col et me l'envoya dans la figure. Elle en avait marre. Elle décolla, explosant le bitume à ses pieds en un cratère ou un Matoran aurait put tenir allongé. Il n'y avait pas une seconde à perdre, il fallait l'arrêter.

-Hé ! Lève tes fesses ! On peut encore la rattraper !
Il se releva en me toisant du regard
-Hors de question ! On a eu de la chance de s'en sortir qu'avec des blessures légère !
-On perd du temps là, dit-je en me relevant, ne la laissons pas fuir !

Il semblait vraiment énervé. Il frappa le sol de son pied jaune.
-Il suffit ! Ca commence à bien faire de vouloir jouer les justicier ! Ce n'est pas notre rôle, il y a les forces de l'ordre Eladoniennes pour cela !
Je désigna un tas de cadavre à quelques mètres d'ici.
-Je préfère me protéger moi-même plutôt que de compter sur eux ...
On dira ce que l'on voudra, mais il fallait admettre que bon ou pas bon, Arrtohnia c'est pas vraiment une zone à tension, ce n'est pas comme si ils arrêtaient des tas de criminels ...
Enfin bref, c'était trop tard pour la rattraper maintenant. Alors que l'on se dirigeait à pieds vers l’hôpital, il me lança

-Sinon, comment tu t'appelle ?
-Earnia
-Riurk, pour te servir

Là, je ne saurait expliquer pourquoi, mais j'avait un bon pressentiment. Malgré que nous soyons totalement différents, peut être était-ce le début d'une amitié ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 29 Mai 2011 - 10:34

Bon chapitre, même si cela reste avant tout du combat tout le long. J'ai surtout hâte de découvrir d'autres régions et races.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 29 Mai 2011 - 12:33

Bon chapitre amais evite de faire parler deux personnage à la premièer personne du singulier ou utilise la troisème personne. En fait, dans une histoire écrite à la première personne, on ne voit que l'opinion du personnage principale. On voit ses pebsée, ce qu'il pense des autres mais on ne sait pas se que ressente les autres sauf par son regard. J'espère avour été clair sur ce point. Sinon, continue comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 29 Mai 2011 - 13:24

Le problème est qu'il y aura pas la suite des séparations çà et là dans les tomes, et comme j'ai vraiment envie que ceux qui lisent soient vraiment "dans" le personnage, j'utilisa la première personne pour facilité la tâche. Et puis un peu d’originalité n'a jamais fait de mal, non ^^ ?
Mais ne vous inquiétez pas, vous n'aurez pas de cas ou il y as 8/9 changements de personnage par chapitre, partant du fait que seul les personnages importants, avec lesquels je m'arrangerait pour que vous les reconnaissez sans les citer, auront le droit de dire "Je" et qu'il n'y aura que quelques changements, 3-4 vraiment au maximum, dans de très gros chapitres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 5 Juin 2011 - 14:02

Chapitre 8
Erkahn, le Draihn

-Aaah ! Poussez-vous ! Mais poussez-vous !
Il s'en fallut de peu pour que je n'heurte pas ce groupe d'Hernaks.
-À droite ! Non, l'autre ! L'AUTRE !
J'en ai marre, il me fait à chaque fois le coup. "Il", c'est mon Hernak personnel. Modifié. En réalité, je suis en train de voir en combien de temps je peut faire le tour d'Akrahen. C'est mon troisième essai cette semaine. Je me doit de battre mon record. Enfin, je pourrai, si le Hernak auquel je suis suspendu à plusieurs centaine de kilomètre heures ne m’emmenait pas dans la fonderie à la place de passer par les conduit d'aération. Alors que j'indiquait d'aller tout droit dans le croisement à cette machine dont mes mains sont les seules choses qui l'agrippent, une main sortie d'un des couloir, me faisant lâcher l'Hernak puis tomber.
-Je savait que je te trouverait ici, vous êtes prévisibles.
Alors là, je suis vraiment maudit ...
-Ca t'apprendra à ne pas m'écouter ! Combien de fois je t'ai dit de ne pas modifier ton Hernak pour faire la course ! Certaines zones, telles que la fonderie, sont dangereuses !
Je me relevait. Je viens de tomber sur mon supérieur. Je ramassa mon Hernak, et le suivit jusqu'à la sortie, la tête basse.
-Bon sang ! Tu vas devenir comme les autres Draihns ! Rien dans le crâne.
Les cuves de métaux fondus étaient impressionnantes de là où on était. Cette fonderie utilisait la technologie Eladonienne, mais elle était inspirée des forges des Sud-Arrtorans.
-Tu m'écoute quand je te parle ?
-Mais pourquoi je doit rester tout le temps sérieux ? Sur les trois - quatre poignées de Draihns, ils passent presque tout leur temps à s'amuser.

Il soupira, puis se retourna avec ce regard nostalgique. Avant de repartir, il lâcha
-Elle est loin l'époque où les jeunes Draihns avaient la soif d’apprendre et d'étudier ce monde ...
On arriva enfin dehors. Il me refit sa moral de vieux Draihn avant de reprendre ses occupations. Moi, je me redirigeait chez moi, ne savant plus quoi faire. Oui je suis encore très jeune et pas encore adulte, mais qu'on me fiche la paix ! Enfin bref, être le Draihn le plus jeune ne m'aidera jamais. Je n'ait que 20 000 ans. Enfin, "que", j'ai quand même la chance d'être un Draihn, il y a des habitants d'En-Bas qui serait déjà mort 10 fois à mon âge. Rien qu'à prendre mon supérieur, un des Draihns les plus âgé, Il ne compte même plus ses années, il dit juste "Être né sous Livescape". Je sais pas trop ce que ça veut dire, mais ça doit être vieux. Terriblement vieux. En même temps, c'est unes des caractéristiques des Draihns; On est très peu nombreux, mais on vit très longtemps.
J'ouvrit la porte, mon Hernaks dans les bras. Je le laissa voler dans la maison, puis je monta dans ma chambre. De ma fenêtre, je voyais un trou dans les nuages. Avec mon télescope, j'observait la vie de ceux d'En-Bas. Il y avait cette tour démesurée au loin. Celle que les Eladonien ont construite en même temps qu'Akrahen Elle fourmillait d'activité. Un peu comme notre ville auparavant. Les Draihns étaient nombreux dans le passé. Il y avait même plusieurs clans. Mais lorsqu'ils remarquèrent que de nombreux Draihns mourraient et que leurs santé se dégradait, il décidèrent qu'il fallait faire quelque chose, et vite. En fait, les Draihns n'arrivaient pas à respirer l'air de la surface, et mourraient asphyxiés. L'air au dessus des nuages étant différent, il décidèrent d'y habiter. Akrahen finie, la moitié de la population était déjà décimée. Je connait cette histoire, mais la croyance populaire veut montrer une image forte des Draihns, et non pas leur aspect faible, et décidèrent de modifier l'histoire en "Il voulaient mieux étudier". Mais la population Draihns était déjà trop affaiblie pour le cacher, et la pollution que j'ai connue quand j'était très jeune n'arrangea pas les choses, il fallut remonter encore plus haut dans l'atmosphère. Personne veut le dire, mais il faut se l'avouer, on est une espèce qui risque de s'éteindre au premier problème. Et mon supérieur à raison, les Draihns actuels passent plus leur temps à s'amuser plutôt qu'à chercher leur moyen de survivre.
Mon Hernak s'affolai, il tournait en rond en émettant des bruit étranges. Alors que je m'approchait pour voir ce qu'il n’allait pas, une secousse retentit. Forte la secousse. Un Draihn déboula dans ma chambre.

-Erkahn ! Qu'est-ce que tu fait encore là ? Tu n'as pas entendu l'alerte ?
-Que ce passe-t-il ?
-Une météorite fonce droit sur nous ! Les ordres sont qu'il faut s'enfuir par les capsules de secours ! Prend tes affaires et évacue !

Il disparut. Je prit mon sac et commençait à y ranger des produits de première nécessité. Des bruits métalliques se faisaient entendre. En regardant par la vitre, je voyait des Hernaks s'envoler par dizaines. Le miens s'était réfugié dans le sac. Je l'endossa et sortit.
Dehors, une traînée bleu cachait le soleil. Et elle pointait droit vers nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Lun 6 Juin 2011 - 18:57

Malgré quelques petites fautes ici et là, il est très sympa ce chapitre. J'ai vraiment aimé le fait d'en apprendre plus et au final de découvrir cette vérité cachée plutôt bien trouvé. Je ne m'y attendais pas vraiment donc c'est encore plus efficace. Une fois n'est pas coutume, vivement la suite!

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Sam 25 Juin 2011 - 12:56

Chapitre 9
Nocturnia à Akrahen (Partie 1)


Je courrait aussi vite que mes jambes me le permettaient. Mais il était trop tard. Je cacha derrière un bâtiment de taille importante. La météorite s'écrasa. Un son horrible retentit alors que les alentours tremblaient à la manière d'un séisme. Je rouvrit les yeux. J'était encore en vie ? Mais si c'était une météorite, la ville aurait dut être réduite en morceaux ? Je fit dépasser ma tête par le mur pour observer la scène. Il y avait énormément de fumée, mais on pouvait distinguer une forme à l'intérieur. La fumée se dissipait. La "météorite" était constitué d'une roche ... Étrange. Pour un bloc de pierre brut venant de l'espace, il était trop bien fait à mon goût. On aurait dit un très grand oeuf. Soudain, la forme se scinda en deux partie égales. Un être en sortit. Il marchait un peu au hasard. Un Draihn approcha. Je n'entendit pas ce qu'il dit, mais il semblait vouloir nouer un contact. La créature approcha. Elle était bien plus grande que ce Draihn.
Mais qu'est-ce qu'elle était en train de faire ? Elle ... Elle vient de l'achever, tout de suite, sans raisons ! Ne voulant pas savoir ce qu'il m'arrivera si je la croise, je prit mes jambes à mon cou. Si je passe par les système d'aération, LE raccourci d'Akrahen, je pourrait atteindre ma capsule d'évacuation. J'agrippa les mains de mon Hernak, prit de l'élan et m'envola. J'arrivait au croisement. Pour la première fois, mon Hernak prit le bon chemin. Le vent soufflant à plusieurs centaines de kilomètres par heures me propulsa avec rapidité. Mais tout à coup, je perdit de l’altitude et m’écrasa au sol. Les systèmes d'aération ont été coupé. Pas de doute; J'avait été suivit. Des bruits de pas lourds martelaient le métal dont été constitué le sol.


-Mais va plus vite ! On arrivera jamais à temps !
-Je te ferait remarquer que ce genre d'engin ne sont pas conçu pour porter deux personnes ! De plus, je ne vois pas comment on pourrait aller plus vite !

Elle s'élevait de plus en plus haut. Je m'agrippait à ses pieds. Elle avait vu une traînée bleu s'élever dans le ciel, puis retomber en cloche et disparaître aux alentour d'Akrahen. Je savait que ce que l'on était en train de faire était de la folie, mais bon, au point où on en est ...
Elle tenait à faire quelque chose, l’empêcher de faire du mal aux Draihns, cette race inoffensive et sans défenses. En réalité, on était pas sur d'arriver à Akrahen. Personne sauf les fameux scientifiques à cornes n'y est jamais allé, à l'exception de ce Matoran dont les journaux décrivent comme très doué.
Il fallait bien parcourir plusieurs dizaines de kilomètre avant d'y arriver. Dire que la tour Etanma était déjà si loin. On voyait très loin de là où on était. On voyait la totalité de l'immense capitale Eladonienne, Ela-Nui, qui couvre la plus de la moitié de l'île. Je distinguait mon île d’où je suis originaire, Ykornia, plus loin. J'arrivait même à voir ce gigantesque volcan de la région sud, toujours en pleine éruption, et la chaîne de montagne de la région nord, sûrement encore assiégée par le blizzard ...
Je ressentit tout à coup une douleur sur mon crâne. Quelque chose m'avait percuté. Un tas de ferraille de couleur beige sombra vers le bas.

-Qu'est ce que c'était ?!
-Je sais pas, je crois que c'était une machine ... Elle foncer vers nous, je n'ait pas put l’esquiver ! Tiens, il y en as d'autre !

Il y avait une véritable nuée d'êtres robotiques qui filaient dans tout les sens. Il avait une "tête"allongée et deux bras. Ils flottaient dans les airs. Ils gesticulaient, l'air apeuré, sûrement l'oeuvre de la créature bleue. On approchait de plus en plus de la ville volante. Non, à vrai dire, on était déjà arrivé. Je n'avait pas vu qu'une partie inférieure de la base se trouvait en dessous de nous.
-Riurk, j'en peut plus !
-Tiens encore le coup, on y est presque !
-Non, je suit trop ... La tête qui tourne ...

Les moteurs s’arrêtèrent, et on fila droit vers le bas.

Il faisait chaud, très chaud là où j'était. Chaud, mais humide. Normal pour une serre qui recréer l’ambiance d'une forêt équatoriale pour y accueillir une faune et une flore aux spécimens parfois très rare. Au moins, la créature bleue me trouvera pas ici. J'aime bien passer mon temps libre dans ce lieu regorgeant de plantes et d'animaux en tous genre. D'accord, certains animaux sont très dangereux, mais ils ne peuvent pas être pire que ce que j'ai vu. Je sursauta en entendant des vitres de la chapelle en verre se briser. Elle était là. Elle devait savoir que je m'était réfugié ici. Je devait m'échapper dans le plus grand des silence. Je descendit de l'arbre où je me trouvait sans faire trop de bruit. Ce ne fut pas suffisant. Un grognement se fit entendre derrière moi. J'était terrifié. Ce n'était pas elle. C'était peut-être pire.

-Non, je suis trop jeune pour me faire dévorer par un Democanthe !
Des fois, je me demande pourquoi les Draihns tenaient tant à inclure ce genre de créature dans leur serre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 26 Juin 2011 - 14:44

Chapitre intéressant, même si je dois avouer que j'ai eu du mal à comprendre au début qu'on avait changé de personnages dans le second paragraphe, me demandant qui était cette seconde personne qui parlait au Draihn.
Aussi, pense à relire tes phrases entièrement étant donné que des fois les temps utilisés ne sont pas les bons du type du présent à la place du passé.
Mais globalement un bon chapitre qui permet en prime de découvrir un peu la géographie du continent. J’espère qu'on restera dans la serre un peu de temps tout de même.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 26 Juin 2011 - 17:04

Bon chapitre. J'ai hate de lire lma suite, bon travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Lun 4 Juil 2011 - 20:08

Merci des commentaires.
Concernant le passage de la serre, il devrait durer 1-2 chapitre encore ... Mais pas pour tout suite; Étant en vancances loin de chez moi et ma seule connexion internet étant la console aux deux écrans, il ne vont pas arriver tout de suite, mais j'y pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mer 3 Aoû 2011 - 1:31

Chapitre 10
Nocturnia à Akrahen (Partie 2)

Je me réveilla en sursaut. Un cri terrible, d'une voix grave, même davantage que celle de l'Ykornien, venait de lancer, euh ... Quelque chose ressemblant à "Orär keh nirkh neida trak Derriokanth todia !", ou un truc du genre. Une chose aussi incompréhensible, ça ne pouvait que être du Draihn.
On allait aussi vite que l'on pouvait. On se dirigeait vers ce cri qu'on avait entendu. Mais on espérait ne pas tomber sur le second, un rugissement tonitruant qui avait fait s'envoler la quasi-totalité des animaux ailés. Je n'avait aucune idée de ce que cela pouvait être, et en réalité, j'aimerait ne jamais savoir. J'en avait des frisson rien qu'à y penser.
La forêt était dense. Entre les arbres, les lianes, les racines, les herbes géantes et j'en passe, on avançais vraiment pas vite. Quelque chose de lourd se déplaçant rapidement, qui faisait au moins plus de la moitié de ma taille, me percuta sur le coté. Alors que l'Ykornien m'aidai à me relever, je vit un drôle d'être détaler, en criant quelque chose que je serait incapable de répéter. Était-ce un Draihn ? Ou une des créature vivant cette forêt artificielle ? Je ne saurait dire, ne connaissant rien des deux, et n'ayant aucune idée de ce à quoi ils pourraient ressembler.

-Rien de cassé ?
-Non, je vais bien ... Mais on ferait mieux de déguerpir !

Je pointa cette créature de couleur rouge et noir. Elle nous surplombait depuis une pente. Sa queue qui serpentait derrière lui se raidit soudainement. Les petites épines qui la couvraient laissèrent place à des pieux, puis elle s'enroula autour de lui. Telle une roue, il fonça vers nous. Ses proies.

Que ... Qu'est-ce que c'était ? Je n'avait jamais vu ces deux espèce auparavant dans la serre ! À moins que ce soit deux de ces habitant venu d'En-bas ? Mis à part ça, je ne vois pas ce que qu'ils pourrait être pourrait être. Au moins, ils ont eu pour effet de détourner l'attention de la fameuse créature.
Mais dans ma course effrénée, il semblerait que j'ai perdu de vue mon Hernaks, où plutôt qu'il m'ai perdu de vue. C'est ennuyeux, je peut quand même pas la laisser ici, qui sait ce qui pourrait lui arriver ?
Mon regard fut détourné par une explosion. Une déflagration retentit vers le lieu où j'avait semé le Democanthe. Des flammes gigantesques s'élevaient au dessus des arbres. La forêt était en feu ! Mais à peine le son de l'explosion avait finit de se réverbérer contre les parois en verre de la serre qu'un cri digne du plus grand des Rahi, un cri à faire fuir le plus imposant des Democanthe. Cette fois, c'est elle. La créature noire et bleue. Je reprit ma course de plus belle, mais les les flammes gagnaient du terrain. Je devait me dépêcher, sinon, je serait coincé entre le feu et la créature. Me dépêcher, et abandonner Khoinn, mon Hernak.


-Tu est folle ? Ca a failli nous coûter la vie ton histoire ! criai-je entre deux toussotement pour couvrir le vacarme du feu
-Bah, autant mourir en tentant quelque chose qu'en restant les bras croisés !
Ce qu'elle a fait ? Charger son arme au maximum, et tirer en bas de la pente, en plein dans la créature. La boule enflammée éclata contre un arbre, provoquant un incendie terrible. Oui, le Rahi était hors d’état de nuire, mais on est pas beaucoup plus avancé avec toutes les flammes aux alentours.
Concernant la créature qui lui était rentré dedans, je mettrait mes deux bras que c'était un Draihn. Un jeune Draihn. Ca semble évident; On est sur une ville habité par des Draihns ! Mais ça, ça semble trop compliqué pour elle.

-Il faut le suivre ! Il est peut-être en danger en ce moment !
-Hors de question ! Qui nous dit que c'est une créature bienveillante ? De plus, on risquerait de se perdre !
-On est déjà perdus ! Et puis je te signale qu'on ne peut aller que dans sa direction !

Elle soupira et roula des yeux, mais au moins elle se décida enfin à m'écouter. Elle partit la première, talonné par moi même. Elle s'arrêta brusquement.
-Quoi encore ?! On as des flammes au ras du ..
-Silence
, me lança-t-elle à voix basse
Elle voulait me faire entendre ces bruits de ferraille et ces grognement qui résonnaient plus loin. Une masse sombre se détachait dans la forêt. la créature se courba en arrière, et poussa un cri terrible. Un cri que j'ai déjà entendu auparavant.
Mais quelqu'un dans cette univers peut me dire ce qui m'est passé par la tête de suivre cette folle d'Eladonienne qui elle-même suis cette folle de ..
De je-sais-pas-quoi-muté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Ven 5 Aoû 2011 - 13:10

J'ai eu un peu de mal à me remettre dedans mais sympathique malgré des mots qui reviennent deux fois de temps à autre, pense à te relire un jour après avoir fini l'écriture d'un chapitre histoire de bien corriger ce genre de choses.

J'attends la suite qui je l'espère sera un poil plus longue pour satisfaire ma curiosité.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 21 Aoû 2011 - 1:04

Chapitre 11
Nocturnia à Akrahen (Partie 3)

Enfin sortit de cette foutue serre. Alors que je m'en éloignait, je retournât la tête pour voir une épaisse fumée d'un gris très foncé sortait du haut du dôme en verre. Le feu à l'intérieur était grandissant. Mes pieds se prirent alors dans quelque chose au sol. Un corps. De Draihn. Mort. Je ne put m'empêcher de pousser un cri d'effroi. Il y en avait un autre là bas, et encore un autre ! Ce monstre à supprimé ces Draihns. Mes camarades. Celui là, là bas ... Non, je ne rêve pas. Je m'approcha du corps. C'était mon supérieur. Elle l'avait eu. Un sentiment de profonde tristesse, mais aussi de colère m'envahi. Elle ne m'aura pas, moi. Il fallait que j'atteigne les capsules d'évacuation. C'était notre seul salut. Les Draihn qui lui ont échappé doivent déjà être partit.

Elle avait hurlé, puis nous avait foncé dessus quand je lui ait lancé la sauce. Riurk à bien tenté de la repousser, mais elle l'envoya voler d'un revers de main.
À présent, nous sommes dehors, alors qu'elle est toujours à l'intérieur. Notre but était de sauver et d'évacuer un maximum de Draihn, pendant qu'on espère que les flammes auront raison d'elle, mais ça ce serait trop beau pour être vrai. Il fallait faire vite. Nous tombions sur trois Draihn. Morts, les pauvres.

-Alors ... C'est à ça que ça ressemble un Draihn ?
-Oui. J'imaginait ça euh ... Plus "normal"

On aurait cru voir un être venu de l'espace. Ils étaient assez grands. Leur tête était élancé, avec des yeux énormes et des cornes plates. On avait l'impression qu'il étaient bossus; Leurs épaules arrivaient au même niveau que leur tête. Mis à part ça, ils étaient très sveltes.
On continua notre chemin. Les alentours étaient étranges. On se trouvait dans un lieu avec une technologie à part des autres, on était dans un autre monde. Il y avait pleins de robots qui semblait fonctionner tout seul. Ici, un robot à deux bras qui flottait dans les airs, puis là, un robot avec deux grandes jambes, qui se déplaçait à une vitesse largement supérieure à la nôtre.
Mais je ne suis pas là pour faire du tourisme. Cet endroit courrait à sa perte. Les seuls Draihns qui nous voyions étaient morts. Pourtant, nous passions partout; Dans ces petites tours qui semblaient être des maisons, dans des laboratoires, dans des observatoires ... On était déjà à une bonne douzaine de cadavres, et pas toujours entier. Cette histoire me répugnait.
Un cri retentit au loin. Notre temps était écoulé. On porta tout les deux notre regard vers la serre. Le dôme explosa, et une chose en sortit en volant dans le ciel. C'était elle. Elle se propulsa vers un autre bout de la ville volante. Elle finit par atterrir dans un vacarme total, une seconde explosion. Un des bâtiment semblable à une tour, s'effondra. On s'était déjà mis au pas de course pour intervenir.

Lorsque j'arriva à la salle, tout était détruit. Il y avait un désordre inimaginable, des câbles dans tout les sens, des étincelles qui se lançaient dans les airs, des Drains morts dans leurs systèmes d'évacuations, et la plupart d'entre eux étaient détruits. Je sursauta lorsqu'un tuyaux me lança un souffle de vapeur. Je commençait à avoir peur. Je ne pouvait pas m'enfuir. Et ce monstre était là, sur la base. Le combattre serait du suicide. Je paniquai, et c'était à peu près la seule chose que je pouvait faire.
Un grondement retentit au loin. J'entendait un sifflement, qui devenait de plus en plus fort. Ca se rapprochait. Je ne savait quoi faire. J'ouvrit une capsule d'évacuation encore en bonne état, me réfugia dedans. Puis, je me mit à espérer de tout mon être de m'en sortir, contrairement à certains de mes camarades.
C'est vrai, depuis qu'elle ait arrivé, je n'ai plus vu aucun Draihn. Aucun de vivant.
Et à peine cette pensée effleura mon esprit qu'une explosion énorme m'avala comme un simple débris, puis une énorme compression se fit sur moi. Mais cela faisait trop pour mon corps de jeune Draihn. J'avait perdu connaissance depuis longtemps.
Et en réalité, je ressentait presque "l'odeur" de la mort, qui m'effleura de peu cette fois-ci.



Ce chapitre est court, mais il n'est qu'une ultime introduction au suivant, bien plus complet.
Sinon, merci à ceux qui suivent l'histoire d'Arrtohnia. Et je spoil un peu sur le mauvais sujet, mais dans très peu de temps, vous connaîtrez ce qui sera peut-être la fin de cet archipel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Lun 22 Aoû 2011 - 19:11

Court mais intéressant. Cela avait le mérite de presque conclure la partie sur Akrahen. Je n'ai pas grand chose à dire, j’attends la suite avec le reste de la formation de l'équipe et j’espère que Earnia, Riurk et compagnie arriveront à tenir un peu plus longtemps face à Nocturnia lors des prochains combats si ils doivent à nouveau lui faire face.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thebionicle57
Vétéran récompensé
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 20
Localisation : Errant dans l'Univers

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Lun 22 Aoû 2011 - 19:46

mais bien sûr qu'ils survivront, comme dans dans toutes les histoirs "Gentils V.S. Méchants", ils gagnent toujours!!!
Mais s'ils échouent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Lun 22 Aoû 2011 - 21:50

thebionicle57 a écrit:
mais bien sûr qu'ils survivront, comme dans dans toutes les histoirs "Gentils V.S. Méchants", ils gagnent toujours!!!
Mais s'ils échouent...

Héhé, j'était sûr d'avoir au moins un commentaire comme celui-là, qui est sans chercher à t'offenser, qui voit seulement en cette histoire une image déjà toute faite de l'histoire sans morale qui n'est qu'au final qu'un combat géant du méchant qui est prédestiné à perdre contre le héros un peu trop parfait.
Comme j'ai pas envie de cracher le cœur de l'histoire trop vite, j'ai juste envie de vous dire de faire plus attention que vous ne le pensez, car je fait, du moins j'essaye, de mon possible pour que cette histoire est moins l'air d'une histoire type "bien contre mal" classique, car l'intrigue en soit est plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
thebionicle57
Vétéran récompensé
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 20
Localisation : Errant dans l'Univers

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 23 Aoû 2011 - 10:19

je le savais (en fait non mais passons)

c'est juste qu'on est trop habitué avec les dessins animés (moi en tous cas) des histoires du genre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ryooo
Héros valeureux
avatar

Nombre de messages : 288

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 23 Aoû 2011 - 11:46

C'est sympathique comme histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 23 Aoû 2011 - 21:41

Merci, et en voici d'ailleurs la suite !

Chapitre 12
Le survivant

Nous arrivâmes trop tard. La créature avait tout détruit, avant de fuir pour de bon sous le feu de mes tirs. Riurk enlevait les gravats un par un. Un bras rouge et noir en sortait. Il était inanimé. Je lança enfin
-Laisse tomber Riurk, nous n'avons pas réussit à les sauver. Nous ne sommes pas fait pour ça ...
-Tiens ? Toi qui insistait tellement pour que je te rejoigne dans ta traque, tu as enfin des paroles sensée ? D'ailleurs, tu ...

Il mit un autre débris de coté. Je le repris, lui qui n'avait pas finis sa phrase
-Je ..?
- ... Tu devrait venir voir ...

Je vola jusqu'au sommet du tas de gravats, qui a été profondément réduit par l'Ykornien, qui cherchait désespérément un survivant. Et ses effort avaient payés. Enfin, à moitié. Un Draihn, plus petit que tout ceux qu'on avait vu ouvrait péniblement les yeux. On voyait bien qu'il faisait tout pour s'accrocher à la vie. Mais il fallait se faire une raison; Son état physique était au plus mauvais; Il était blessé de partout, avec de nombreuses plaies, mais surtout, le plus marquant, était qu'il était complètement brûlé. Seul son visage et en partie la partie gauche de son corps semblaient épargné. Oui, il était surtout touché du coté droit. Riurk tenta de le sortir des gravats avec la plus grande délicatesse.
-Petit ! Réponds ! Réponds-moi ! Montre-nous que tu est bien vivant !
-Drek ... Noahar Hreït ... Draihn ...

Au début, j'ai cru qu'il racontait n'importe quoi, que la douleur le faisait délirer. Mais il me semble bien que les Draihns ont une langue bien à eux, et c'est fort probable vu qu'il n'entre pratiquement jamais en contact avec nous autres, habitants d'en bas.
-Bon, qu'importe ce qu'il raconte, il faut le ramener en bas, le sauver !
-T'es marrant toi ! J'ai presque plus assez de carburant pour que l'on puisse redescendre, alors avec un troisième passager.

Un voix robotique nous interrompit. Elle annonça d'un ton grave et important un message en Draihn. La base tanguait. Des petits objets glissèrent sur le sol.
-Qu ... Qu'est-ce qui se passe enfin ?!
-Je crois qu'Akrahen penche sur le coté.
-Mais comment ?!
-Peut-être qu'un des réacteurs à lâché ... Mais oui ! Les réacteurs, mais c'est évident !

Je le laissa avec son Draihn dans les bras. Une idée m'avait traversé la tête. Dans mon dos, je cru entendre un "Parle pour toi !". Cet Ykornien n'avait pas fait le rapprochement ?

Elle m’énerve aussi ! C'est pas que je sois idiot, mais franchement, elle aurait pus m'expliquer. Je m'assit sur les décombres. Qu'allait-je faire maintenant ? C'est vrai, je saurait à peine me défendre si l'autre monstre rapplique de nouveau, alors protéger un mourant en plus ... Je posa le Draihn. Il était encore vivant, mais cela ne tenait à rien. Je lui parlait, en espérant que même dans une autre langue, même si les blessures lui avaient d'une quelconque façon enlevé l’ouïe, même si il était destiné à mourir, cela pourrait le rassurer et peut-être le garder en vie. Des fois, il me faisait peur en fermant soudainement les yeux, mais quel soulagement j'éprouvait quand il les rouvrait, quelques minutes plus tard. Rester sur cette base me faisait de plus en plus peur. La menace constante de pouvoir se faire attaquer de nouveau par la créature bleue, l'atmosphère pesante du silence qui est des plus total souvent brisé de façon très rude par le bruit du métal émis par la base, qui semblait vouloir chavirer tel un navire en pleine tempête, la tempête en moins. En fait, en parlant au Draihn, c'était surtout moi qui se rassurait.
De là ou j'était, je voyais une grande partie de la base. Je devait être proche du bord. Elle était dans un état des plus tristes à voir. Elle qui était toujours prestigieuse dans le ciel, est à présent en ruine, en feu, en morceaux. Et en train de tomber.Je venait juste de m'apercevoir, mais des objet de masse faible flottaient dans l'air, et nous étions beaucoup plus proche de ce sol de nuages. Au moment présent, on devait être au dessus de l'océan, au large du port d'Ela-nui. Si la ville volante se crashe, je donne pas cher de notre peau.
Ah, et l'affreuse et de retour, je la vois surgir des nuage. C'est évident, qui peut mettre un réacteur géant permettant à une ville géante de voler ? Un truc géant !


J'y était presque. Je pompait le carburant nécessaire dans les réacteurs d'Akrahen pour mon propre Jetpack. Si on m'avait raconté que je serait actuellement en train de faire ça il y a quelques jours, je n'y aurait jamais, mais vraiment jamais cru ...
Je devait dépêcher, d'une par car la créature risque de revenir, elle qui m'a déjà causé problème pour atterrir près de ce réacteur, et d'une autre car l'énorme masse de vapeur que nous traversons devait être les nuages, et on descend de plus en plus vite. La chaleur était insoutenable, mais quoi de plus évident, les flammes étaient à moins d'un mètre de moi, la seule chose nous séparant étant l'armature du réacteur. Mon attention fut captivé par un ricanement dans mon dos. Il ne manquait plus qu'elle.

-Alors, on fait le plein ?
-Fiche moi la paix ! Tu risquerait de perdre plus de plumes que te ne le pense !
-Vous croyez vraiment que je vous laisserait partir ? Vous tombez bien d'êtres venus à moi, les deux seuls qui ont joué du temps pour m’échapper ! À présent, ils est temps d'en finir !

Elle lança un tir d'énergie. Ce qu'elle savait pas, c'est que le carburant d'Akrahen est bien plus puissant que mon ancien. Oui, bon, j'avoue, moi non plus je n'en doutait de rien. Je partit droit vers le bas, puis remonta à une vitesse que je ne contrôlait plus. Je la frappa de plein fouet. Alors que je voulait fuir, je remarqua que cette créature m'avait attrapé le pieds droit.
-Tu ne m'échappera pas !
Mon vol était fortement affecté; elle me traînait vers le bas, pendant qu'elle me ruait de coup avec son énorme pince. Les lames se plantèrent alors dans mon flanc. la douleur était si atroce que je ne put m'empêcher d'hurler. Je saisi mon épée, cherchant à lui rendre le coup. Elle s'en alla, esquivant mes flammes, pour me percuter avec grande puissance. Je ne perdit pas une seconde; je fonça vers Akrahen, aider Riurk qui devait s'impatienter.
-Si tu crois pouvoir t'échapper comme ça, tu commet une grave erreur !
Elle s'arrêta une fraction de seconde, puis une série d'explosion retentit là ou elle se trouvait. Elle se dirigea avec plus du double de ma vitesse et m'attrapa par le cou. Elle nous faisait nous diriger droit dans le réacteur. Avec un sourire des plus terrifiants. Elle s'en sortirait, elle. Pas moi.


Dernière édition par bio-mata-135 le Jeu 25 Aoû 2011 - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
thebionicle57
Vétéran récompensé
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 20
Localisation : Errant dans l'Univers

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mer 24 Aoû 2011 - 6:09

super histoire, mais un moment il y a
"...seul la partie gauche fut épargné.Oui, il était brûlé sur sa partie droite..."

j'ai envie de dire "sans déconner?" (humour)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ryooo
Héros valeureux
avatar

Nombre de messages : 288

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mer 24 Aoû 2011 - 7:28

XDD..

C'est pas faux..parfois le style est assez tordu. Mais on aime bien =)..Continue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mer 24 Aoû 2011 - 10:48

Bien, très bien. Quie dis-je ?! Excellent, continue comme ça !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mer 24 Aoû 2011 - 13:01

thebionicle57 a écrit:
super histoire, mais un moment il y a
"...seul la partie gauche fut épargné.Oui, il était brûlé sur sa partie droite..."

j'ai envie de dire "sans déconner?" (humour)

Ahem, j'ai dut mal interpréter ce que j'ai voulut dire ^^"
Bref, retenez qu'il est blessé de partout, mais que la partie gauche n'a que des blessures bénignes par rapport au coté droit qui est vraiment à plaindre.

Merci des commentaire sinon, la partie suivante devrait arriver bientôt, si ce n'est ce soir si je peut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
thebionicle57
Vétéran récompensé
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 20
Localisation : Errant dans l'Univers

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mer 24 Aoû 2011 - 14:04

essaye d'en faire d'aut' des comme ça, qu'on rigole un peu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fan-Fiction] L'histoire de skiro tome 2 :sanita
» [Fan-Fiction] L'Héritage: Tome 1, Sokar
» [Fan-Fiction] Vous devez inventer avec votre imagination !
» [Fan-Fiction] Le destin des mondes parallèles
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bionicle-legends :: Division MOC & Créations Personnelles :: Section Mocs :: Universcape-
Sauter vers: