AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 3 Mai 2011 - 11:02

Aujourd'hui mes enfants, nous allons remonter dans le temps. Oui, nous allons voir l'histoire d'Arrtohnia en détail. Nous allons voir les haut, où les héros rétablissent l'ordre, et les bas, où les criminels arriveront à leur fin. Nous débuterons en plein milieu de Futurscape et terminerons vers le début de Chaoscape
Voici le premier Tome des histoires d'Arrtohnia. Bien, commençons.


Chapitre 1
Le commencement

On frappa à la porte. Le matoran dit bien fort.
-Entrez !
Pas de réponse. On frappa de nouveau à la porte. Le matoran, excédé, décida d'aller l'ouvrir lui-même.
-Que-ce que ... Ah, c'est toi !
-Oui, je voulais te rendre visite. Alors, ça te tente toujours pas ?
-Je ne sais pas, Nocturnia. J'ai beaucoup de boulot. Énormément de boulot. Je ne peut pas venir.
-Oh allez, c'est peut-être la dernière fois que tu regardera les étoiles qui sait ...
-Nan, je suis désolé. Mais ne t'inquiète pas, je penserait à toi en travaillant. Salut !
-Salut ...

Il referma la porte. Elle soupira, puis repartit. Qu'elle mal il y avait de poser son travail pour admirer une pluie d'étoiles filantes ? Tout le mal du monde à en juger la réaction de ses camarades.
Tant pis, elle les regardera.
Elle.
Tout seule.
Encore une fois.
Elle retourna à sa maison, prit ses affaires et sortit. Il faisait déjà nuit. Elle alla sur la plaine sud, posa sa couverture, s'allongea dessus et admira le spectacle.
Admirer les étoiles. Elle aimait ça. Même, elle adorait ça. C'était son passe-temps favoris. Elle ratait aucune pluie d'étoiles filantes. Aucune.
Les minutes passèrent, l'une après l'autre. Puis les heures passèrent. Elle se régalait. Mais pour une fois, elle aurait aimé être accompagnée.
Elle remarqua une trace bleutée dans le ciel. Une comète ? Un vaisseau ? Une météorite. Elle était proche, très proche. Le moment de l'impact imminent. Elle se coucha au sol, mit les mains sur sa tête. La météorite tomba. Elle ressentit l'onde choc. Elle se releva. De la fumée s'en dégageait. C'était trop tentant. Elle alla voir de quoi il s’agissait. Elle y arriva en quelques foulées. La météorite laissait échapper un étrange liquide par une fissure. Elle posa la main dessus. Elle n'en revenait pas.
À un autre endroit, un matoran courait. Il voulait finalement rejoindre son amie. Mais il était trop tard. Elle s'était trouvé un autre passe-temps.

-Nocturnia ! Nocturnia ! N'y touche pas ! Qui sait ce qu'elle contient ?!
Il approcha à son tour de la météorite. Elle était ouverte. Elle contenait un liquide. Soudain, une tête en ressortit. Des épaules. Des ailes. Puis, tout un monstre en sortit. Le matoran en restait bouche bée.
-Qu'est-ce qu'il m'est arrivé ?! Qu'est-ce qu'il m'est arrivé ?!
Elle regardait son ami, la mine terrifié. Où était passé la Ta-matoran ? Elle ne pouvait pas être se monstre. Et pourtant, si. Les yeux de l'ancienne matoran s'emplirent de sang. Ils étaient rougeoyant. Ils brillaient très fort dans l'obscurité. Elle posa sa main sur le masque de son ami. Il bégayait, mort de peur, alors que des larmes de tristesse coulaient sur la joue du nouveau titan.
-Excuse moi. Tu ne sera que le premier d'une grande lignée.
Elle referma sa main, broyant le crâne du matoran. Son corps sans tête s'écrasa contre le sol. Nocturnia tremblait. Elle poussa un cri terrifiant. Un cri anormal. C'était un rire. Un de ces rire fous. Un de ces rires que seuls les personnes atteintes de démence pouvaient pousser. Elle sortit de la météorite, et se dirigea vers le village.
Un monstre venait de naître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 3 Mai 2011 - 11:38

Bon petit chapitre quoi qu'un peu court tout de même.
Elle referma sa main, broyant le crâne du matoran. Son cjorps sans tête s'écrasa sur le sol. Et après on me reproche d'être un trop gore ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karlou001
Héros valeureux
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 22
Localisation : Sur Quatros, poursuivi par une horde de Fangz et de Raw-Jaw !

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 3 Mai 2011 - 11:40

Elle doit etre vraiment devenu un monstre, meme Teridax ne s'abessait pas a tué des Matoran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 3 Mai 2011 - 11:46

Darkness, j'aurait parié ma main droite que tu aurait dit ça ^^
Sinon Teridax, c'est normal, il voulait devenir leur maître, et il était plus ou moins raisonné. Nocturnia, elle, est complètement folle, et n'a aucun désir de pouvoir, seulement de tuer, de tuer, et encore tuer ...
Merci des commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Tucky
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1010
Age : 18
Localisation : Dans ton c** !!!

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 3 Mai 2011 - 12:18

Super!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gabin
Première mission solo
avatar

Nombre de messages : 356
Age : 19
Localisation : dans mes rêves... avec freddy qui m'attaque ...

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 3 Mai 2011 - 15:16

moi j'ai bien aimer^^ c'est quand la suite??

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gabinmousse@hotmail.fr
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 3 Mai 2011 - 15:34

Ce soir ou demain. On verra si vous êtes sages xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Tucky
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1010
Age : 18
Localisation : Dans ton c** !!!

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 3 Mai 2011 - 15:36

*ange*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gabin
Première mission solo
avatar

Nombre de messages : 356
Age : 19
Localisation : dans mes rêves... avec freddy qui m'attaque ...

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 3 Mai 2011 - 17:30

lol oui chu sage t'inquiète ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gabinmousse@hotmail.fr
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 3 Mai 2011 - 21:46

Bon chapitre d'introduction, tout comme les autres j'attends la suite. Par contre la météorite ne devait déjà plus être bien grosse non quand elle a touché la surface ? Car sinon je suppose que l'impact aurait envoyé voltiger Nocturnia voir pire.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mar 3 Mai 2011 - 22:03

Bah concernant la météorite, à la base elle n'est pas censée être très grosse. Je dirait qu'elle fait juste la taille suffisante pour que Nocturnia puisse tenir dedans. Concernant l'impact, l'intérieur est juste liquide, elle s'écrase plus comme un oeuf géant que comme un rocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mer 4 Mai 2011 - 11:19

Chapitre 2
Riurk l'Ykornien

C'était une belle journée. Je me dirigeait vers le quai.
-Alors, tout est prêt ?
-Affirmatif, chef ! On as tout les caissons, nos hommes sont tous présent, il ne manque plus que vous !

Je suis Riurk, le meilleur marin qu'Arrtohnia peut rêver de voir !
Je suis un vieux loup de mer, comme on dit. Car en plus d'être Ykornien, c'est à dire le must en matière de marins, j'en ai passé des siècles à vendre de tout en n'importe quoi sur mon bateau.
Nous n'avons comme but que de vendre des choses en tout genre, parfois inaccessible aux peuples reculés, parfois introuvable sur le lieu même de la vente, parfois des commandes, et tout cela pour un pris plus qu'alléchant. On as appelle d'ailleurs cela du commerce Ykornien.
Je salua mon second, puis je ressortis. Je traversa le village, souriants aux mines familières, c'est à dire pas mal de monde. Je suis assez respecté sur mon île.
Les Ykorniens sont dépendant que de la mer. Mon navire est pour eux un symbole. C'est mon Akrahen à moi. Sauf que lui il flotte.
En parlant de la base des Draihn, c'était le moment de l'année où il passent près d'Ykornia pour rendre visite à Eldaonia, l'île-continent voisine. On pouvait la voir de dehors.
J'y irait un jour. C'était ma promesse à moi. À beaucoup d'habitant d'Arrtohnia en fait.
J'arriva ensuite chez moi. Quel désordre. Je retrouva quand même ce pour quoi j'était venu. Mon épée. Mon bouclier.
La créature marine ancestrale qui rôdait dans les eaux d'Arrtohnia avait encore fait des siennes ces derniers jours. J'espère ne jamais la rencontrer.

-Bon tu dépêche Riurk ? Les marins attendent
-Oui, excuses-moi, j''était perdu dans mes pensées.

Je retournai au quai, et montai sur mon bateau. Je gravit les marches l'unes après l'autre. Ca me faisait toujours le même effet de partir en mer.
Cette sensation de danger, de se dire que cette fois sera peut-être différente. Et pourtant, ce bonheur à se dire qu'on part vers l'aventure.
À peine je posa le pieds sur le pont que le bateau lâcha les amarres et décolla du port.
Nous voilà partis en mer, moi et mes deux douzaines d'hommes. Je partit prendre les commandes. Place depuis bien longtemps obsolète grâce aux trajectoires automatiques des satellites, mais sur les navires Ykorniens, il y a toujours un poste manuel en cas de problèmes. Je vérifiait les réglages. Aucun problème à l'horizon, pas de tempêtes, la trajectoire n'avait aucun bémol, même pas un détour. Cela allait être une virée en mer digne d'une croisière.
Nous étions déjà loin en mer. Tout allait pour le mieux. Un de mes marins me héla. Je me dirigea vers lui.

-Que ce passe-t-il ?
-Un ... Un marin a ... A été trouvé mort.

L'Ykornien était en état de choc. De mon coté, j'était stupéfait. Qu'est-ce qui à bien put arriver ? Je descendit les marche, bien décider à aller voir de moi même.
Alors que je m’engouffrait dans les couloirs du navire, des bruits sourds raisonnaient dans le navire. Comme si un colosse Eladonien un peu trop excité se défoulait sur les murs.
Je vis le mort en question. Enfin, peut-être était-ce lui, où celui juste en face de moi. Il y avait quelque chose à bord, et pas forcément très sympathique, même un idiot l'aurait deviné.
Le couloir tournait à droite. Alors que je m'apprêtait à prendre le tournant, un des marins poussa un cri de terreur, puis soutenu par un cri de monstre.
La seconde d'après, un cadavre fila droit devant moi avant de s'écraser contre le mur. J'était terrifié. Le corps était en morceaux.
Quelle abomination pouvait bien faire ce genre de chose macabres ? Je n'allait pas tarder à le savoir. Je mit ma main dans mon dos. Mon épée et mon bouclier ? Où étaient-il passé ?
Quel idiot, je les ait oublié dans le poste de commande !
Tant pis. Je saisis les armes du macchabée, nettement moins consistante que les miennes. Mais ce n'était pas le moment de faire le difficile. Je m’élança dans le couloir.
Il se tenait devant deux autres marin, ou plutôt, elle se tenait. Elle envoya voir les étoiles à l'un, l'autre reçu un coup de cette ... Cette pince proéminente.
Elle devait se pencher pour avancer dans le couloir. Elle m'entendit arriver. Elle pointa sa pince vers moi. Une boule d'énergie fut lancée vers moi, alors que le monstre fit un pas en arrière, la faute au recul. Je mit le bouclier récupéré sur le cadavre devant moi. Il se plaqua contre moi et je fut projeté en arrière; Le tir était trop puissant. Je finis mon vol contre le mur, avant d'atterrir au même endroit que le cadavre. Elle chargeai. On aurait dit un Democanthe affamé, prêt à tout détruire. Je repartit dans le premier couloir. Elle n'arriva pas à arrêter sa course, si bien qu'elle traversa le mur.
La paroi avait maintenant un énorme trou. Une ouverture béante. L'eau rentrait déjà à grande vitesse que des cris venaient d'autre part dans le navire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Mer 4 Mai 2011 - 12:00

Pas mal, c'est bien mais beaucoup trop court. J'en veux plus ! Franchement, c'est bien et même sanglants à quelques passages (j'aime!). Par contre, fait attention à la concordance des temps. J'ai vu une ou de fois une trace de présent. Evite de faire un récit à la troisième personne puis un à la première personne. Si tu tiens à faire les pensées du personnage, utilise le discours indirecte libre. Continu sur ta lancée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Jeu 5 Mai 2011 - 19:16

Je ne comprend pas trop comment à fait Nocturnia pour entrer dans le bateau de base en fait. Car si elle avait percé la coque, le choc se serait entendu je pense ? Fin mis à part ça et des mots manquants/ en trop, c'est sympathique, j'attends la suite.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Ven 6 Mai 2011 - 10:39

Elle l'a plus où moins infiltré en douceur. Si elle avait attaqué le bateau au quai, c'est tout le village qu'elle se mettait à dos. Les Ykorniens ont quand même assez de force et sont nombreux, contrairement aux Draihns par exemple, qui sont sans défenses et sont à peine une vingtaine.

Chapitre 3
Problèmes à bord

Je sortit enfin de l'intérieur du bateau. J'ai crus que mes poumons allaient exploser. Un peu plus, et je rejoignait les abysses.
Trempé comme une soupe, je fit mes premiers pas sur le pont depuis l'incident. Nocturnia était à l'avant, en train de semer la panique. Des marins couraient dans touts les sens,
ne savant quoi faire. D'autres essayaient, dans un acte de bravoure, de tenir tête au monstre. D'autres encore sautaient par-dessus,
préférant mourir noyé que sous les griffes de la créature. Je me fit discret. Il le fallait. Je tentait de rejoindre le poste de commande. L'escalier n'a jamais été aussi dur à monter.
J'était blessé. L'eau était rentrée si soudainement qu'elle m'avait envoyé voir ailleurs. J'avait cette douleur à la jambe. J'arrivai enfin la salle des commandes, au plus haut du navire.
Je prit la radio avant de m'écrouler sur le sol; Un tir d'énergie perdu fit exploser les vitres de la cabine.
Sa puissance devait être impressionnante pour briser ces vitres censées résister au plus grandes vagues. J'essayai d'envoyer un SOS aux navires environnants et aux port.
Rien. Tout contact avec l’extérieur était rompu.
Ce n'est qu'à ce moment que je me rendit compte que toutes les antennes était arrachées, en train de flotter beaucoup plus loin dans l'océan. Elle avait bien prévue son coup.
Je n'avait pas le choix; Il fallait la retenir jusqu'à que le bateau, dévié manuellement par moi vers le port le plus proche, l'atteigne avant de couler complètement.
Je prit mon épée et mon bouclier, disposés parmi les bouts de verres. Je descendit quatre à quatre les escalier. Cette fois, je l'affronterait bien en face, avec l'aide de l'équipage,
ou ce qu'il en reste. J'arriva sur le pont. Un chaos sans nom. Elle n'était plus là. Deux, quatre, six, huit ... Il y avait bien une douzaine de corps en milles morceaux éparpillé sur le pont.

-Tiens tiens, il semblerait que j'en ai oublié un.
Le bateau tangua. Elle était derrière moi. Je me retourna, armé.
-Je croyait que l'ouverture d'eau que je t'ai laissé t'avait calmé. Il semblerait que non. Je vais en finir une bonne fois pour toutes avec toi,
et les multiples trous dans la coque feront couler ce rafiot. On ne saura rien de ce qui s'est passé, un navire en plus disparut en mer.
La faute au léviathan dont tout le monde parle mais que personne n'a vus, encore une fois ...
-Mais ... Mais Pourquoi ?
-Pourquoi ? Parce que ça m'amuse, évidemment !

Ca l'amuse ? Ca l'amuse de tuer vingt-cinq personne dans la douleur sans raison, faire couler un bateau et priver des populations innocentes de leur marchandise et de leurs proches,
sans qu'ils sachent pourquoi ? Cette fille est vraiment folle. Il n'y as pas d'autres mots. Je me rendit soudain compte qu'elle voyait en moi ce que j'éprouvait. Cela lui faisait plaisir.
C'en est trop ! Sur le coup, la colère me submergea, et alors que je voulait déchaîner ma rage sur elle le bateau se pencha brutalement.

-Oh ? Ils semblerait que les quelques dégâts que j'ai fait ont porté leurs fruits. Tu m'excusera, bien évidemment,
mais je vais abréger tes souffrances et faire en sorte que tu ne voie jamais ton bateau couler ...

Elle pointa son énorme pince vers moi. Cette fois, mon bouclier ne me servira pas de protection. Je le lança tel un disque vers elle. l'arme fut dévié juste avant qu'elle tire,
l'énergie emmagasiné étant partie quelque part dans l'eau. Alors qu'elle voulut sûrement porter son regard sur moi, j'avait profité de la distraction et m'était approché suffisamment pour que mon épée, qui fendait déjà l'air, puisse la toucher. Elle me donna un coup de son arme qui se mit à croiser le fer avec mon épée. Elle était immensément plus forte que moi,
mais aussi plus maladroite et faible en escrime. Je tourna sur moi même et tenta de donner un coup d'épée dans les jambes. Elle sauta, et mon épée la toucha alors qu'elle était en l'air.
Utilisant le laps de temps donner pour qu'elle se ressaisisse du coup au visage, je reprit mon bouclier. Je me retourna. Un coup de poing m’accueillit et m'envoya sur la rambarde, de l'autre coté.
Le bateau penchai de plus en plus. Les corps sans vie des marins tombaient à l'eau. Je regardait autour de moi. Elle s’accrochait au pont, devenu si raide qu'il ressemblait plus à une paroi qu'à un pont.

-Tu as de la chance, cela fait déjà trop de temps que je suis ici. Je vais t'abandonner, et laisser les créatures marin ou l'eau s'occuper de toi.
Elle concentra l'énergie dans ses mains, la projeta à ses pieds et s'envola vers le continent, me laissant ici, suspendu à la rambarde du pont d'un bateau qui coulait à pic ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Ven 6 Mai 2011 - 11:00

Très bien ce chapitre quoique un peu court (je sais, je le dis souvent...).
L'idée que Nocturnia ait une force démenteille mais qu'elle ne sache pas s'en servir est une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Sam 7 Mai 2011 - 19:21

Chouette chapitre, d'autant plus que pour une fois je n'ai rien à redire : ). La plupart des mots en trop/manquants ont disparu mais par contre ta mise en page est bizarre avec des retour à la ligne après des virgules que je suppose involontaire. Malgré ça, ça se lit donc bah continue sur ta lancée.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 15 Mai 2011 - 0:58

Chapitre 4
Earnia, l'Eladonienne.

Ela-nui. Si il y a une ville dans Arrtohnia, c'est bien elle.
La plus grande mégapole de l'Archipel, comprenant la ville elle-même et la Tour Etanma, la fameuse tour-ville de plusieurs centaines de mètres de hauteur.
Aujourd'hui, le décor est digne d'une carte postale holographique; La Tour Etanma en plein soleil, et Akrahen en image de fond. Les Eladoniens et les Draihns réunis sur une même toile.
Nos deux peuples sont très unis. Notre histoire est la preuve que l'union fait la force. Akrahen et sa technologie a été faite avec le savoir faire et les machines des Eladonien, et notre technologie est à 90 % d'origine Draihne. Malgré notre amitié, il est plus que rare qu'un Eladonien puisse voir un Draihn.
Il ne descendent jamais de leur base et n'ont besoin de rien, alors les contacts réel sont presque inexistants. J'aimerait y aller, juste une fois.
Un endroit très important et qui ne laisse passer qu'une poignée de privilégié, mais qui fait rêver.

-Earnia ? Vous m'entendez ?
Je sursauta. Les papiers que je tenait tombèrent par terre. Mon supérieur était furax.
-Arrêtez de rêvasser ! Cela fois trois fois que je vous reprend aujourd'hui ! Votre projet n'a pas avancé depuis hier. Vous croyez qu'il va se faire tout seul ? Vous avez tout intérêt à ce que je ne vous voie plus traîner !
Il disparut. J'avait de la chance, il semblait être de bonne humeur aujourd'hui. Mais il avait raison. Je quitta la baie vitrée et me remit au travail, après avoir reprit mes documents.
Je cherchait à augmenter la puissance de machines à projection d'eau pour laver les rues, voilà mon projet du mois. Enfin, ça c'est ce qui dit.
En réalité, je profite des matériaux qu'on me fournit pour bricoler moi-même. Je sait que c'est mal, mais je suis lassée de cette vie. Je suis lassée de rester la moitié de la journée dans un bureau avec un rythme de travail effréné. J'ai envie de découvrir le monde. Je n'arrête pas de penser à ça. J'ai donc améliorer mon transporteur Eladonien. Ce Jet-pack que nous, habitants de la ville, possédons pour nous déplacer dans la jungle urbaine sans problèmes. Le mien possède plus de puissance que celui des autres. Plus vite, plus haut, plus rapidement. Plus dangereux aussi. Je l'ai jamais essayé. Tout comme cette épée. J'ai essayé de la faire semblable à celle d'un Ykornien. Mon chalumeau y est passé. Moi je ne l'utiliserait qu'a bon escient, j veux dire que je l'ai construite au même titre que ces marin; Eux la prennent pour d’éventuelles pirates et Rahi marins, moi pour me protéger. C'est pas sympathique un Democanthe affamé. L'hologramme télévisé géant sur le mur du bureau, que d'habitude personne regarde, attira soudainement mon regard et celui des autres Eladonien dans la salle.
-Info de dernière minute; Un navire Ykornien de taille 12 sur l’échelle Ykornienne de 16 viens de disparaître des écrans des ports voisins et n'est pas arrivé à destination. Il d'est volatilisé, au beau milieu de la mer. C'est le 7ème depuis le début de mois. Je vous le rappelles, des scientifiques auraient évoqué l'hypothèse qu'un Rahi ancien, de grande taille, normalement disparut depuis la fin de Ruinscape car il ne pouvait satisfaire son appétit gargantuesque, serait réapparut. Aucune preuve nous permet cependant de nous aventurer sur cette piste ...
Encore un bateau disparut ? Partir en mer deviens de plus en plus risqué ces derniers temps. J'avait même lu que des marins refusaient de partir. Qu'est-ce qui peut bien se passer ? Alors que des questions fusaient dans ma tête et dans celles de mes collègues, la journaliste reprit
-Heu ... On vient de m'informer à l'instant qu'une masse a été repérée près du lieu de la disparition du navire et qu'elle se dirige à grande vitesse vers la capitale. Les forces de l'ordre sont déjà mobilisées.
Mon regard passa de l'écran à la fenêtre. Notre immeuble avait vu sur le port. Youpi, on va voir cette chose mettre un sacré désordre ... L'alarme sonna.
-Par mesure de sécurité, l'évacuation du bâtiment va être effectué. Veillez sortir de la zone à risque établie et rentrer calmement chez vous.
Alors que les autres sortaient par les ascenseur et les escalier, je sauta par la fenêtre, module de propulsion au dos et épée en main, bien sur. J'avait hâte de voir si ce que j'avait fait marchait. Ok, sauter du 145ème étage n'était pas le meilleur choix à faire, mais qui tente rien n'a rien ?
Je chutait. Encore en encore. Les vitres défilaient à une de ces vitesse. 20 étages avant le sol. Je commençai à avoir le tournis. Puis vint rapidement 10 étages. Plus que 5. 1 étage. J'alluma alors le module juste avant le moment fatidique. Comme je l'avait prévu. Enfin, pas tout à fait. À ce moment, je ne comprit pas très bien ce qui se passa; J'aurait dut raser le sol et m'envoler tranquillement, mais je partit comme une fusée dans le ciel. Je ne maîtrisait plus rien. Cette maudite machine n'en faisait plus qu'à sa tête ! Ma course effrénée se termina deux-trois pâté de building plus loin, sur un lampadaire, avant de définitivement m'écraser au sol. Rien de mal, j'avait eu de la chance et m'en était sortie saine et sauve, malgré que le lampadaire m'avait laissé une belle bosse sur le coin du visage. À vrai dire, je m'en fichait. J'était plus très loin du port, et les barrière de sécurité avaient été franchie sans aucun problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 15 Mai 2011 - 10:24

Chouette chapitre malgré quelques problèmes de négations et autres mais j'ai tout de même hâte de suivre les aventures de ce nouveau personnage qui m'a l'air bien intéressant.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Dim 15 Mai 2011 - 10:36

Bon petit chapitre qui donnenvie de savoir la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Jeu 19 Mai 2011 - 18:51

Chapitre 5
Remue-Ménage en ville

Cachée derrière un entrepôt portuaire, j'observait la scène. J'était aux premières loges. Sur le quai, il y avait un drôle d'être face aux forces de l'ordre,
qui faisaient feu. Le monstre ne semblait pas être affecté par le tir nourri qui aurait mit à terre plus d'un colosse Eladonien.
Il attrapa un des policiers et le lança au loin dans la mer. Il coula à pic. Les autres continuaient à faire feu. Le monstre se retourna de nouveau et fit lui aussi feu. Ils ne firent pas longtemps tête, et trépassèrent sous mon regard impuissant. Il donna un coup de pied dans un des corps, qui glissa jusqu'à moi.
Soudain, le regard de la créature se posa sur moi. Elle m'avait repéré. Elle marcha dans ma direction. Je mit en route mon propulseur, et m'enfuis le plus vite possible. Cette fois, j'avait le contrôle de la machine, qui fonctionnait parfaitement et à plein régime. J'avait pour ma part l'avantage de pouvoir voler, pensait-je. Mais alors que je me croyait sortie d'affaire, je voyait au sol une ombre bien plus imposante que la mienne venir la recouvrir. Mon souffle s'arrêta.
Non seulement il m'avait suivit, mais il m'avait rattrapé avec une telle facilité que j'en resta étonnée. Il était juste au dessus de moi.
Je n'eu même pas le temps de réagir qu'il se laissa tomber et que je fut plaquée au sol. La chute de plusieurs mètres et le poids du monstre qui s'était écrasé sur moi me fit terriblement mal. Sa main et sa pince énormes étaient autour de mon cou. Je faillit perdre connaissance. Alors que je croyait ma dernière heure arrivée,
je mit en marche mon épée. Elle se planta dans le corps du monstre et lança un faisceau de flammes à pleine puissance.
Blessé, il se releva et poussa un gémissement de douleur en faisant un pas en arrière. Je profitait de ce répit pour m'éloigner. En me relevant,
je remarqua que je n'était pas en si mauvais état. Je m'en était même bien sortit. Je comprit alors que mon propulseur, qui avait amortit ma chute, y était passé. Ce propulseur, j'y avait passé tellement de temps. Mais je n'avait pas le temps de m'attarder sur mon sort.
Dans un des quartiers les plus bondés de la ville avait lieu un face à face, et les gens ne tenaient pas à voir ça. Il n'y avait plus personne dans les parages.
J'était seule, face à cette chose difforme et terrifiante . D'apparence féminine d'ailleurs, je ne m'en rendit compte qu'à ce moment.
Son regard plongeait dans le miens. Les minutes défilaient. Aucun de nous deux bougeaient. Pourquoi ? Aucune idée. Mais de mon coté, si j'essayait de l'affronter,
je ne serait même plus assez consistante pour être ramassé à la petite cuillère. Et si j'essayait de fuir, elle me prendrait à revers. Pendant une seconde, ma vue devint floue. Je secoua la tête. Le monstre bougea. Comme si cela avait été un reflex, je lui lança un rayon d’énergie du bout de mon arme. Elle l'encaissa sans broncher. Elle m'imita, en tirant une boule d'une matière bleuâtre, voire noire, semblable à de boue, fila vers moi. J'esquiva à temps, mais des giclures m’atteignirent en petites gouttelettes. Mon regard, jusqu'à présent porté sur la traînée de boue, qui venait de "dévorer" un panneau publicitaire, revint sur la créature. Elle chargeait. Je fit feu à plusieurs reprises, sans plus d'effet que de la ralentir. Elle m'attrapa d'une seule main par la taille, et me plaqua au mur. Mon regard se troublait de plus en plus. Que m'arrivait-il ? J'entendit ensuite quelque chose de rassurant; des bruit mécaniques retentissaient. Je devina plus ou moins avec le peu de vue qu'il me restait qu'une masse de policier nous entouraient, toutes leurs armes pointées vers elle. Elle me foudroya du regard, moi qui venait d'être sauvée par le gong. Je lâcha enfin quelque chose, faussement rassurée

-C'est pas de chance hein ?
-On se retrouvera, tu peut me faire confiance ...

Elle me lança plus loin, comme un vieil objet sans valeur, et s'envola en laissant traînée bleu et noire derrière elle. Les policiers firent feu jusqu’à qu'elle soit hors d'atteinte. Des médecins me posèrent sur une plaque flottante, me déplacèrent jusqu'à un véhicule d'urgence. Ils n’emmenaient à l’hôpital. Je voyait leur bouches bouger, mais je ne les entendaient pas.
Arrivée à l'hôpital, j'était toujours allongé sur le brancard volant. Mon regard se troublait. Je comprenait pas ce qui m'arrivait. Des douleurs me lançaient dans tout mon corps. Surtout aux zones où le monstre m'avait touché. J'arriva enfin dans une partie de l'hôpital qui m'expliqua tout. Dans cette zone des urgences, on enlevait les poisons. J'était donc empoissonnée ? Je voulait dire quelque chose aux médecins, mais rien sortit de ma bouche. Si. Un liquide noir et fumant. À ce moment, j'avait l'impression d'être entraînée par la fond et de tomber, puis plus rien. Je venait de m'évanouir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Jeu 19 Mai 2011 - 20:20

J'ai vraiment envie de savoir la suite. il y a une belle intrigue. Continue comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Ven 20 Mai 2011 - 10:26

Sympa j'ai bien aimé le combat, on se sentait vraiment dedans j'ai trouvé. Je me demande si ce sera tout pour ce personnage pour le moment où si on continuera encore à la suivre pendant quelques chapitres.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Ven 20 Mai 2011 - 16:46

Héhé, tu verra ça au prochain chapitre, à paraître ce week-end ou en début de semaine prochaine au plus tard :]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
bio-mata-135
Héros légendaire
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 21
Localisation : Fait le ménage.

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   Lun 23 Mai 2011 - 19:06

Chapitre 6
Rencontre

Mes yeux s'ouvrirent. Il étaient brûlant. Mais je voyait. J'avait été reconduite dans une chambre d’hôpital classique. Des tuyaux reliaient une étrange machine à mon bras. Je sais pas ce qu'il m'injectait, mais cela me faisait de bien. Je regarda au pied du lit. Mon épée était là. Mon propulseur aussi. Il l'avaient remit à un état normal, mais il me restait des pièces essentielles de celui qui avait été détruit durant le combat. La télévision était allumée. Le son coupé, mais les images étaient là.
-Bien dormi ?
Je me retourna vers ma droite. J'avait un voisin de chambre. Un être assez costaud, noir et jaune. Un Ykornien. Il me souriait. Il me demanda de sa voix grave
-Vous allez bien ?
Je hocha la tête.
Il me fit encore un sourire.

-Cela fait bien une journée et demie que vous étiez dans les vapes. Je commençais à m’inquiéter !
Une infirmière entra dans la pièce avec un colosse Eladonien comme assistant. Elle possédait un casque téléphonique. Et à mon avis, vu la discussion, c'était important. Le géant, lui reversa accidentellement un vase. Sa patronne ne le remarqua pas. Je voulut me retenir, mais je pouffait de rire en voyant le colosse essayer de reconstruire le vase avec ses énormes paluches, pendant qu'une des deux têtes épiait l'infirmière. Il remit les fleurs, les broyant au passage. L'infirmière nous regarda, enfin.
-Ah enfin, vous êtes réveillée ! Vous venons juste vous annoncer que vous n'êtes en rien affectée par le liquide mutagène que la créature que vous avez vue vous as lancé et que vous pourrez sortir dans la soirée.
-Un liquide mutagène ?
-Oh, je suis désolée, je suis vraiment débordée. Il y a tellement de blessés ces derniers temps. Je dois y aller.

Elle s'en alla à toute vitesse. Elle trébucha sur l'eau qui était par terre. Elle regarda le colosse, dont les deux têtes fixaient le plafond, l'air innocent. L'infirmière courroucée repartie en vitesse. Le colosse la suivit d'une marche pataude. L'Ykornien me regardai alors que je travaillait mon transporteur pour le réparer.
-Alors, vous l'avez vue aussi ?
-De ? Cette chose, ce monstre bleu de grande taille ? Si je ne l'avait pas vue, je ne serait pas là !
-Oui. Quoiqu'il en soit, nous avons eu beaucoup de chance nous deux. En ville, il y a des dizaines de morts. Il n'ont pas eu la même chance que nous. Le pire sont ceux qui arrivent à l’hôpital, complètement déforme
.
Je retenait mon dégoût. Des brancards volants passaient dans le couloir. On voyais des gens qui n'avaient plus de jambes, un bras en moins, avec du métal qui les traversaient, et j'en passe. C'était ignoble. Parfois, des proches pleuraient leur ami, alors qu'ils étaient eux aussi dans un état qui n'était pas plus à envier. Je regardait les mourants, en écoutant l'Ykornien me parler.
-... Et à ce moment, mon bateau sombra dans la mer. J'était seul au milieu de la mer. Un bateau me ramassa, j'était près des côtes. Et vous, comment cela s'est passé ?
Je le regardait, mais alors que je voulait répondre, la télé me coupa soudainement.
-... Hier matin encore, un Eladonienne travaillant dans un immeuble de recherche dans le quartier Ouest de la ville, tenu tête à la créature. Elle s'en sortit indemne. Les images que vous voyait actuellement sont quelques-unes des très très rares aperçus que nous avons de la créature. Qui est-elle ? Que veut elle ? Qui peut la stopper ?..
-... Moi.

L'Ykornien me regarda. Il me parla comme quelqu'un qui avait perdu la raison.
-Vous n'y penser pas ! Vous avez tenu tête à ce monstre, certes, mais vous n'aurez pas de seconde chance !
Je me leva. L'Ykornien fit de même.
-Arrêtez, si vous la retrouver elle ne fera qu'une bouchée de vous.
-Moi, je pense que le fait que j'ai survécu n'est pas une coïncidence. Vous non plus. On as eu énormément de chance. Si on as survécu une fois alors qu'on était tout les deux seuls, je suis sur que, réunis, nous pourrions allier nos forces.

L'Ykornien semblait ne pas en revenir.
-Mais vous avez perdu la tête pendant votre affrontement ou quoi ? Ce monstre a tué nombre de policiers et de forces de l'ordres armés et entraîné, alors un Ykornien banal et une Eladonienne banal n'y changeront rien !
-J'préfère mourir en me rendant utile plutôt qu'en attendant que ce truc nous tombe dessus ! Moi j'y vais, vous ne pourrez pas m'en empêcher !

Je prit mon transporteur, que j'avait finit de réparer. C'est plus facile quand on l'a déjà fait et que les gros morceaux étaient là. J'ouvrit la fenêtre, et m'envola, sans qu'il puisse m'en empêcher.

Une folle. Je suis tombé sur une folle. Bon, peut importe qui c'est, mais je ne vais quand même pas la laisser se lancer au suicide après tout ! Je sauta à mon tour de la fenêtre. On était qu'au rez-de-chaussée. Épée et bouclier au dos, au cas où. Je me mit à la poursuivre. Ok, on court vite, nous, Ykorniens, mais faut pas exagérer ! Elle allait trop vite. Mais je gagnait du terrain. Elle ne savait pas trop où allait. Je cria de tout le souffle qu'il me restait

-Arrêtez vous ! C'est de la folie !
Elle se retourna. Elle vola vers moi. Enfin un peu de bon sens ! Mais je fut satisfait peu de temps. Elle agrippa ma main, et me dit en s'envolant.
-Ah je savait bien que vous voudriez bien !
De toute façon, il était trop tard. J'avait déjà les pieds dans le vide, et les explosions retentissaient à quelques rues d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=401444
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fan Fiction] Arrtohnia, Tome 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fan-Fiction] L'histoire de skiro tome 2 :sanita
» [Fan-Fiction] L'Héritage: Tome 1, Sokar
» [Fan-Fiction] Vous devez inventer avec votre imagination !
» [Fan-Fiction] Le destin des mondes parallèles
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bionicle-legends :: Division MOC & Créations Personnelles :: Section Mocs :: Universcape-
Sauter vers: