AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Dim 1 Mai 2011 - 20:53

Avant de commencer cette suite, je tiens à remercier tout ceux qui ont lus et apprécier cette fiction. Je les remercie et j'espère qu'ils apprécieront autant la suite des aventures de Tiniko, Bogka, Antoki, et tout les autres.

Notes: Les nouveaux lecteurs qui ne connaissent pas cette fiction, je vous conseille de lire d'abord Bionicle Arena Battle premier du nom, pour comprendre x)

Chapitre Un: La Révolution.

Quelques heures seulement après la mort de Gaytu, Imako, Katoshi, les Toas Matas, Kyoshi et Dodkei étaient de retour à l'arène. Mais déjà, la nouvelle de la mort du Turaga félon s'était propagée. Ainsi, les gladiateurs s'étaient révoltés contre les gardes, et quand notre troupe arriva, il n'y avait plus que des cadavres de gardes et des anciens prisonniers heureux et libres.

Tous s'étaient rassemblés au coeur de l'arène. Notre troupe y reconnut Egyio, Haryu, et même Hayato. Tous étaient là.

"Ils pensent déjà à leur liberté et à la façon de continuer".

-Les voilà !

Un gladiateur venait de pointait le doigt vers nos héros. Les Matorans se précipitèrent. Ils étaient au paradis: les Toas Matas ! Et en plus, ils avaient devant eux de véritables héros ! Certains tombaient même à terre.

Notre troupe était étonnée de toute cette agitation. Hayato lui-même s'approcha de Imako et lui serra la main.

-Sans rancune.

Un seul n'était pas..."content". Il restait dans son coin, jouant avec un couteau. Mais personne ne s'en souciait. Après avoir été accueillis en héros, Imako, Kyoshi, Dodkei, les Toas Matas et Katoshi furent installés dans la salle à manger.

Les gladiateurs étaient ravis. Jamais ils n'avaient vus tant de plats et de nourritures ! Ils se jetèrent sur ce festin. Ainsi, le repas fut très jovial. Nos héros rencontrèrent d'anciens amis et trinquèrent, jusqu'à que certains deviennent saoul. Mais au bout d'un moment, quelqu'un monta sur la table. C'était Egyio.

-Ça suffit !

Tout le monde regarda le gladiateur. Il ne semblait pas ravis. Au contraire. Bras croisé, il était furieux.

-Qu'est-ce que cela veut dire ?

-Comment ça ?

Egyio fusilla du regard tout les Matorans.

-Comment osez-vous festoyez ? Gaytu est mort ! Ouvrez les yeux, bon sang ! GAYTU EST MORT ! Les autres Turagas félons sauront bien assez tôt que Gaytu est mort. Soupçonnons une rébellion, ils viendront ici et nous tueront TOUS !

Tout le monde perdit sa mine joyeuse. Ils étaient plus...horrifiés.

-Alors que faites-vous là, à vous empiffrer ? Il n'est pas temps de jouir de notre liberté, car c'est totalement faux ! Nous ne sommes pas libre ! Nous le saurons quand les têtes des huit autres Turagas seront tombées ! Il est grand temps de nous préparer ! Ici, nous avons tout ce qu'il nous faut: des vivres, des armes, des pièges...avec ça, nous avons enfin un espoir de triompher de ces monstres à l'apparence si innocents ! Il faut nous mobiliser ! Nous préparer à une bataille qui viendra, tôt ou tard, et mieux vaut tard ! Est-ce clair ?

L'assemblée acquiesça. Imako lui aussi. Egyio avait raison: dans quelques jours, une armée de grande ampleur serait au portes de la ville. Il fallait se préparer maintenant à la bataille. C'était tout de même fantastique: aucun rébellion n'était allez aussi loin jusque là ! Ce serait trop bête d'échouer !

-Mais, Egyio...qui nous dirigera ?

-Mais bien sûr ! IMAKO !

De tous, Imako était le plus acclamé. C'était surtout car il était devenu célèbre depuis sa victoire contre Hayato. C'était un symbole de liberté. Mais Imako secoua la tête.

-Non. Je ne pourrai pas assumer quelque chose comme cela. Mais...j'ai quelqu'un à vous conseiller.

-Qui ?

-Egyio. Je crois qu'il pourrait très assumer ce poste.

Les regards se tournèrent vers Egyio. Ce dernier finit par hocher la tête.

-Soit. Je suis prêt à assumer cette responsabilité.

-Toi, "assumer" ? Nianianianianiah !

Tout le monde se tourna vers celui qui avait dit ça. Imako le reconnut: c'était celui qui jouait avec son poignard, dehors. Dès le moment où les deux s'étaient vus, ils s'étaient déplus. Egyio eut un sourire.

-Tu peut faire mieux, Igoki ?

Le dénommé Igoki hocha la tête.

-Bien mieux que n'importe qui ici.

-Alors prouve-le ! Défis-moi dans l'arène. Si tu arrives à me battre, tu auras la place de chef. Sinon, je la conserverais.

Imako intervint.

-Egyio, nous n'avons pas le temps, tu l'as dit toi-même ! Nous n'avons pas de temps à perdre dans ces enfantillages !

Igoki lança un regard mauvais à Imako.

-Écarte-toi, imbécile !

Igoki s'avança vers Egyio et poussa violemment Imako. Ce dernier fut surpris: quel force avait l'adversaire de Egyio ! Le kamas tomba sous les rires de Igoki. Quel monstre, celui-là !

-J'accepte le défi, Egyio, mais j'ajoute quelque chose: si tu perds, je deviens maître des rebelles mais aussi je te fais sortir d'ici ! C'est clair ? Tu ne mérites même pas de vivre, sombre idiot !

Imako ne put rien faire. Déjà, Egyio et Igoki marchaient vers l'arène, suivit des gladiateurs, qui prirent place dans les gradins. Seuls restèrent Dodkei, Kyoshi, Katoshi et Imako. Ce dernier ce retourna vers eux.

-Nous allons devoir préparer les pièges nous mêmes.

Les autres hochèrent la tête, et tous se mirent au travail...

...

Du côté de Bogka, Antoki et Tiniko, on avançaient vers la fin de Mata Nui. Tiniko était le guide, avec une carte précise de Spherus Magna.

-Nous serons bientôt à la côte de l'île. Bon, le chemin le plus sûr vers Voya Nui, notre destination, n'est rien d'autre que...Iconox ? Je ne suis jamais allé dans le territoire de Bara Magna. C'est peut-être enrichissant !

Bogka grogna.

-Oui, ben dépêchons-nous. Tu as entendu Gali ? Plus nous restons à ne rien faire, plus Annonna gagne de pouvoir, et surtout plus la Créature faiblit. Je n'aimerais pas qu'Antoki se retourne un jour contre nous.

La concernée secoua la tête.

-Ça n'arrivera pas. Pas avec vous. Ou du moins, pas avec Tiniko.

Bogka soupira.

-Ouais, ben si il a malheur, moi, je passe à la casserole, c'est ça ><"

-Meuh non Bogka, je t'aime bien toi aussi.

-Chut, taisez-vous !

Tiniko avait entendu un bruit. Il s'agenouilla. Ils étaient à Le-Koro. Le Matoran regarda partout...puis il les aperçut.

-Miséricordes ! C'est impossible !

-Quoi ?

Antoki et Bogka ne voyaient rien, cachés par Tiniko.

-Des Rahkshis !

-Non ! Impossible ! Ils ont tous étaient désactivés !

-Tu ne me crois pas, Bogka ? Regarde par toi-même !

Tiniko se poussa pour que Bogka et Antoki puisse-voir.

-Mais c'est vrai ! Mais alors...ça veut dire...

Antoki baissa tristement la tête.

-Le Seigneur des Ténèbres gagne de plus en plus de pouvoir, contrairement à la Créature. Mais nous avons de la chance: ces Rahkshis ne valent pas les premiers, car Teridax n'a pas toute sa puissance.

Avant qu'ils ne puissent en dire plus, un autre bruit se fit entendre. Les Rahkshis s'arrêtèrent, méfiants. Et puis, soudain, un chevalier en amure bondit.

Les Rahkshis ne purent rien faire. Le géant les décapita d'un seul coup. Il sortit leur Kraata et les écrasa. C'était un expert. Il était doré et il portait un...Olmak ! C'était bel et bien Brutaka, mais il n'était pas seul.

Un autre géant en armure, bien plus petit, à la talle d'un Toa mais aussi corpuleux que Brutaka, était là.

-Uziwa, je suis sûr que j'ai entendu quelque chose ici !

-Tu rêves Brutaka. Il n'y a rien à part des fougères !

-Non non, regarde !

Brutaka pointa un doigt sur le buisson où s'étaient cachés Antoki, Bogka et Tiniko. Ces derniers en sortirent. Brutaka regarda Uziwa en rigolant.

-Je te l'avais bien dit, je savais qu'il y avait du vivant !

Uziwa l'ignora.

-Mais...que faites-vous là ? Je reconnais sur vous l'odeur du sang. Vous êtes des gladiateurs ?

-Des gladiateurs évadés. Disons que nous sommes...célèbres ? Voici Bogka, le même qui a décapité Gaytu, vous savez, le Turaga félon, voici Antoki ma chérie, porteuse de la Créature et de Teridax, et je suis Tiniko, le dernier sankoju, l'Elu de la Prophétie.

Uziwa était bouche bée.

-Eh bah ça alors...Brutaka, quand tu trouves quelqu'un c'est qu'il est célèbre ! Attendez, vous dites que Gaytu est mort ?

-Oui, Bogka l'a décapité hier soir.

-Mais...mais...c'est fantastique !

Tiniko hocha la tête. C'est Brutaka qui intervint.

-Et alors ? La rébellion se forme-t-elle, maintenant que Gaytu est mort ?

-Je crois, oui. Ils doivent être en train de se préparer à l'assaut des forces ennemies.

S'il savait, le pauvre Tiniko, qu'il était loin du compte...car la vraie phrase était que QUATRE ex-gladiateurs préparaient les pièges, et que les près de 5000 autres regardaient un duel dans l'arène.

-Et vous ? Que faites-vous ?

-Nous allons au Puits des Âmes pour anéantir l'esprit de Teridax.

-Seuls ?

-Ben oui, pourquoi ?

Brutaka secoua la tête.

-Seuls, vous n'y arriverez jamais.

-Alors, noble Brutaka, que nous conseillez-vous ?

Le géant doré eut un sourire.

-Si moi et Uziwa nous accompagnons, cela pourrait se discuter. Le Puits des Âmes est à Voya Nui, d'après les dernière nouvelles. Je serais enchanté de revoir Axonn et son nouveau compagnon Azako. Cela fait longtemps...depuis la bataille de Xia, en fait.

-Nous acceptons votre aide bien volontiers, noble gardiens !

Ainsi, Brutaka et Uziwa rejoignirent notre troupe. Désormais cinq, cette dernière se remit en route pour la côté, où ils pourraient prendre un bâteau, se rendre à Iconox et avoir un aller simple pour Voya Nui...

...

Sur l'île en question, Annonna regardait, l'air sombre, les nouveaux héros en route.

-Bien, très bien. Tout se passe comme prévu. Lirion, mon petit joujou, aura bientôt convaincu d'autres Grands Êtres de détrôner Vanu. Alors, ils détruiront la Chaîne, je tuerait Tiniko, Antoki et Bogka, je monterais au ciel, et j'absorberais l'énergie des Grands Êtres et je deviendrais IMMORTEL ET INDESTRUCTIBLE ! MUAHAHAHAHHAAHAHAH !


Dernière édition par Dark Agora le Mar 20 Déc 2011 - 10:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Dim 1 Mai 2011 - 21:02

Bon petit chapitre qui donne envie de lire la suite.
(Sinon, as tu lu le dernier chapitre du dernier espoir. Si oui, poste un commentaire stp...je me sentiria moins seul avec cette fic')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Dim 1 Mai 2011 - 21:13

Merci d'avoir commenter.
Sinon, dis-toi que si je poste pas beaucoup, je lis tout tes chapitres dès qu'ils sortent, et si ça met trop de temps, j'en relis certain que j'ai pas compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Lun 2 Mai 2011 - 19:40

Chapitre Deux: Le passé de Salazar

Eladu se dirigea vers la salle du trône. Son maître l'attendait. Une fois devant son sombra maître, Eladu s'inclina.

-Ils avancent vers le Puits des Âmes, messire. Mais le Seigneur des Ténèbres leur a envoyé un comité d'accueil. Apparemment, il tient à ne pas se faire anéantir...cela pourrait nous poser problème.

-En effet. Il n'est pas à tenir à l'état.

-Mais maître, pourquoi ne pas utilisez les rêves ? Par l'intermédiaire de l'âme de Teridax, vous pourriez maîtriser Antoki et la rapprocher du Puits des Âmes. C'est la meilleur solution.

-Teridax n'a pas d'âme, Eladu. Teridax, c'est le néant. Le sens même du mot mal.

Eladu hésita.

-Et...Oromechi ? Si Teridax est là, la vengeance d'Oromechi sera...

-Je sais. Je le sais. Mais je crois qu'il serait sage de le détruire. Il est un problème à part. Nous ne sommes pas seul, Eladu. Il y a bien d'autres ennemis qui cherchent le pouvoir. Connaissent-ils la légende de la Pierre du Néant ?

-Non maître. Gali ne les as pas prévenu.

-J'en étais sûr. Ils ne savent donc pas le nombre incalculable de créatures qui cherchent à s'en emparer. De plus, ils arrivent au mauvais moment, puisque Skull est en liberté.

-Skull...

Skull, un vieil adversaire d'Eladu. Sombre personnage squelettique. L'un des survivants de la bataille de Xia. Blessé, Eladu l'avait capturé sur l'ordre d'Annonna. Mais en vérité, Eladu avait peur de Skull. Très peur. Le savoir évadé n'était pas réjouissant.

-Bien...le plan se poursuit, alors pourquoi nous en faire ? J'ai reçu des nouvelles de Lirion. Notre jouet aura bientôt détruit la Chaîne. C'est parfait.

...

Salazar était dans un marais, guidé par le pouvoir des ténèbres. Une pensée était installée en lui.

"La Pierre du Néant...Le Gardien...KEETONGU !"

Le Prophète Obscur était furieux. Il allait retrouver ce jeune sankoju. Et le tuer. Comme les autres. Il releva la tête.

-Mahramaki, la cité des ténèbres. Le seigneur Wuga sera content de ma petite...visite !

Salazar poussa un rire sardonique. Le monde lui appartiendrait. A lui, à lui seul ! Le Plan qu'il avait inventé alors même que Dalamar était en vie se mettait en place. La mort de Makoro n'était rien. Il aurait d'autres sujets.

Mais Salazar savait que le temps jouait contre lui. Il poussa un petit cri. Il regarda alors...sa Marque. En effet, Salazar était un Kamas. Un Kamas de sang. Son frère avait été un Kamas, alors Salazar l'était aussi.

"Skull...Skull..."

-Skull ! Miséricordes !

Salazar jura de colère. Skull ! Vivant ! En même temps cela ralentissait Annonna, le Seigneur des Rêves. Son maître, le terrible Nerezion, puissante entité, l'un des dix fils de Teridax, tel Tiorix, comme on les appelle, était en colère, et Salazar souffrait à sa place.

"Le sang va couler, Salazar. Mais tu arriveras à ton but ultime. Je le sais. Je vois l'avenir. Mais si je vois ton ascension au pouvoir, je vois aussi ta perte. Une affreuse perte. Le prix à payer."

-Tais-toi un peu, Nerezion.

Salazar réfléchissait. Il avait longtemps pensait à sa mort, sa mort inévitable. Il y a 15 ans, avant de trépasser même par la lame du Prophète Obscur, Guluk, le frère de Salazar, ou plutôt son Kamas Juka, lui avait montrer l'avenir...

Salazar se rappela avec un goût amer dans la bouche...

*Le combat se terminait enfin. Salazar venait de mettre à terre et de désarmer son frère Guluk. Le sang coulait sur ce dernier. Dans un coin de la pièce, Dalamar eut un sourire. Ses paroles glaciales terrifièrent son apprenti.

-Tue-le.

-Oui maître.

Salazar planta sa lame dans le coeur de son frère. Guluk poussa un cri. Son fils éclata en larme de voir son père mourir ainsi. Salazar le prit d'ailleurs dans ses bras et fit demi-tour.

-Attends !

Salazar s'arrête. Il se retourna vers les corps de son frère. Dalamar s'approcha, l'air lugubre.

-Approche, petit frère.

Salazar s'approcha. Il se pencha vers son frère. Celui-ci le toucha d'une main. Les images défilèrent dans la tête de Salazar: l'an 777, la bataille de Xia, les Turagas félons, et bien d'autres choses futures qui ne peuvent êtres révélés ici. Salazar vit aussi sa mort, terrible. Ensanglanté, parmi d'autres cadavres. Teridax était là. Un être, une jeune personne l'achevait, sous le soulagement du Prophète Obscur...comment pourrait-on se réjouir de sa mort ?

Furieux d'une telle vision, Salazar posa l'enfant. Il lui murmura à l'oreille.

-Ne regarde pas.

L'enfant détourna la tête. Salazar eut un petit rire.

-La mort frappera demain...

Après quoi, d'un geste rapide, il acheva son frère d'un coup d'épée. Il reprit l'enfant. Dalamar s'approcha de lui.

-Que vas-tu faire de lui ?

-Que veux-tu que j'en fasse ? Il est tout de même mon neveu. Je le donnerai à quelqu'un d'autres. Il se joindra à moi, ou je le tuerai. Je ne veut pas, si je dois le tuer, le revoir, car sinon mes sentiments l'emporterai et je serais capable d'infidélité envers le maître.

Salazar était troublé. La mort frappera demain. Car demain, il y aurait la bataille de Xia. Il l'avait vu. Dalamar mourrait. Salazar ne lui dit pas. A quoi bon ? Qu'il meurt. On n'échappe pas à la mort.

Salazar donna un bien étrange nom au nouveau-né.

Imako.

Mort dans la langue ancienne.*

Salazar continua son chemin. Il avait un but. Il l'atteindrait.


Dernière édition par Dark Agora le Sam 7 Mai 2011 - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Lun 2 Mai 2011 - 20:28

J'attend la suite avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Sam 7 Mai 2011 - 12:30

Chapitre édité et terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Sam 7 Mai 2011 - 14:13

Cool, j'attend la suite avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Sam 7 Mai 2011 - 16:00

Tu as un personnage préféré, dans la fiction ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Sam 7 Mai 2011 - 17:22

Oui, c'est Katoshi (enfin, j'espère juste ne pas me tromper de nom. C'st la future toa de lumière).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Sam 7 Mai 2011 - 17:27

Non non, c'est le bon nom ^^ Suite ce soir si j'ai le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Sam 7 Mai 2011 - 18:40

Ok, j'attend avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Dim 8 Mai 2011 - 20:24

Chapitre Trois: Skull le Chasseur, et la Résistance du Nord

Skull se réveilla avec un énorme mal de tête. Cela faisaient à peine cinq jours qu'il était en liberté. Et aujourd'hui, il pataugeait. Sa direction ? La même que Salazar: la tour de Mahramaki, où le seigneur Wuga avait concocté une....réunion.

Skull était un être étrange. En vérité, il ne venait pas de ce monde. C'était un robot. Enfermé dans un météore, il était tombé un jour, un an après le triomphe des Turagas. Le turaga Malaki était accouru et avait recueilli cet être venu d'ailleurs.

Il l'avait nommé Skull, squelette car le robot y ressemblait beaucoup. Malaki vit une opportunité. Il garda l'existence de Skull pour lui et le programma pour une seule chose: la destruction. Malaki voulait se servir de Skull pour faire régner l'ordre et tuer les rebelles.

Mais Skull s'enfuit. Il partit loin, loin. Il rencontra, à la même époque, Orogashi et Makito, les célèbres Frères de la Destruction, qui recherchent la Pierre du Néant et le Puits des Âmes. Ensemble, il devinrent le trio le plus destructeur qu'il y est.

A la même époque, Annonna fut vaincu par les Toas Matas. C'est là qu'il fut condamné à garder la Chaîne. Alors qu'Annonna se faisait capturer, Eladrushk, dit Eladu, fut arrêté pour avoir attenté à la vie des Toas Matas.

C'était en vérité un coup d'Annonna pour se venger. Furieux, Eladrushk et le Seigneur des Rêves se battirent d'abord, puis se calmèrent. A voix hautes, ils imaginèrent des plans sordides et tordus et imaginaient en riant la mort la plus atroce qui pouvait arriver aux Toas.

Ils finirent par s'apprécier de caractère. Eladrushk moins fort qu'Annonna, il se plia aux ordres de ce dernier. Un jour, Eladrushk fut relâcher pour bon comportement. Il joua alors un espion pour Annonna.

C'est ainsi que la route de Skull, Orogashi et Makito croisa celle d'Eladrushk. Ils se heurtèrent violemment. Mais Eladrushk avait un avantage cuisant: c'était un Séide, un des mages noirs de Teridax.

Orogashi et Makito sauvèrent Skull en utilisant leur attaque favorite, à lequel ils avaient même donnés un nom: Fire And Ice Punch ! Ce qui résumer l'attaque: un gigantesque poing de feu et de glace.

Une attaque d'ampleur pareille mis Eladrushk à terre, mais les Frères de la Destruction furent affaiblis et s'évanouirent. Il ne resta plus qu'un Eladrushk mal en point et un Skull en forme.

Skull avait deux modes: mode normal et mode assassin. Il avait été programmé sur mode normal, et Malaki n'avait pu le mettre sur assassin. Après une bonne chute, le mode assassin c'était déclenché, le rendant presque plus fort que Salazar.

Il n'eut donc aucun mal à achever Eladrushk. Il lui laissa la vie sauve. Des années plus tard, Annonna commanda Eladrushk par les pensées et l'envoya face à Skull, le rendant plus puissant. Après un terrible combat et l'aide du Seigneur des Rêves, Skull fut vaincu.

Il fut amené à la haute tour d'où partait la Chaîne. Là-haut, les gardes avaient finalement étaient tués par Annonna. Il était libre. Hélas, il ne pouvait pas sortir la pièce où trônait la Chaîne, à cause d'un enchantement d'une puissance inouï.

Eladu arriva au château avec Skull et l'emprisonna. Et, il y a cinq jours enfin, Skull s'était évadé. Et le voici à une réunion à Mahramaki, la ville des brigands, là où vivait Wuga, le seigneur des bandits, ancien associé de Malaki, qui régnait ici, dans les marais.

Skull se remit à marcher.

...

Egyio était à terre. Épuisé. Trois heures, voir même quatre. Cela faisait presque quatre heures que ce combat avait commencé. Il n'en finissait pas. Igoki et Egyio étaient de forces égale. Pourtant, il fallait un vainqueur.

A quelques mètres de là, Imako, Kyoshi, Dodkei, Katoshi et une quinzaine de spectateurs lassés préparaient déjà la bataille: ils fouillaient partout, dénichant tout ce qui pouvait tuer, ainsi que des protections.

Ils avaient réussis à activer des pièges et à dresser des catapultes. Mais cela ne suffirait pas contre une armée de plus de 1000 guerriers. Même avec une semaine entière ils ne pourraient pas résister. Pas sans l'aide des autres.

Imako grogna alors qu'il installait des arbalètes.

-Vivement que ce stupide combat se termine !

Katoshi était d'accord sur ce point. Elle était pensive. D'un côté, elle pensait surtout à une stratégie de défense ou à un moyen de faire cesser le combat. De l'autre, elle se demandait où étaient Tiniko, Bogka et Antoki.

Imako aussi pensait à eux. Il se rassura.

"Ils rentreront bien assez tôt. Antoki sera délivrée du mal, Teridax anéanti, les Turagas morts. Mais...après ? Qu'allons-nous faire ? Sûrement nous séparer...bah, nous aurons vécus une formidable aventure. Dommage que celle-ci, la lutte pour la liberté, ne soit alors pas connue de nos trois amis."

Il s'étonna des évènements qui s'étaient passés: arrivée de Tiniko ici, découverte de qui il était vraiment, son amour dévoilé pour Antoki mais aussi la trahison de cette dernière, le combat contre Bogka, celui d'Imako contre Hayato, la mort de Gaytu, le réveil de Shashuki, la vengeance de Katoshi, l'esprit ours d'Imako, Antoki la Porteuse, et, aujourd'hui, un combat pour savoir qui serait le chef d'une armée rebelle...

Imako se tourna alors vers le stade. Le combat reprenait de plus belle, Egyio semblait néanmoins mener la partie. Il fallait qu'il gagne. Imako savait qu'Egyio était un homme bon. Il l'avait connu avant l'arrivée de Tiniko.

Mieux, c'était un des élèves d'Hûga, le vieux maître malheureusement tué.

"Quand tout cela sera terminé, j'irai à sa tombe".

En effet, Tiniko, Katoshi et Imako avaient fait une petite tombe au maître d'armes qui leur avait apprit à peu près tout ce qu'ils savaient aujourd'hui. Le stade redoubla d'ambiance.

-Il a gagné !

Katoshi montra Egyio du doigt. Il venait en effet de battre Igoki. Imako eut un sourire.

-Très bien. Kyoshi, Dodkei, vous voulez bien les ramenez ici avant qu'ils ne se mettent à quelque chose d'autres ?

Ils hochèrent la tête. Imako les regarda en ayant un petit rire. Dodkei, un chic gars et ses trois chiens, malheureusement à l'hôpital pour blessures, et Kyoshi, petit savante admirative envers Dodkei.

Il se tourna alors vers Katoshi. Celle-ci semblait mal à l'aise.

-Qu'est-ce qu'il y a ?

-Rien. Je m'inquiète, c'est tout.

Imako éclata de rire. Katoshi, s'inquiétait, elle, la fille adoptive des puissants Vortixx ! Il en pleurerait presque. Katoshi fronça les sourcils et éclata de rire elle aussi. Avec un sourire méchant, elle sortit quelque chose de sa cape.

-Tiens Imako, je l'ai gardé pour toi !

-UN SERPENT !

Imako faillit tomber de surprise et de peur, faisant redoubler les rires de Katoshi. Sa phobie pour les serpents avait empiré depuis qu'il avait assisté au combat de Tiniko face à Bogka.

Le jeune kamas faillit s'évanouir en voyant Katoshi le manger.

Le reste de l'après-midi fut plus calme. On ne vit plus Igoki. Egyio était admirer pour son fabuleux combat. Puis, les rebelles s'étaient mis au travail. Aussi, quand la soirée tomba, ils étaient prêts.

Ils se préparaient au combat quand un éclaireur arriva, alarmé.

-Que Mata Nui me garde ! Une armée ! Plus de 10 000 hommes armés jusqu'au dents ! Le bras-droit de Gorogan, le Turaga de feu, Kezaki, est aussi là ! Vu leur vitesse, ils arriveront vers minuit !

Les rebelles prirent leur sérieux. Ils se tournèrent vers leur nouveau chef, Egyio.

-Ga Metru ne tombera pas. Je sais que le Grand Esprit ne nous laissera pas tombés. Nous avons les Toas avec nous. Nous avons les héros qui ont triomphé de Gaytu avec nous. Nous vous avons, vous, gladiateurs courageux et fidèles, alors comment pouvons-nous perdre ? GLOIRE A LA RÉSISTANCE DU NORD !

Les rebelles trouvèrent le nom fameux. Ils le répétèrent.

-GLOIRE A LA RÉSISTANCE DU NORD !

Et ainsi, dans la nuit noire, les rebelles, ou les soldats de la Résistance du Nord, se préparèrent à l'assaut, l'attendant de pied ferme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Lun 9 Mai 2011 - 17:34

Bon chapitre. J'ai bien envie de connaitre la suite. S'il y a bien quelque chose capable d'agasser le lecteur et de la ptionner, c'est de séparer un groupe en deux e faire à chaque fois un chapitre sur un groupe, puis un autre sur le deuxième et ainsi de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Lun 9 Mai 2011 - 19:53

Mais moi, ça ne marche pas comme ça. Il y a un temps où je serais plus inspiré par une partie que par l'autre, et on ce moment, je suis plutôt sur le mystère du seigneur Wuga et quelque peu sur la Résistance du Nord ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Mer 11 Mai 2011 - 8:32

Chapitre Quatre: Wuga

Le seigneur Wuga était pensif. Il était dans sa gigantesque tour de Mahramaki, repère des marais de Gundara. Là où s'étendaient marais et forêts, dans ce qui est aujourd'hui appellée "Zone criminelle", se profilait Bota Magna.

Oui, la Zone criminelle était Bota Magna fusionnée à Aqua Magna et Bara Magna.

Les marais de Gundara étaient habités par d'horribles créatures et des gangsters redoutables: Skrall, Bohroks non anéantis, Vorox errant, Makuta déchus...c'était l'endroit le moins fréquentable de Spherus Magna.

Le seigneur Wuga était le personnage historique de la tour. Il était grand et svelte, arborant les deux mètres. C'était un Glatorian, ou plus exactement un ikoïm. Les ikoïm étaient les Glatorians auquel Mata Nui avaient donnés des pouvoirs élémentaires. La particularité des ikoïm est qu'ils maîtrisaient la lumière.

De nombreuses espèces secondaires étaient nées après la mort de Teridax. Mais quatre noms ont étaient retenus: Sankoju. Les hommes-bêtes Matorans. Exterminés. Kamas. Les porteurs d'entités diverses. Ikoïm. Glatorians de lumière. Et Sparnan. La race de Skull. Car il n'était pas le seul sur Spherus Magna, mais lui-même l'ignorait.

Wuga vivait donc dans sa tour avec son assistant Raji, un sankoju. Ou plutôt, un demi-sankoju. Retrouvé frappé par un mal dévorant, Wuga l'avait recueilli et avait mélangé de l'Erdoïde, la matière de vie des sparnans.

Wuga régnait sur un empire monstrueux. Il était le maître de deux sous-races: les gendam, sankoju déchus qui ont mutés en araignées semblables aux Visorak, mais de deux à trois fois plus grandes.

Et les sparnans. Wuga avait capturé l'Oeil de Santerô, une entité démoniaque, mère de tout les sparnans. Depuis, la majorité de ces derniers obéissaient au maître de la tour de Mahramaki.

Skull était un exception. On ne pouvait pas le compter comme un sparnan à part entière, vu qu'il avait été modifié par Malaki. C'était un pro-sparnan. Ce qui n'empêchait pas Skull d'être serviable.

Wuga vivait donc avec Raji, qui lui vouait une confiance sans borne. Le but de Wuga était obscur. Et ses serviteurs, ses 1000 serviteurs allaient le découvrir. Le soir même, ils viendraient dans la tour. Seul 20 auront néanmoins le privilège de s'asseoir à table avec Wuga. Les 20 meilleurs.

L'ikoïm pouvait déjà voir ses serviteurs accourir vers la tour. Comme il s'en doutait, certains étaient blessés, d'autres morts dans les marais.

...

En bas de la tour, Salazar se glissa dans la populace, fixant la tour de Mahramaki d'un œil envieux.

"Un jour, cette tour sera à moi."

Le Makuta vit donc une capuche et marcha vers l'entrée.

...

Skull était enfin arrivé. La tour de Mahramaki. Le seigneur Wuga l'avait appelé. Le sparnan se dirigea vers l'entrée, tout comme Salazar. Il regarda autour de lui, pour voir si quelqu'un arrivait à sa taille.

Salazar plongea ses yeux dans ceux de Skull. Le Makuta connaissait déjà le mythe de ces hommes-robots. Il hocha les épaules. L'avenir s'offrait à lui, puis la mort. Tous ceux présents étaient des pions. Ils mourraient tous, car la mort est le dernier et l'inévitable chemin à prendre.

...

Bogka, Antoki, Tiniko, Uziwa et Brutaka étaient enfin arrivés à Iconox. Sans un mot, ils marchèrent vers le palais des glaces, où ils espéraient recevoir une prime pour pouvoir s'acheter un bâteau, des armes et des vivres...

Un cri les interpella.

-Bienvenue à Iconox !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Mer 11 Mai 2011 - 14:46

Petit chapitre qui donn envie d'avoir la suite. Continue sur ce chemin est un grand narrateur tu deivendras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Mer 11 Mai 2011 - 18:04

Merci beaucoup, Darkness !

Chapitre Cinq: Un terrible Assaut...

Minuit sonna.

Egyio serra les dents. Il repéra, dans le tourbillon ennemi, la plus grande difficulté qu'ils devraient vaincre durant la bataille: Kezaki. Le Chevalier Mort-Vivant. Cette ordre mythique de créatures, les dhemos, les éléments les plus redoutables lors de la bataille de Xia.

Les Toas Matas froncèrent les sourcils. Kopaka et Pohatu étaient blessés depuis leur bataille contre Salazar. Gali n'en revenait pas. Salazar, ce jeune enfant qu'elle avait vu...puis l'apprenti de Dalamar.

L'armée ennemie était gigantesque. 100 000 hommes. Armés jusqu'au dents. Fidèles aux Turagas.

Kezaki trônait quand à lui. Il avait une gigantesque épée de métal, aussi brillante que les étoiles. Imako poussa un soupir.

-Du métal des étoiles...

L'armure de Kezaki était dans la même substance. Tandis qu'à son regard...il était d'un blanc profond et terrible, dans lequel se lisait une folie terrible. La folie de tuer. Mais pas seulement. La vengeance s'y lisait aussi.

"Tahu..."

Le Toa de Feu regardait Kezaki d'un sombre regard. Personne ne savait la vérité sur le lien qui les liaient. L'armée de Gorogan a marchés jusqu'aux remparts. Les deux armées, attaquants et résistants, se sont foudroyés du regard.

Seuls quelques mètres les séparaient l'une de l'autre. Elles se sont longtemps contemplées du regard. Kezaki s'est avancé. Sa voix froide résonna comme une lame d'épée.

-Renoncez ou mourrez.

Les soldats de la Résistance du Nord ont reculés, effrayés. Un seul a avancé.

Egyio.

Un sourire illuminait son visage. Et puis, d'un seul coup, il a marché jusqu'à Kezaki. Jusqu'à qu'il ne reste que quelques centimètres entre les deux nez des deux généraux. Les deux armées ont cessées de respirer. Egyio éclata de rire.

-Non. J'ai deux choix à vous proposer, mon cher Kezaki: où vous mourrez, soit vous mourrez.

Puis, admiratifs devant le courage de leur chef, les soldats de la Résistance se sont avancés vers les ennemis. Kyoshi et Dodkei se sont regardés. Ils avaient les larmes aux yeux. La mort les attendaient peut-être au bout de ce combat...

-Kyoshi, je...

Elle lui prit la main. Puis, elle la retira. Tous deux se préparer à vaincre...ou a mourir.

Imako et Katoshi se préparaient à la bataille de leur vie. Imako conseilla à Katoshi de reculer. Il la regarda avec un grande sourire.

-Je me suis entraîné à essayer de contrôler Tiorix et Skrogungh, ce dieu ours qui sommeille en moi. Mais je ne suis pas sûr que c'est au point...je ne veut pas te faire du mal.

Katoshi hocha la tête et recula de quelques pas. Imako ouvrit les bras. Ses lèvres bougèrent comme pour murmurer quelque chose. Puis, quelque chose arriva. Un rayon blanc. Lumineux.

Puis, les mains d'Imako se changèrent en griffes. De la fourrure blanche poussa sur lui. Le poids de son corps trop lourd, Imako chuta en avant, à quatre pattes. Enfin, sa tête se changea en tête...d'ours blanc.

Katoshi n'était pas rassurée. Elle connaissait cette forme d'Imako. Elle était d'ailleurs la première à l'avoir affrontée. Mais Imako se retourna vers elle, un long sourire sur sa tête d'ours.

-Monte sur mon dos.

Katoshi hocha la tête et se mit sur le dos d'Imako. Même s'il savait en partie contrôler sa puissance, l'envie de tuer était en lui. Puis, d'un seul coup, il sentit une énergie en lui. Un sourire d'émerveillement naquit sur ses lèvres.

-J'ai non seulement l'énergie de Skrogungh, mais aussi celle de Tiorix !

Tiorix, l'un des neufs fils de Teridax. Si son âme était allée au Puits des Âme, si une petite partie de sa puissance en un Prophète Obscur, son corps et la majorité de ses pouvoirs s'étaient réfugiés dans des entités mineures.

Tiorix, Shadam, Kilix, Delmar, Toros, Oldur, Tia, Moomenbo et Kajderu.

Kezuki se pencha vers Egyio.

-Alors, vous mourrez tous !

D'un ample mouvement il saisit une hache et fendit le crâne d'Egyio. Le corps de celui-ci tomba à terre. Puis, l'horreur se réalisa. La blessure d'Egyio disparut. Et il se releva...vivant.

Kezaki regarda Egyio et poussa un grognement.

-Immortel...hum ?

Kyoshi poussa un petit cri. Dodkei se tourna vers elle, inquiété.

-Kyoshi, tu va bien ?

-Un immortel...Ah, oui Dodkei, merci. Un immortel...

Dodkei la regarda d'un air étonné.

-Un immortel ?

-Tu ne sais pas ce qu'est un agora ?

-Non.

-Un agora est une personne ayant fais une promesse importante à quelqu'un, mais qu'il n'a pu la tenir car il est mort avant. C'est cela. Une promesse est comme quelque chose qui empêche celui qui l'a fait d'accéder aux enfers. L'Être Suprême, père des Grands Êtres et maître de la mort, le renvoie alors sur terre pour qu'il accomplisse sa prophétie. Mais puisqu'il est revenu à la vie, il échappe à la mort, et échapper à la mort ne dois pas avoir lieu. Le Grand Livre de la Destinée est un livre où l'histoire du monde et son déroulement sont compter. Ainsi, celui qui le possède peut voir les naissances mais aussi la mort et sa cause de quelqu'un. Alors, une fois amené sur terre, l'immortel doit accomplir sa promesse puis se faire tuer par celui qui l'a tuer pour qu'ils reviennent aux enfers. Personne d'autres que celui qui l'a tuer ne peut le tuer.

-Mais si celui qui l'a tuer s'est fait tuer ?

-Alors l'assassin de son assassin est celui qui pourra tuer l'agora.

Kezaki, furieux de voir son adversaire immortel, hurla.

-A l'attaque ! Qu'il n'y est aucun survivant ! Et amenez-moi les Toas Matas sur un plateau !

Dans un cri fulgurant, l'armée de Gorogan s'est jetée sur les remparts. Egyio a levé son épée.

-Pour la Résistance du Nord ! Morts aux usurpateurs !

Les archers de la Résistance ont lancés une première salve de flèches sur l'armée ennemie. Les premiers morts eurent lieu. Puis, des canons furent allumés, tuant d'autres envahisseurs. Ceux-ci utilisèrent un bélier pour défoncer la porte.

Là, le choc commença. Les deux armées s'entrechoquèrent dans une violence terrible. Le sang gorgea Ga Metru.

Imako s'était rué sur ses adversaires. Il les prit à la gorge, les tuant tous, donnant de terribles coups de griffes et de dents. Katoshi, perchée sur son dos, utilisait une lance pour harponner ses ennemis au ventre.

Kyoshi utilisait un lanceur Kanoka. Elle l'avait trouvée dans les vestiges de l'arène. Aujourd'hui, toutes armes à feu avait disparue, détruite par les Turagas. C'était un miracle.

Dodkei se battait formidablement bien avec sa longue épée. Ses chiens féroces l'aidaient, déchiquetant certains de ses adversaires et les dévorant ensuite.

Enfin, Egyio ne se souciait pas des ses blessures, mais bien des victimes dans son armée. Il se battait comme un lion, et, immortel ou pas, il n'eut que des égratignures insignifiantes.

Egyio fit un rapport de situation: au début, ils étaient 2000 contre 100 000. Plus les Toas Matas qui devaient bien compter pour 6000 au total, et plus Kezaki qui valait au moins 4000...8000 contre 104 000. Et vu les victimes, on devait déjà être à 60 000 contre 3500. Même si ils n'avaient pas l'avantage, Egyio était fier de ses soldats.

Tahu avança vers Kezaki. Lui seul le tuerai.

Igoki lui, en fidèle serviteur, suivait Egyio, désormais plus admiratif haineux. Igoki n'était pas mauvais bougre. Egyio avait fait ses preuves. Et en vérité, c'était voulu. Jamais le Matoran n'aurait osé devenir chef. C'était rien que pour tester Egyio.

Haryu, en réalité le frère d'Egyio, restait avec Hayato. Ensemble, ils affrontaient des nuées d'ennemis. Haryu était déjà quelqu'un de très forts, sans compter qu'Hayato avait avec lui l'aide de Sarek, l'esprit du sable.

La bataille serait sans pitié. Qui serait vainqueur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Mer 11 Mai 2011 - 19:08

Pas mal, j'aime vraiment beaucoup. Te comparais-tu à Egyo ? . Un agora. Franchement bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Mer 11 Mai 2011 - 20:02

J'ai mis mon nom car je dois dire que je suis assez endurant. Mes amis disent que je suis une sculpture. J'ai pensé à ça alors que j'écrivais le chapitre ^^
Sinon Darkness merci beaucoup. Tu es le seul à venir régulièrement ici. Donc franchement je te remercie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Jeu 12 Mai 2011 - 17:20

Je poste quand je trouve que ça en vaut la peine. Lorsqu'une fic' est bien écrite, son auteur à besoin d'encouragement, c'est normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Ven 13 Mai 2011 - 8:08

Chapitre Six: Un étrange Allié...

Antoki, Tiniko et Bogka ont tournés la tête vers un homme à moitié saoul, avec un grand sourire sur son visage.

-Bienvenue au Port d'Iconox, plus précisèment.

Tiniko fronça les sourcils.

-Vous êtes...

-Capitaine Zumio.

Bogka poussa Tiniko et s'avança vers Zumio. Ce dernier le dépassait d'une tête.

-Vous êtes le célèbre nigito ?

Tiniko s'approcha de Bogka. Il murmura.

-Un nigito ?

-Un pirate au service d'un des Turagas félons.

Le capitaine eut un petit rire.

-Oui, c'est moi, le fameux capitaine Zumio, la légende des mers. Vous avez eut de la chance de tomber sur moi...dans un sens, mais pas dans l'autre.

Uziwa, laissé en arrière avec Brutaka, dépassa le trio. Il ne semblait pas aimer ce Zumio C'était un pirate, après tout, et au service des Turagas félons, en plus ! Zumio a poussé un petit rire.

-Voyons, ne nous disputons pas ! Vous êtes Bogka, Antoki et Tiniko, hein ? Alors si j'étais vous, je partirais d'ici le plus vite possible.

-Pourquoi ? Nous n'avons pas peur de vos menaces ! Si vous nous connaissez, vous savez sûrement que j'ai tué Gaytu !

-Oui...mais nous sommes 60. Et il y a bien sûr, moi, qui doit bien être plus puissant que Gaytu ! Après moi je dis ça...il y a une prime pour votre tête. Je suis sympa de vous dire de vous enfuir alors que je pourrais crier sur tout les toi que vous êtes ici.

Zumio s'interromput quelque instant, puis reprit, bien plus lugubre.

-Connaissez-vous Koloeh ?

-Pas le moindre du monde.

-Que pensez-vous qu'on fait les Turagas, heins ? Nous ne sommes que quelques années après que Spherus Magna est réapparue. Les Glatorians et Agoris ignorent ce que sont les Makutas. Il y a très peu de Glatorians qui ont participés à la bataille de Xia. Alors, les Turagas ont envoyés des espions corromprent les rois Glatorians pour que ces derniers déclarent la guerre aux Toas et Matorans. Ici, à Iconox, le roi Ashamaru est corrompu par son sénéchal Koloeh. A part nous, glorieux nigito, et le général des troupes Glatoriannes, un antipathique mais loyal nommé Strakk, qui a d'ailleurs participé à la bataille de Xia, personne ne sait la perfidie de Koloeh.

-Un roi corrompu ?

-C'est exact. Et je connais quelqu'un qui pourrait vous aider à vaincre Koloeh.

Zumio eut un grand sourire angoissant.

-Strakk.

...

La nuit tombait dans les marais. Le maître de la tour de Mahramaki, Wuga, était assis à table avec 20 puissants guerriers. Leurs noms ?

Salazar et Skull, que vous connaissez déjà. Le puissant bandit Monroe, venant tout droit de l'autre bout du monde. Les Frères de la Destruction. Galia, l'envouteuse, une Vortixx, une de ces femmes appartenant à l'empire Vortixx de Roodaka. Kenomi le chasseur de monstres. Variar, un monstre ne pouvant pas parler. Mahama, un fusilleur. Goderoh le Guerrier Implacable. Keloor, le changeforme. Ula, la Soeur Skrall. Mendigo, le Skrall. Oromechi, le Vengeur. Imora, Glatorianne déchue, Flits le monstre marin, et enfin, les Cinq Feonans, créatures d'un autre monde.

Et un sombre être, sans nom, au fond de la salle.

Eladrushk. Déguisé. Pour le compte d'Annonna. Ce dernier état intrigué par le rassemblement autour de la tour. Il craignait sûrement que le démon vert Loor, le véritable maître de Wuga, n'est un sordide plan.

Wuga commença alors son discours.

-Si je vous ai invités ici, c'est pour une quête que vous ne pouvez refuser. Sachez que mes espions m'ont rapporté quelque chose d'intéressant: le trio qui a tué Gaytu est en route pour le Puits des Âmes. Ils se nomment Tiniko, Bogka et Antoki. Ils sont en ce moment même à Iconox.

Le seigneur Wuga fronça les sourcils.

-Comme vous le savez tous, je suis un partisan d'Annonna.

Eladrushk faillit rire.

"Menteur".

-Mon maître m'a dit qu'ils voulaient ces trois. Tiniko et Antoki vivant. Bogka...faites-en ce que vous voulez. Ce soir même, je vais installer mon bouclier de protection et alors, vous partirez dans la nature, pour trouver ces trois là. La prime est grosse. Alors retrouvez-les, et je vous couvrirai d'or !

...

Un calme terrifiant régnait aux abords de Ga Metru.

Chacun luttait de son côté. Il n'y avait pas de cris, pas de hurlements de douleurs. Personne n'osait le faire. La peur glaçait les soldats des deux camps.

Un guerrier, épée à la main, avançait. Son aura était brûlante, réconfortante. Déterminé. Ce guerrier avançait vers son adversaire. Tahu, gardien du feu, fronça les sourcils.

Kezaki, gardien de la mort, saisit sa lance et se prépara à faire face.

-Maître...enfin nous nous revoyons.

-Kezaki...tu dois mourir. J'ai cru faire bien en te formant. Mais je me suis trompé.

Deux êtres, ancien amis, se faisaient faces. Kezaki poussa un cri. Un seul. Tahu se précipita vers Kezaki. Leurs lames s'entrechoquèrent dans une violence folle. Le combat serait sans pitié.

-Je me souviens encore quand je t'ai trouvé, il y a des années...je n'étais guère sage. Nos compagnons Toas disparus, j'ai cru que je pouvais en former d'autre. C'est pourquoi je t'ai formé à l'art de combat Toa, Kezaki. Mais tu m'as trahi, tu entends ? TU M'A TRAHI !

Kezaki esquiva un coup destructeur et riposta à l'abdomen de Tahu. Le combat se poursuivit. Lentement. Mais destructeur. Aucun des deux ne voulaient abandonnés. Autour des deux guerriers, les soldats avaient reculés, impressionnés par le combat de titan.

A quelques mètres de là, Dodkei continuait son avancée dans les lignes ennemies. Son épée était rouge de sang. Mais il en avait assez. Le guerrier pleurait. Il en avait assez de toutes ces vies prises, de ces têtes qui tombaient. La folie le gagnait.

Kyoshi se retourna vers Dodkei. Elle poussa un cri.

Une lame froide venait de transpercer le dresseur.

-DODKEI !

Le corps du jeune guerrier tomba à terre. Sa vue se brouillait. Mourrait-il ? Avait-il une chance ? Cette dernière lui sourit enfin. Gali se précipita et aida Dodkei à se relever. Ce dernier était en sang.

-Laissez...moi...mourir...Gali...j'en est...assez...

-Non Dodkei. Je suis une Toa. Et mon devoir est de veiller à ce que le sang ne coule plus. Hélas, hélas...j'ai échouée...

Gali désigna en versant des larmes le peuple Matoran disparaître. Où était passée la paix d'antan ? Avait-elle disparue ? Gali baissa la tête pour masquer ses pleurs. Tant de vies qui avaient disparus dans la nuit...

Une main se posa sur l'épaule de Gali. Celle de Lewa.

-Ayons foi en Mata nui, ma sœur. Même quand l'espoir semble disparaître, la lumière de Mata nui elle, ne disparaît pas. Ce n'est qu'une sombre étape de la vie. Comme le Makutaverse.

-NON, fit violemment Gali. Tu ne comprends pas, Lewa. Au moins, Teridax nous laisser en paix. Mais ce que font ces Turagas c'est...c'est...c'est horrible ! Ce sont des monstres !

-Leur règne sera bientôt terminé, je te le promet. Nous les arrêterons coûte que coûte. Nous sommes des Toas. C'est notre devoir.

Gali soigna ainsi Dodkei. Lewa le conduisit à l'abri avec ces chiots. La plaie était béante cependant.

Egyio l'agora et son frère Haryu ne perdait pas espoir. Ils combattaient, combattaient toujours...non, ils ne pouvaient pas perdre ! Pas maintenant ! Pas alors que l'ennemi faiblissait ! Egyio hurla.

-NE PERDEZ PAS ESPOIR, MES FRÈRES ! GLOIRE A LA RÉSISTANCE DU NORD ! SI MATA-NUI VEUT QUE NOUS MOURRIONS POUR LA FIN DU RÈGNE DES TURAGAS FÉLONS, ALORS MOURRONS EN HÉROS !

Hayato hocha la tête. La folie restait dans ses yeux. Celle de Sarek.

Imako se précipitait, Katoshi sur son dos. Elle sourit.

-Allez mon vieux, comme au bon vieux temps.

L'ours eut un sourire.

-Ouais, comme au bon vieux temps !


Dernière édition par Dark Agora le Lun 6 Juin 2011 - 20:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Ven 13 Mai 2011 - 17:49

Bon chapitre, j'attend la suite avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Sam 28 Mai 2011 - 9:06

Chapitre Sept: La Mort d'un Héros.

Kezaki et Tahu s'affrontaient. L'un comme l'autre ne pouvant pas perdre. Les deux ayant le même pouvoir.

-Je ne peut pas perdre, fit Tahu dans un cri.

Kezaki évita un coup mortel de son maître et répliqua aussitôt. Il se baissa pour éviter un nouveau coup...et frappa. Alors que sa lame arrachait Tahu à la vie, il ferma les yeux. Quand il la retira, un sentiment d'horreur lui vint.

Tahu avait les yeux fixés. Il ne pouvait pas bouger. Il voyait avec horreur le peuple Matoran se détruire. S'anéantir. Toute cette mort, toute cette désolation...Pourquoi ? POURQUOI ?

La douleur que Tahu ressentit ne fut pas pour le coup mortel de Kezaki, mais pour ceux qu'il était censé protéger.

"Le monde est-il condamné à sombrer dans la mort ? Est-cela, l'Apocalypse ? Quelle cruelle ironie..."

Tahu se remémora l'histoire qu'il avait connu. Tout comme Gali, il pleura le monde écorché.

"Mes frères...Gali...Lewa...Onua...Kopaka...les Toas Inika...tous...n'abandonnaient pas Spherus Magna...l'espoir vit encore...du moins, je l'espère..."

Puis il commença à loucher. Il ne voyait plus très bien. Kezaki regardait toujours son maître. Il ne savait pas quoi faire. Il était perdu. Devait-il aider Tahu à s'en remettre, ou l'achever ?

Puis, lentement, Kezaki regarda son épée ensanglantée. Il poussa un cri de surprise et la laissa tomber.

"Qu'ais-je fais ? Oh mon dieu, Mata-nui me pardonne ma folie..."

Il se précipita vers Tahu, qui était à présent par terre, toujours des larmes au coin de l’œil. Kezaki aida le Toa du feu à se relever, mais sans succès. Il ne comprenait pas. Ce ne pouvait pas être lui...

-Maître...pardonnez-moi...je me souviens à présent; les Turagas ont utilisés le Toa de l'Ombre pour me piéger...

-Un Toa de l'Ombre ?!

Tahu cracha une gerbe de sang. Un Toa de l'Ombre ? Au côté des Turagas félons ? Malédiction...

-Il se nomme Huro, mon seigneur. D'après les nouvelles, il est avec Haku, le guerrier de Bara Magna, à Ta Metru, le siège des Turagas félons...il a des pouvoirs qui lui permette de manipuler n'importe qui...je ne sais pas pourquoi, mais je suis libre de son emprise, à présent...

Kezaki tenta d'aider Tahu, mais celui-ci secoua la tête.

-Ce qui est fait est fait. La partie est finie pour moi, Kezaki. A présent, on parlera de Toa Tahu au passé. Je serais une légende, comme tout les autres Toas disparus on ne sait où.

-Mais...

-Peut-être est-ce une leçon de Mata-nui ? Nous avons tenter de régler les choses, mais notre temps est passé. Une seule personne peut sauver notre existence, à présent.

Il toussa et déclara faiblement:

-Tiniko...le dernier sankoju...

-Maître ! Vous allez vous en sortir ! Vos compagnons ont besoin de vous, et il faut que je me rachète pour mes crimes horribles...pardonnez-moi, Tahu...

Tahu eut un petit sourire.

-Il n'y a pas à te pardonner. C'est Huro qui t'a manipulé. C'est lui qui m'a tué. Kezaki, si tu tiens vraiment à te racheter, alors prend cela...

Tahu lui tendit une vieille pierre Makoki...elle était belle et luisante. Kezaki la prit.

-Je savais bien que le jour de ma mort arriverai, tôt ou tard. Alors, j'ai stocké une partie de mon énergie dans cette pierre, que m'avait donnée Dume avant qu'il ne trépasse dans les mains des félons.

Tahu toussa une dernière fois.

-Kezaki...tu sera le nouveau Toa de Feu...

Puis, dans un dernier soupir, Tahu Mata, héros reconnu, sympathique bien que sérieux, guerrier bien que malin, mourut dans les bras même de son assassin. Ce dernier prit la pierre Makoki et porta le défunt.

"Tu ne mourra pas avec les cadavres des félons, Tahu. Tu as le droit d'avoir une magnifique et dernière demeure..."

Ainsi était-ce la preuve que tout héros avait une fin....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Dim 29 Mai 2011 - 11:15

Bien. Je veux ka suite!!! Continue comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   Dim 29 Mai 2011 - 19:31

Bon, petit résumé:
Si je poste ici pour l'instant le tome 1 et 2, j'ai déjà écris sur brouillon plus de la moitié du dernier tome.
De plus, tout ce que j'ai poster ici ne sont que des résumés vulgaire du final. Par contre, je ne posterai pas le final, ou alors que pour le premier tome.
Et pour finir, alors que j'entame la seconde partie du dernier tome, j'ai aussi entamé une deuxième série dans le même univers, se passant quelques mois après la fin du troisième tome.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fan-Fiction] Bionicle Arena Battle Tome 2 [FINI !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fan-Fiction] La Civilisation Xalean: Tome 1
» [Fans-Arts] Projet animation : Bionicle battle
» [Blog] BIONICLE UNIVERSE BATTLE, le blog officiel !
» [Fan-Fiction] Bionicle Origins: Nuhrii
» [Fan-Fiction] L'Héritage: Tome 1, Sokar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bionicle-legends :: Division MOC & Créations Personnelles :: Section Fan-Fics, Fan-Arts & Stop Motion-
Sauter vers: