AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Ven 9 Mar 2012 - 23:15

Chapitre 29
Une amie oubliée, une prisonnière réconfortée

-Fait comme chez toi ...
Je posai donc mon habit sur le dossier d'une chaise proche de l'entrée, referma la porte derrière moi et m'avachit sur un fauteuil. Elle retourna sur sa paillasse. Une très grande table recouvertes de bouts de métaux en tout genre, de câbles, d'outils, et de plaines d'autres choses. Seul une petite ampoule pendait par un fil et éclairait faiblement l'endroit. Elle se remit au travail.
-Alors ? Qu'est-ce qui t'amène ? Je suppose que tu n'est pas venu parce que tu passait dans le coin, dit-elle ironiquement
-Et c'est à ce moment-ci que je suis censé dire "J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle", et que je doit te demander par laquelle je commence. Seulement, des nouvelles que j'apporte je sais pas si elles sont bonnes ou mauvaises. À toi de voir ...
-Dit toujours, t'es venu pour ça non ?
-Bon.

Je me remit sur mes pieds, et me dirigea vers la fenêtre qui donnait sur la mer, juste au dessus de la falaise. Le fou qui sautait par ici ferait une chute de plusieurs centaines de mètres avant de s’écraser sur des rochers noir et d'être engloutit par les vagues. Quelle idée de vivre ici aussi.
-Je sais que tu te contrefiche de ce qui se passe dans l'archipel depuis ce jour ou Xa...
Elle s'arrêta brusquement de travailler.
-Je t'interdit de prononcer son nom chez moi. Il m'a apporté assez de malheur comme ça, et tu le sais très bien.
Tiens, j'avait pas dit que les années ne la rendaient pas plus aimables ? Pas moins rancunière aussi. Enfin, peut-on vraiment parler de rancune après tout ? Si j'avait été à la place de Lakrom, je sais même pas si j'aurait été capable ... De continuer à vivre tout simplement. Elle est forte. Elle s'est toujours relevée des épreuves que la vie lui a faite. Pas moi. Je suis plus fort physiquement qu'elle, sur ça il n'y a pas de doute, mais jamais j'aurait été assez fort mentalement pour endurer tout ce qu'elle a enduré. Après plusieurs longues minutes de grand silence, elle reprit son travail.
-Donc je disait ... Même si tu te contrefiche de ce qui se passe dans l'archipel depuis ce terrible jour, tu n'est pas sans savoir que tout va mal depuis que cette énorme créature a mis le désordre si on peut le dire ainsi.
-Hé ho, je vis dans un endroit très reculé certes, mais j'suis pas totalement coupée de ce qui se passe dans l'archipel voyons.
-Ah oui ? Tant mieux, ça évitera de trop parler alors. Enfin bref, je ne sais pas si tu connait le nom de cette dite créature, mais je commence à avoir peur de mon coté en tout cas ...
-Non tiens, c'est marrant ça par contre je ne sais même pas comment elle s'appelle ... Tu le sais toi ?
-Oui, et tu ferait mieux de t'asseoir.

Elle quitta sa table de travail, lava ses mains et vint s'asseoir dans le fauteuil où j'était quelques minutes plus tôt.
-Bah alors, dit ! Qu'est-ce qu'il y a de si spécial ? Comment elle s'appelle ?
Je mit du temps à répondre. Ce n'était pas aussi facile que s'en avait l'air.
-Nocturnia.
Elle fut prise de stupeur. Elle aurait aimé que ce soit une mauvaise blague. Mais elle sait que je n'aime pas ce genre de blagues autant qu'elle.
-Ce n'est pas possible ! Et ... Et ...
-J'ai essayé de la voir aussitôt que j'ai entendu parler du nom de la créature. Plus aucune trace d'elle. Son village natal n'existe plus, j'ai juste trouvé un tas de débris. Et d'ossement.
-Mais qu'est-ce que ça veut dire ?
-J'en sait strictement rien ... Mais je pense bien qu'on peut dire que notre amie Nocturnia et cette créature ...
-Ne sont qu'une seule et même personne !
Termina-t-elle en gémissant, tête dans les mains. Cette histoire devenait de plus en plus étrange.

Je m'amusait avec un crâne d'Akktarien, allongé de façon nonchalante sur le trône. Quand Xahorm n'est pas là, c'est à moi de garder la "salle du trône", pièce où il dirige les îles-vaisseau avec mon aide et où est enchaînée celle grâce à qui il a put mettre à bien ses plans, et dont il veut en faire sa "reine". D'ailleurs, elle était réveillé, mais très fatiguée; Cela fait plusieurs jours qu'elle essaie de briser la chaîne à son pied quand le maître n'est pas là, c'est à dire beaucoup de fois ces derniers temps. Cela fait longtemps qu'elle jeûnait, je sais pas encore si c'est Xahorm qui refuse de la nourrir où si c'est elle qui s'en abstient, de peur que la nourriture soit droguée ou pour se laisser mourir ... Ou juste refuser pour refuser ...
Niveau sommeil, c'était pas ça non plus, elle dormait à même le sol, seul un vieux vêtement lui servait de couverture.

-Toujours pas décidée à coopérer avec Xahorm à ce que je vois ?
Elle arrêta de grignoter sa chaîne, fonça vers moi, à 4 pattes tel un animal et me lança
-Non, et c'est pas aujourd'hui que cela va commencer ! J'ai peut-être permis à Xahorm de commencer ses plans, j'ai aucune idée comment ils vont se finir, mais une chose est sûre; Je n'y participerait pas ! Je ne suis pas une traîtresse, contrairement à toi !
-Aaah ... Je cherche juste à sauver ma peau, ayant été bandit de renom, Xahorm voit des qualités en moi, et je préfère être de son coté avant l'attaque ...
-Tu ne comprend donc rien ? Xahorm te réserve le même sort à toi aussi ! Il en veut à tout Arrtohnia, et tu n'en est exempté ! Et il mettre fin aussi aux Akktariens lorsqu'il aura fini avec eux !

Je secouait là tête. Avec le temps, j'ai peut-être réussis à devenir ami avec elle, mais elle semble perdu la sienne, de tête. Je me levai, partit vers elle pour lui parler mais elle m'attrapa par les épaules, à genoux, et me secoua.
-Fuis malheureux ! Fuis ! Il est encore temps pour toi, tu est encore "libre" pour l'instant ! Il est trop tard pour moi, mes jours, où plutôt mes heures sont comptées ... Mais toi, fuis, tu est un Matoran et tu te doit d'être libre ! Va t'en est prévient tes congénères de ce qui se passe !
Elle disait pourtant la vérité. En fait, elle faisait plus que ça. Elle venait effectivement de m'ouvrir les yeux. Mais enfin, qu'était-je en train de faire bon sang ? Accélerer la mise en route du compte à rebours final d'Arrtohnia ? Moi, d'habitude rebelle, celui qui était hors-la-loi, celui que les marins craignait, j'était devenu un simple sbire, un sous-fifre. Cela ne pouvait continuer, surtout que Xahorm ce fiche sûrement bien de me garder vivant ses plans une fois accomplis.
-Tu ... Tu as raison ... Je vais prévenir les miens, il n'est pas trop tard !
-Enfin, tu vois la lumière du bon sens, maintenant fuit ! Je t'en supplie, cours, et met peut-être fin à la pire chose que notre archipel pourrait connaitre, met fin à ce que j'ai malheureusement commencé !

Je partit, en courant. Mais arrivé au centre de la pièce, je ralentit. Je fit demi-tour.
-Je suis idiot ... Quel est ton nom ?
Elle soupira.
-Qu'importe, cela n'est pas important ... C'est sûrement la dernière fois que tu me voit ...
Elle posa de nouveaux ses mains sur mes épaules et m'embrassa sur le front, comme si elle voulait me porter chance. Ce genre de choses, ça marche sur les petits Matoran, pas sur un dangereux bandit comme moi. D'un autre coté c'était pas de refus. Je posa à mon tour ma main sur son épaule. Elle était trop belle pour mourrir de cette façon.
-Je serait de retour, je te le promet. Parole de Kervann, parole de pirate, d'un vrai, pas d'un Akktarien ...
Je partit ensuite. Je n'avait plus une, mais deux choses très importantes à faire à présent. Tenter de sauver Arrtohnia, et cette pauvre fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Sam 10 Mar 2012 - 16:43

Bon chapitre qui permet d'en apprendre un peu plus sur les différents Matoran de façon concrète. Je me demande d'ailleurs quel est la relation entre les deux Matoran et Nocturnia.
Je tiens d'ailleurs à dire que j'ai toujours pensé que la Matoran de base avait un autre nom. Nocturnia est tout de même un nom qui reflète directement les ténèbres (tout du moins dans notre mon de à nous, je l'accorde) et ce genre de choses donc cela me paraissait un peu bizarre qu'un Matoran porte ce nom de base. J'aurais pensé qu'elle avait un autre nom et s'était elle même renommée en Nocturnia lors de sa transformation.

Autre chose qui me gène un peu plus c'est le soudain retournement de Kervann. Je n'ai plus les précédents chapitres en tête, mais si je ne m'en tiens qu'à celui là, en l'espace de trois répliques Kervann juge la Matoran folle puis décide tout d'un coup qu'au final elle a entièrement raison et décide de changer de camp. Si tu a mis des indices dans les chapitres précédents laissant croire que Kervann pouvait facilement changer de camp et questionner ses choix alors c'est mieux, mais si ce n'est pas le cas c'est un peu trop rapide à mon goût avec assez peu de justifications.

Par contre je dois avouer que je ne m'attendais pas à entendre parler d'Akktarien aussi tôt. Je veux dire, je sais qui est Xahorm mais je pensais qu'on suivait ses aventures de paria bien avant qu'il ne prenne contact avec les pilleurs. Enfin, ce n'est pas un défaut ou quoi que ce soit, juste que je ne pensais pas l'histoire aussi avancée dans le temps, surtout par rapport à ce qui se passe à côté avec Erkahn.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 11 Mar 2012 - 3:21

Donc, dans l'ordre;

Nocturnia est bien un surnom, mais c'est pas lors de la transformation qu'elle se l'appropria. Ce sera plus clair plus tard, dans l'autre topic. Et petite précision, Noctunia viens quand même de Nocturne, et comme tu le sait ça ne veut signifie non pas un rapport avec le mal mais avec la nuit. même si dans l'esprit humain la nuit est facilement assimilable au premier terme. Enfin, ça aussi ce sera plus clair plus tard.

Sinon je dois avouer que je me suis peut-être un peu emmêlé les pinceaux autour de Kervann
et de son changement d'humeur. Mais voilà, disons qu'il n'approuve pas vraiment les méthodes Akkatariennes (Plus vers la fin du texte ça je te l'accorde) et que la façon dont on traite la prisonnière, qu'il estime, je cite, "trop belle pour mourir de cette façon." joue aussi dans le processus. Puis je pense qu'étant assez rebelle dans son genre, et qu'elle répète le mot "Libre" à tout va et qu'elle lui met d'abords les arguments qui mettent en premier lieu son intérêt avant celui de sauver les autres, cela à sûrement plus d'impact que si elle expliquait longuement à ce Matoran dans le fond assez égocentrique que des vies sont en jeu. Mais j'admet que là je n'est pas forcément été clair.

Puis, pour les Akktariens je pense que c'est assez normal, leur race étant la représentation même du profiteur. Un titan qui sème la pagaille, et une guerre civile qui se prépare, que demander de mieux après tout ? Surtout venant de Xahorm, ils préfèrent s’asseoir et admirer le spectacle, ils ne viendront qu'au dernier acte de tout ce remue-ménages pour faire ce qu'ils ont à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 11 Mar 2012 - 22:02

Il faut dire aussi que Nocturnia ne fait pas trop "Bioniclesque" comme nom donc c'est sûrement pour ça que ça m'a toujours fait étrange. Tu devrais essayer de rajouter plus de "r" de "k" et de "h" je pense, juste pour rire.

Merci pour les autres explications, c'est vrai que dans ma tête je voyais plus les Akktarien attaquer bien après ces évènements, me disant qu'à ce moment là il n'avait peut être pas un yeux sur l'archipel et que tout bêtement Xahorm ne les avait pas encore rejoint.
Ton explication donne du sens à l'ensemble en tout cas et comme d'habitude j'attends de voir la suite.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mer 11 Avr 2012 - 2:08

Et voici le nouveau chapitre, encore une fois posté à une heure où je ne doit plus être très beau à voir ...

Chapitre 30
Révolutions

Le policier leva son bouclier et évita de justesse le parpaing. Un peu plus et c'était la tête qui aurait été touchée.
Un autre fit face à celui qui avait jeté le pavé. Il restait là, un peu déboussolé. Il ne savait pas quoi faire, après tout le personnage faisait deux fois moins sa taille. Le petit être n'hésita pas une seconde et le frappa au menton. Il répliqua d'un coup de taser. L'être, en tombant, lui donna un coup qui trancha toute la cuisse du personnage.
Marax, Earnia et moi étions allongés, sur le ventre, sur un toit de building d'Ela-nui. On observait la scène, impuissants. L'anarchie, c'était le mot. Des centaines et des centaines de Matoran du Sud étaient soudainement arrivés à Ela-Nui. Pour mettre la pagaille.
Les policiers étaient débordés. Leurs armes étaient ridicules par rapports aux opposant. Ils possédaient des boucliers anti-émeutes et des taser, et plus accessoirement des armes à feu légères, qu'ils avaient pour stricte interdiction d'utiliser. De toutes façons, comme le disait Earnia, les trois quart de ces armes-là étaient sûrement des fausses, inutilisable, le reste vrai mais pas chargé. En face, des Matoran armés de glaives, de claymores, de cocktails Molotov, de masses, de bombes fumigènes ou lacrymogènes, d'armes à feu lourdes, de parpaings et j'en passe ... Tout ce qui pouvait être utilisé pour blesser était utilisé. Les sirènes d'alarmes raisonnaient. C'est la seconde fois de toute l'histoire de l'archipel que l'on a recourt à ces sirènes, la première étant l'arrivée de Nocturnia dans la capitale. Comme tout Eladonien qui se respecte, Earnia, un poil patriote, ne put s'empêcher de verser une larme. "Une poussière" prétexta-t-elle. Je pense plutôt qu'elle ne supporte pas l'idée de voir sa ville dans cet état. Pour la seconde fois.
Ulthronn regardait la scène. Il n'était pas comme les Matorans du Sud actuellement en train de ravager la ville. Il était plus sage. Il tourna soudainement la tête.

-Ca a l'air de se gâter de plus en plus ...
Parmi la masse de Matorans de couleurs rouges, se dessinait plusieurs Matorans de couleur variées. À leur tête, un Matoran noir et blanc incroyablement costaud.
-C'est qui ? Demanda Earnia
-Citadine va, on voit bien que tu sort jamais de ta ville. En tant que marin, je suis très bien placé pour le savoir: Ce sont des pirates.
-Exactement,
renchérit le Matoran. Délaissé par leur chef il y a déjà un petit moment déjà, le groupe est à présent mené par Ahl-Teram, un Matoran auquel je n'aimerait pas me frotter.
-Bah, s'étonna l'Ernotienne, c'est des pirates, qu'est-ce qu'ils font en pleine ville ?
-Ce sont des pirates, oui, mais avant tout des voleurs. Il doit y avoir des choses à piquer à Ela-Nui tout de même. Ce qui m'inquiète, c'est que les Matorans de Rudspah sont certes, armés, mais restent des casseurs, des civils justes présent histoire de semer la zizanie. Ahl-Teram et les autres, ce sont des combattant. Il te mettraient en pièce pour un oui ou pour un non.
-Dans ce cas il faut les arrêter !
lança Marax, en levant son bâton
-Ahahah, très drôle ... T'as qu'à y aller si tu veux, tiens.
Je sait plus ce que je disais sur Ahl-Teram et les autres à ce moment-là, mais à peine quelques secondes après, Earnia me coupa
-C'est pas la peine, elle est déjà partie. Vraiment.
Je me précipita vers le bord du building
-Mais c'est pas vrai ! J'était pas sérieux !
On la suivit, avec l'espoir de la rattraper. Mais elle faisait déjà face au groupe de pirates. Les autres Matorans n'étaient plus là, mais observaient la scène, intrigués. J'aimait pas la tournure que les évènements prenaient.

Le retournement de situation fut brutal. S'il venait à perdre ce match, ce coup fut extraordinaire, et Erkahn avait au moins le mérite d'avoir tapé dans l'oeil des gens. Il avait perdu encore une vie, comme Akahl, quand Nemessia et Helios leur tombèrent dessus. Pendant que les deux autres, vites rejoints par un Akahl complètement reboosté et pressé de se venger de la précédente ambuscade, se tapaient dessus, il partit chercher le lances-roquettes. Une fois celui-ci obtenu, il se dirigea à grande vitesse vers le trio. Il n'était pas fou à lier non plus, il était équipé de son sniper pendant la course, le lance-roquette étant presque aussi lourd que lui. Une fois arrivé, il sauta, et tira trois missiles d'un seul coup, une des fonctionnalités mortelles de lance-roquettes rarement utilisée car gourmande en munition. Les missiles touchèrent gravement Hélios et Némessia. Akhal, dans la confusion de l'explosion, frappa lourdement Hélios grâce au sniper récemment acquis, qui perdit donc sa vie. Alors que Nemessia tirait sur Erkahn avec le lances-grenades, elle fut vite distraite par Akahl, qui frappait de façon assez ... Spéciale la Nekriesahrrienne, puisqu'il tenait l'arme n'importe comment, et qu'elle était toujours sur le mode "tir". Erkahn fonça sur le lieu du duel. Les deux se tournèrent vers lui. Nemessia se saisit alors du fusil à foudre, et attaqua Erkahn, pendant qu'Akahl l'attendait avec son arme. Erkahn, le tout dans un laps de temps incroyablement court, tira derrière lui. L'explosion, ajoutée aux tirs de Nemessia, lui enlevea facilement la moitié de sa vie. Mais Erkahn fut projeté au dessus de ses adversaires. Dans son vol, il saisit la même arme qu'Akahl, et fit feu sur Nemessia. Elle ne résista pas, sa vie déjà grandement diminuée. Il finit au sol, contre Akahl. Alors que le combat semblait tout fait face à un ennemis à la vie quasiment pleine, contre notre Draihn qui n'avait plus de munitions, ce dernier lança son arme sur son adversaire. Akahl l'envoya voler plus loin avec son propre sniper. Mais il se rendit compte qu'Erkahn pointait vers lui. Il fit plein feu, et Erkahn acheva son adversaire.
Tout cela fut effectué avec une telle rapidité. Seul sur le terrain, Erkahn s'était régénéré la seule vie qui lui restait, et réapprovisionné en munitions, et en armes.

C'était pas vraiment gagné, mais je m'était bien battu. Si je compte bien, il restait trois vies à Nemessia, plus qu'une seule à moi et à Akahl et deux à Helios. Non, une aussi. Je viens de voir Akahl lui porter le coup de grâce avec le lances-roquettes. Armé du lances-roquettes, je visait pour l'attaquer par derrière, à distance, mais Nemessia m'attaqua avec la hache de son fusil à foudre. Je changea donc d'armes, ne voulant pas me blesser en utilisant de lances roquette au corps à corps. Équipé du lances grenades, je tira donc avec la pince de celui-ci. Mais elle évita et lança un flot continu d'éclair sur moi. Je tentait de fuir, mias les éclairs me ralentissaient. Ma vie descendait, descendait. Puis une explosion retentit. Nemessia fut mortellement touché par Akahl, alerté par le bruit. Il n'était pas loin. Et suffisamment blessé pour être éliminé. J'allait le tuer. Pour de bon, l'éliminer. Caché dans un buisson, je visait donc, grâce au sniper, la tête d'Akahl. Puis, un fut de canon se posa derrière mas tête. Une voix masculine, mais pourtant très étrange, comme extra-terrestre, me chuchotta

-Shhh. Celui-ci est pour moi.
Il tira.


Dernière édition par bio-mata-135 le Dim 29 Avr 2012 - 2:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mer 11 Avr 2012 - 8:56

Bon chapitre, cette fic' me plait toujours autant. Continu comme ca Bio-mata
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Jeu 12 Avr 2012 - 17:41

Je dois avouer que j'ai un peu zappé, mais est ce que l'on a vu dans un chapitre les Matoran du Sud planifier une attaque sur Ela-Nui car avec tout ces chapitres c'est vrai que j'ai un peu perdu le fil.

Quoiqu'il en soit c'est un bon chapitre quelque soit les points de vu utiliser. Je trouve que la narration reste fluide même dans la partie sur Unleashed ce qui n'est pas facile de prime abord je dois avouer.

Après au niveau du rythme je ne sais pas si tu as prévu de détailler autant tout les matchs mais tu devrais faire attention car sinon tu risque de te retrouver avec encore beaucoup de chapitres dessus donc n'hésite pas à faire des ellipses sur certains matchs. Je pense que c'est le mieux pour coordonner les différentes intrigues et ne pas "perdre" trop de temps sur la compétition. Fin c'est juste un conseil, si cela se trouve tu y as déjà pensé et donc je ne t'apprends rien.

Sinon il me semble que tu as fait une erreur, tu as écrit "Chapitre 29" or il me semble que c'est le trentième celui là, on a déjà un chapitre 29 avant. Dans tout les cas j'attends la suite.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 15 Avr 2012 - 0:24

Les Matorans du Sud n'ont effectivement pas préparé cette attaque, c'est surtout beaucoup de civils qui viennent à Ela-nui juste histoire de manifester leur colère de façon assez peu diplomatique, en saccageant la ville, et en mettant du désordre sans vraiment avoir de but, et de façon assez "improvisée".
Pour le rythme, c'est surtout que c'est le premier combat, ceux à l'avenir seront généralement moins étendus que celui-ci put être.
Sinon oui, j'ai dût oublier de changer le numéro du chapitre, j'était dans ma tête resté sur 28.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 20 Mai 2012 - 0:46

Chapitre 31
On as tous nos affaires personnelles.

On arriva derrière elle. Un face à face avait lieux, entre les deux groupes séparés d'une dizaine de mètre seulement. Moi, Earnia, Riurk et Marax, face à Ahl-Teram et une bande de guerrier. Ce dernier lança

-Alors c'est eux, les "héros" dont tout le monde parle ? Hé bah, avec eux on est pas sortit d'affaire ...
-Pardon ?
répondit sèchement Earnia, indignée. Vous venez nous faire la morale, alors que vous n'êtes que ...
-On se calme, on se calme ... Vous pouvez circuler, moi je cherche juste à éclaircir une petite affaire.
-Qui est ?
demanda l'Ykornien.
-Une histoire qui me concerne.
-Ca en fait du monde,
dit-je, pour une histoire qui "te" concerne ...
-Je t'avait à peine remarqué entre ceux êtres de grande taille, Ulthronn ... Tu es un Matoran du sud, un qui vient bien de Rudspah en plus, alors pourquoi ne vas-tu pas jouer avec tes amis ?
-Déjà, je ne fais que ce que j'estime utile de faire, et faire du désordre est inutile, cela ne changera pas le fait qu'on puisse être attaqués par une force ennemie. Secundo, je te retourne la question, en tant qu'originaire de Lozriü tu aurait fait mieux de rester dans ta montagne à te la couler douce plutôt que devenir un adepte des armes, tu ne vaut pas plus qu'un Xahorm selon moi. Et enfin, n'essaie pas de changer de sujet, dit nous ce que tu magouille.
-Au moins, je reconnait la personne qui s'adresse à moi. Enfin bref, vous feriez mieux de vous écarter. Pas que j'ai peur de vous faire du mal, c'est que j'aime pas salir les rues ...
-Et si on refuse ?,
reprit Earnia.
Le Ko-Matoran ria.

-Hahaha, sinon quoi ? Vous allez nous arrêter, "Justiciers" ?!
-Juridiquement parlant, on en as à présent le droit,
répondit Riurk, bras croisés.
-Hé bien ... Je vous aurait imaginé plus intelligents. Et comme on as l'habitude de dire aux Ykorniens, "À l'abordage !"
Les Pirates foncèrent vers nous, et nous fîmes de même.

Je me dirigea vers lui dans le complexe 0. Il était assis sur les sièges, loin de la foule. Je m'assied à coté de lui. Il était seul, triste.

-Déçu ? lui demandait-je
-Un peu. J'aurait aimé que le combat se passe autrement.
Il semblait déçu. On se leva. Je le prit sur mes épaules.
-T'inquiète pas, Ananta, la prochaine fois, je gagnerait. Cette fois-ci c'était juste histoire de tâter le terrain.
C'était quand même étonnant que ce soit lui le plus triste de nous deux.

Il n'y avait plus rien. Que de la cendre. tout avait été balayé. C'est limite si on voyait encore le feu brûler par endroit et dégager une faible fumée. Mais à part le vent qui emmenait au loin les cendres noires, effaçant à jamais les quelques restes de ce lieu.
Je me souvient. C'était y'as longtemps. Très longtemps. À une époque où tout allait bien. Où ce village était plein de vie. Où on vivait heureux, moi, Kramh, Nocturnia et Xahorm. Qu'est-ce qu'on était heureux ! Il a fallu que cette saleté d'être céleste arrive, et tourne l'esprit de Xahorm.
Mais pour l'instant, il était question de Nocturnia. Un impact de météorite se trouvait pas loin. Mais pas de météorite. Juste un squelette en partie décomposé, et des traces de pas allant vers et sortant de l'impact. Les premiers était petits, plus petit que les miens. Sûrement ceux de Noctunia. Mais ceux qui sortent sont grand, et très profond. Ils mènent vers le village, dont il ne reste plus que de la poussière, signe d'un grand incendie, très dévastateur quand on connait l'architecture locale, des huttes fait de matériaux basiques; Bois, terre, paille ...
Kramh fouillait sous des bouts de bois brûlés quelque chose à sauver, n'importe quoi. Je posa mon sacà l'entrée du village, près du sien, mais gardait tout comme lui mon arme sur moi. Puis je partit vers le Ta-Matoran

-Alors ? Quelque chose d'intéressant ?
-Rien ... J'ai juste un ces pendentifs que l'on faisait quand on était plus jeunes, tu te souvient ? J'ai trouvé aussi quelques vêtements typique du coin. J'ai surtout recouvert de façon plus dignes les dépouilles, ou même reconstitués, les os se trouvant parfois aux quatre coin de la pièce ...

Nos regards se portèrent vers la dernière maison, où ce qu'il en restait. C'était celle de Nocturnia. Elle était plus épargnés que les autres, sûrement car elle n'as pas été brûlée en particulier, l'être qui y vivait n'étant tout simplement plus dedans. On passa ce qui était auparavant un seuil.
-Malgré le désordre engendré, on devine que peu de choses ont changées chez elle depuis notre départ ...
Il y avait pleins de couleur. On regarda un peu partout dans la maison. Il n'y avait que le strict nécessaire pour vivre. Elle vivait simplement. La seule chose de valeur, c'était ce télescope. Je souris, ce qui était assez rare. Je me souvient de la pub de ce télescope, qui proposait aux premiers clients d'avoir leurs nom gravé sur la plaque à coté de la lunette. Il était relativement cher, mais c'était sûrement la seule chose vraiment coûteuse qu'elle possédait.
-J'ai trouvé quelque chose !
Je me retourna. Kramh était à moitié sous le lit. Il rampa en arrière, s'épousseta et me présenta un coffre en bois joliment décoré. Elle était très douée de ses mains, elle devait l'avoir fait elle même. Un cadenas le fermait. Kramh tira et tira sur le coffre, et malgré sa force, rien ne se produit. Le cadenas était solide. Même un puissant Ykornien ne l'aurait pas fait sauté. Il saisit sa masse.
-Bon, on va le faire exploser alors.
-Laisse, j'ai mieux.

Je dégaina mon arme. Je la régla au niveau le plus faible et tira sur le cadenas, qui explosa en laissant une trace de suie sur la fermeture. Il me remercia, reposa son marteau, et s'assit sur le lit. Je m'assis à coté de lui. Il ouvrit le coffre lentement, de façon presque religieuse. que pouvait-il contenir ? Un coffre décoré de motifs, avec un lourd cadenas, caché sous un lit. On aperçus une forme rectangulaire enveloppé dans un petit voile agréable au toucher, sûrement précieux.
-Un livre ? supposait-je
Il prit l'objet et retira le voile. J'était pas loin.
-"Journal intime de Nocturnia".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 22 Mai 2012 - 15:32

Encore une fois, il y a quelque problèmes de placement de mots qui auraient pu facilement être corrigés ave cune relecture à tête reposé je pense. C'est dommage car ce genre de chose coupe un peu l'élan de la lecture.

Sinon je me demandais combien de semaines/mois étaient passées depuis l'attaque de Nocturnia sur son propre village.

Mis à part ça bon chapitre même si la tri-narration est un peu difficile à suivre par endroits surtout quand on oublie des choses entre deux updates. Enfin, je t'en veux pas je sais que c'est compliqué de mettre à jour régulièrement, je suppose que je relirais tout à tête reposée un de ces jours ce qui me permettra sûrement de mieux comprendre tout ce qui se passe en parallèles.

Continue comme ça donc !

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 11 Nov 2012 - 21:57

En attendant le prochain chapitre, qui est presque bouclé, vous pouvez jetez un coup d'oeil sur l'histoire, qui grâce aux merveilles de la mondialisations (Mais surtout du copier-coller des 31 chapitres et de la recherche ctrl+f ...) s'est exporté sur BrickyFigs !

http://www.brickyfigs.com/t589-fan-fiction-arrtohnia-tome-i#11488
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Sam 17 Nov 2012 - 12:35

Tu n'avais pas prévu un résumé à la base aussi des évènements ou une sorte de chronologie ? Je comprends que celui puisse prendre du temps après et ce n'est pas toujours évident de trouver le temps pour. D'ailleurs je me demande comme je suis invité sur l'autre forum et que je n'ai pas accès au liens de persos en première partie, Riurk et Marax n'ont t-ils pas déjà une version 1.0 faite que tu aurais pu linké ? A moins que tu préfère attendre de poster leur version actualisées.

Il ne me reste plus qu'à attendre la suite en tout cas pour le moment.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Jeu 22 Nov 2012 - 17:10

Oui car bon c'est pas vraiment un secret mais d'autres persos vont avoir leurs versions actualisée. Quand à l'idée de la chronologie non mais l'idée est bonne, si j'oublie pas oui ça pourrais être utile d'en faire, autant pour vous que pour moi histoire de mettre un peu d'ordre x)

Chapitre 32
Combats en ville, en mer, en arènes.


Ils ne faisaient pas semblant de combattre. Ils étaient tenaces, et savaient ce qu'ils faisaient. Leurs coups n'étaient pas donné là où bon leur semblait être donnés, ils visaient des points vitaux: Gorge, poitrine, tête ... Plusieurs fois, une Le-Matoran, armée de deux sabres, manqua de me décapiter vivant. Elle fonçait sans arrêt vers moi, et sautait pour; essayer de me tuer. Je m’avançai pour l'attaquer, mais les yeux levés vers mon opposant, je ne vis pas cet autre Matoran, à quatre pattes devant moi, qui me fit trébucher. Lames pointés vers le sol, la Matoran tomba sur moi. Je roula sur moi-même pour éviter ce coup mortel qui visait ma tête.
Celui qui m'avais fait tomber, un Ga-Matoran, muni d'une lance terminé du petit trident, empoigna son arme à deux mains et se rua vers moi. Je me leva d'un coup, para son attaque avec mon bouclier et lui donna un coup de genou dans la mâchoire. La Le-Matoran fonçais de nouveau vers moi, avec le Matoran bleu qui recula pour prendre de l'élan. Il lanca son arme. Je voulut l'arrêter mais elle taillada profondément mon bras, manquant de le traverser de part en part. Mon bras, surpris, se raidit d'un coup, lâchant mon bouclier que la Le-Matoran lança à un de ses compères.

-Pas trop fatigué ? Me lança Ahl-Teram, derrière moi, avant de me donner un coup en traître.
Je stoppa la lance en l’agrippant de ma main libre juste en dessous de la lame. Le Ko-Matoran lâcha un sourire en coin, et tourna la base de sa lance. Un mécanisme fit s'allonger la lance, qui passa juste à coté de ma tête. Chaque seconde qui passe est une nouvelle chance d'être tué qui se présente. J'avança mon pied, baissa la lance de mon coté, et mon genoux faisant levier, se leva de force égale du coté d'Ahl-Teram, qui fut catapulté au dessus de moi.
Je regardai autour de moi: Earnia s'en sortait bien, hors de portée avec son jetpack et dure à approcher avec son lance-flammes. Marax un peu moins, elle était encerclée, et seul son bâton, tournoyant dans les airs, semblait la protéger en menaçant le Matoran qui oserait trop s'approcher.


Je prit ma respiration, et sauta dans la mer.
-Chef ! C'est ça ! C'est la barque du Matoran évadé !
Le bateau, qui tenait plus du petit chalutier que du gros navire de guerre, s'approcha. Ils ne voyaient que la barque dans laquelle se trouvaient quelques vivres et une lanterne volée, et non moi, juste en dessous.
-Il a dût se noyer, supposa un des marins
-Ce Kervann est un Matoran habitué à la mer, répliqua le chef, restez sur vos gardes, il peut être n'importe où, c'est un vrai requin.
Hé, j'en demandais pas tant ! Je dois avoir les chevilles qui gonflent, mais en même temps j'ai une réputation à tenir. Il fallait monter à bord. Je nagea jusu'à l'arrière du bateau, m'agrippa au filet, et grimpa à bord. Je pouvais tâcher de faire discret.
-À L'ABORDAGE !
Je pouvais. Mais j'aimait pas.

J'était déjà à plusieurs combat, et pas l'ombre d'un monstre bleu géant n'avait été aperçu. Si, mais sur les panneaux de scores, la terreur grimpant et grimpant dans le top des meilleurs combattants. Les gens aimaient Nocturnia. Elle était invincible. Elle usait de stratégie peu commode pour arriver à ses fin, mais le public en redemandait.
Moi de mon coté, je n'enchaînait certes pas les victoires, mais je me débrouillais. Doucement, mais sûrement, mon niveau montait. J'avait choppé le truc, je devais être comme ceux que je combat. Sans pitié, prêt à tout pour gagner. À ceci prêt que la victoire m'importait peu. Ce que je cherchait, c'était atteindre un niveau suffisant pour combattre Nocturnia. Si j'arrive à l'affronter en combat, je ne la lâcherait pas et j'aurais raison d'elle. Je n'arrivais pas à faire comprendre ça à Ananta, mais dans ma tête tout était clair.

-Hé champion ! Incroyable ton dernier combat, j'était scié. T'avait pas des faciles, et à un moment j'y croyais plus.
-Merci. Au fait, mon prochain combat c'est quoi ?
-C'est une Capture de Drapeau ! J'adore !
-C'est-à-dire ?
-Alors tu vois, y'a un terrain coupé en deux et c'est pareil des deux cotés, dans chaque camps y'as un drapeau, faut attraper le drapeau ennemi et le ramener à son camp. Et c'est en équipe.
-Ca va alors. Je devrait me débrouiller à ça.
-Je pense. Ce qui est marrant, c'est que ton équipe est plein de gars agiles, vous allez être bon, mais en face c'est des lourdeaux, ils vont tout baser sur la défensive. Ca risque d'être serré.

Sur un écran d'affichage, des images de différents combattants apparaissaient, notamment moi, au dessus d'un texte défilant en plusieurs langues.
-Les combattants Elikha, Erkahn, Sethiano-Ter, Magedon, SRG-Jevan et LGN-06 sont priés de se rendre sur l'arêne 8 pour le début du combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 25 Nov 2012 - 15:19

Bon chapitre qui permet de faire un peu le point (même si en pleine action pour la plupart) sur les trois intrigues. Après il reste relativement court ce qui fait qu'on le finit vite et que bien sûr on ne peut en attendre que plus. En ésperant que la suite sera un poil plus longue.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» [Fan-Fiction] L'histoire de skiro tome 2 :sanita
» [Fan-Fiction] L'Héritage: Tome 1, Sokar
» [Fan-Fiction] Vous devez inventer avec votre imagination !
» [Fan-Fiction] Le destin des mondes parallèles
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bionicle-legends :: Division MOC & Créations Personnelles :: Section Mocs :: Universcape-
Sauter vers: