AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Dernière Chronique (The Last Chronicle) par TNT-DJ Vezon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maxim21
Première mission
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 23
Localisation : Quelque part dans l'univers, dans l'amas local de la Voie Lactée pour être plus précis

MessageSujet: La Dernière Chronique (The Last Chronicle) par TNT-DJ Vezon   Mar 4 Déc 2012 - 14:00

Cette fiction est l'œuvre de TNT-DJ Vezon, et la version originale peut être trouvée à cet URL. Cette traduction est effectuée pour que les francophones puisse plus facilement accéder à la phase de sondage du concours S&T 7 de BZPower - pour plus d'informations sur celui-ci, consultez ce sujet - concernant le canon BIONICLE.

La dernière chronique
par TNT-DJ Vezon


Mission de la Porte Maritime :
 Aujourd'hui, j'ai reçu une convocation de Turaga Dume. C'était très tôt dans la matinée, et je ne voulais donc pas vraiment me lever. Cependant, l'escorte de Vahki à ma porte me dit que je devrais probablement me lever pour savoir de quoi il retournait. Je suis arrivé au Colisée, et les deux Zadakh m'ont dirigé vers les quartiers privés de Turaga Dume. Lorsque je suis arrivé, j'ai vu Naho, la Toa de l'Eau et le silencieux Toa de la Glace connu uniquement sous le nom de Gel.

 « Bienvenue, Kodan. Je suis persuadé que les Vahki n'ont pas été trop... persuasifs. C'était uniquement pour assurer ta sécurité. Toi et ces Toa partez pour une importante mission, » dit Turaga Dume.

 « Et quelle est cette mission ? » demanda Naho.

 « Vous irez à la Porte Maritime et la fermerez pour qu'il y ait une barrière face aux attaques qui pourraient venir de cette direction. Nous savons déjà que des Rahi dangereux sont en train de les traverser et il est donc impératif qu'elles soient fermées, » expliqua Dume.

 « Mais cela n'arrêterait-il pas le commerce avec d'autres terres dont Xia et la Péninsule de Tren Krom ? » demanda Naho.

 « Cela les réduirait, oui, mais ils n'ont pas vraiment grand chose à nous offrir, n'est-ce pas ? » demanda le Turaga.

 Les deux Toa haussèrent les épaules.

 « Bien, vous devriez donc n'avoir aucun problème avec cette tâche ! » dit le Turaga avec enthousiasme, « Cela devrait prendre quatre jours au maximum, mais rappelez-vous ; prenez tout le temps dont vous avez besoin. Maintenant, Chroniqueur ; je souhaite que tu les suives pour compiler leur histoire. »

 « OK, mais je ne vois pas ce qu'il pourrait se passer, » dis-je. Pourquoi un Chroniqueur devrait partir pour une mission sensée être simple ? Cela me convenait, cependant.

 « On ne sait jamais où peut commencer une aventure, » dit-il.

 « Très bien, si vous le dîtes, » dis-je avec dédain.

 « Excellent ! Votre dirigeable part du Garage à Motos à midi aujourd'hui. »

 Et j'ai pensé, Oh joie.
 
---
 Je suis arrivé au Garage à Motos et me suis rendu compte que j'avais oublié mon disque de Reconstituion Aléatoire. Je l'emportai avec moi lors de chacun de mes voyages et c'était une sorte de porte-bonheur.

 Sur le chemin vers le quai d'embarquement je suis rentré dans un Ta-Matoran à l'air étrange avec un Pakari bleu.

 « Ouf ! Désolé, je ne t'avais pas vu - oh ! C'est toi ! Tu es le Chroniqueur ! »

 « Oui, et je suis pressé donc pourrais-tu te pousser, » dis-je, puis me rendant compte que j'avais pu l'heurter dans ces sentiments, je dis, « Écoute, je sous désolé, je ne peux rien signer pour l'instant, prend juste ça, » et je lui ai donné un souvenir que j'avais eu à Ga-Metru.

 « Cool ! » s'exclama-t-il. Il me dit que son nom était Takua tandis que je courrais vers le quai d'embarquement. J'étais parti avant de pouvoir en entendre plus.
---
 C'est un bon dirigeable, avec une baie pour cargaison, un pilote automatique, un pont d'observation, plusieurs étages et pièces, et un compartiment de réserve de disques Kanoka. Je ne suis pas un expert en vaisseau aérien -- ou en véhicules en général, en fait -- mais c'était une beauté.

 J'ai trouvé Naho dans le cockpit. Elle semblait inquiète.

 « Qu'est-ce qui ne va pas ? » ai-je demandé.

 « Quelque chose semble… Je ne sais pas… vide, » dit-elle lentement.

 « De quoi ? » ai-je demandé, bien que j'ai le sentiment de déjà savoir de quoi elle parlait.

 « Cette mission pour fermer la porte, je veux dire, quel est l'intérêt pour qui que ce soit ? Les Rahi ne sont pas aussi nombreux que ce que le Turaga essaye de faire croire. Crois-moi, je prend particulièrement soin des Rahi à Ga-Metru. »

 « Alors pour quelle raison penses-tu que cette mission existe ? » ai-je demandé. Elle resta silencieuse pendant une pleine minute.

 « Je ne sais pas. Mais il est le Turaga, et il sait ce qui est bien, » dit-elle, et elle scruta l'horizon nuageaux à la recherche de la porte maritime. À ce moment, une petite idée me vint en tête. C'était une petite pensée futile, mais perturbante.

 Et l'intérêt des Matoran n'importait pas au Turaga ?

 Cependant, j'ai repoussé cette idée ridicule.

 Après tout, Turaga Dume ferait toujours passer la sécurité des Matoran avant tout, n'est-ce pas ? Il ne mettrait pas Metru Nui en danger exprès, n'est-ce pas ?

 Naho me sortit de mon rêve éveillé. « La voilà ! »

 Gel arriva en courant et regarda de quoi elle parlait, pendant que je sortais un petit télescope de mon sac pour mieux voir.

 C'était difficile de s'en rendre compte à cause du brouillard qui la surplombait, mais c'était sûr, il y avait un grand trou dans la Grand Barrière, assez grand pour qu'un navire puisse le traverser. Lorsque nous sommes atterris près du rebord du trou j'ai remarqué une roue dans le mur à côté. Ce que c'était était évident ; une roue à tourner pour ouvrir et fermer la porte. Sur la facilité de la chose, je n'avais aucun indice, mais il fallait la tourner pour fermer la porte. Nous sommes sortis et j'ai mis mes mains sur la roue et ai essayé de la tourner avec toute ma force, mais elle ne bougea pas. Une main se posa sur mon épaule. J'ai levé la tête et vu que c'était Gel, presque de manière à me dire que ce n'était pas ma place. Je me suis donc mis en retrait.

 Les deux Toa ont mis leurs mains sur la roue. Ils peinèrent de nombreuses minutes avant de décider de changer de méthode. Gel a créé un pilier de glace qui était calé entre un rocher et un rayon de la roue pendant que Naho augmentait l'humidité pour agrandir le pilier. Lorsque le pilier grandit, la roue tourna. Lorsque le pilier est devenu trop long pour la roue, Naho l'a brisé. Ce processus fut répété de nombreuses fois, et, lorsque la nuit est tombé, ils étaient épuisés. Mais ils l'ont fait, ils ont fermé la porte.

 Naho dit, « Et bien, je pense que c'est la chose la plus dure que j'ai faite depuis que j'ai nagé pour trouver plus de Toa lors de la Guerre ! » Gel approuva de la tête.

 Nous sommes retournés sur le dirigeable et je suis parti dans mes quartiers pour écrire cette chroni

---
---
Le rapport envoyé au Ténébreux par Éliminateur:

 Lorsque vous recevrez ce message, j'aurais tué deux Toa sur leur dirigeable de Metru Nui. J'ai aussi tué un chroniqueur Po-Matoran qui faisait partie du voyage.

 Je me suis glissé dans leur vaisseau pendant qu'ils fermaient la porte et ai pris un 117, un 368, un 656, un 188, et un 527 dans leur réserve de disques et les ai anéantis, prenant leurs masques et leurs armes comme trophées. J'ai aussi poignardé le Po-Matoran avec le sceptre qu'il avait sur lui (celui qui montrait son rang), et ai joint la chronique qu'il écrivait à ce rapport. Lorsque vous la recevrez, j'aurais envoyé leur vaisseau au fond de l'eau et serait parti pour la prochaine position.

 Assurez-vous d'envoyer mes salutations à votre client.


Dernière édition par maxim21 le Lun 29 Déc 2014 - 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: La Dernière Chronique (The Last Chronicle) par TNT-DJ Vezon   Mar 4 Déc 2012 - 20:48

Je ne connaissais pas cette petite quête annexe des deux Toa (je ne savais pas non plus pour Gel d'ailleurs) et du Matoran donc je dois avouer avoir été agréablement surpris par le contenu. Même si je n'ai pas tout pigé au système pour faire tourner la roue je dois avouer que l'idée d'utiliser les pouvoirs était assez intéressante.

Par contre je ne sais pas si c'est dans le caractère du personnage mais sur le coup j'ai trouvé Kodan assez détestable ce qui est quand même un exploit au vu de la longueur du texte. Le personnage est juste froid et au final je ne sais pas si je suis censé sympathiser avec lui juste parce que le pauvre gars s'est fait réveillé de force par des Vahki ou car il n'a pas son disque porte bonheur avec lui.

En fait oui c'est ça le problème, on suit les dernières heures des personnages, mais on ne ressent strictement rien pour eux. Une fois encore je ne sais pas si il faut blâmer l'auteur, le format court de la nouvelle ou autre chose mais c'est franchement dommage de travailler aussi peu sur les personnages car cela rend juste l'ensemble particulièrement fade.

Merci pour la traduction néanmoins.

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxim21
Première mission
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 23
Localisation : Quelque part dans l'univers, dans l'amas local de la Voie Lactée pour être plus précis

MessageSujet: Re: La Dernière Chronique (The Last Chronicle) par TNT-DJ Vezon   Mar 4 Déc 2012 - 21:11

Loserkiller a écrit:

Je ne connaissais pas cette petite quête annexe des deux Toa (je ne savais pas non plus pour Gel d'ailleurs)
Il y a une bonne part d'extrapolation. En pratique, on sait juste qu'il y a eu des Toa Mangai envoyés fermer les Portes Maritimes avec Kodan, et qu'ils ont été tués par Éliminateur. Gel est acceptable dans le sens où ce n'est qu'un surnom (« Freeze » dans la VO), et qu'on sait qu'il y avait quatre Toa de la Glace parmi les Toa Mangai.

Pour le système utilisé, c'est quasiment le bon vieux système du levier, pour résumer.

Loserkiller a écrit:

Une fois encore je ne sais pas si il faut blâmer l'auteur, le format court de la nouvelle ou autre chose mais c'est franchement dommage de travailler aussi peu sur les personnages car cela rend juste l'ensemble particulièrement fade.
C'est particulièrement vrai pour celle-là. J'ai trouvé l'autre sur Kodan un peu meilleure de ce point de vue là. Généralement, plus elles sont courtes, moins les personnages sont développés. Certaines, surtout parmi les longues, font cependant un travail assez remarquable de ce point de vue là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geek7434
Combattant du crime
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 20

MessageSujet: Re: La Dernière Chronique (The Last Chronicle) par TNT-DJ Vezon   Mar 4 Déc 2012 - 21:57

Bon, tout est dis par mon voisin du haut.
Encore une fois, c'est expéditif, et juste pas intéressant.
Les expressions se rapportant à notre mode de vie mon un peu choqué comme "midi" ou "cool".
La manière de refermer la porte est tout simplement ridicule: on fait pousser un pic de glace pour pousser la roue (si j'ai bien compris).
Nan, franchement, je trouve rien de bien à cette nouvelle.

Merci une nouvelle fois pour la trad' Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Dernière Chronique (The Last Chronicle) par TNT-DJ Vezon   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Dernière Chronique (The Last Chronicle) par TNT-DJ Vezon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La 7eme et dernière Emeraude du Chaos
» Ma chronique #5 sur le vin dans le magazine le Denturo
» Chronique Politique - Le Flamand Rose par LouisHubert
» Intermonde Daily : Chronique du néant.
» La Chronique un grand restaurant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bionicle-legends :: Division MOC & Créations Personnelles :: Section Fan-Fics, Fan-Arts & Stop Motion-
Sauter vers: