AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoire sans rapport avec Bionicle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Histoire sans rapport avec Bionicle    Ven 1 Oct 2010 - 17:59

Prologue

Londres. Capitale de l'Angleterre. 3 personnes étaient là, attendant visiblement quelque chose. Le premier était assez grand, il était brun et avait des cheveux blonds. Une veste noire couvrait son torse, comme ses compagnons. Le deuxième était grand et baraquer. Un genre de brute de service. Le troisième et dernier était noir, et portait des lunettes. Le premier personnage commanda deux cafés et posa les coudes sur la petit table où les trois hommes étaient. Le brun se retourna vers la brute et le foudroya du regard. L'imposant personnage laissa seuls les deux hommes restant. Le brun s'approcha du noir.
- Alors Dankee, c'est qui ce mystérieux informateur ?
La serveuse arriva et déposa les cafés. Le noir prit le sien et le but entièrement. Le brun le laissa au rebord de la table, se concentrant sur son compagnon. Le noir, après avoir fini de boire, eut un sourire. Il regarda ailleurs. Il eut un long silence entre les deux hommes, jusqu'au moment où le noir voulut parler.
- Tom. Il s'appelle Tom Jedester Balton.
Le brun fronça les sourcils.
- J'espère pour toi que ce n'est pas un autre petit rigolo comme on en a déjà vu.
- Non. M. Balton est un homme de confiance.
Le brun fit une grimace. Il n'était pas du tout convaincu par son compagnon. Leur faux informateur au Caire était aussi un "homme de confiance". Il ne fallait plus d'échecs. Sinon, le secret se propagerai. Le brun et le noir avaient déjà dus tuaient de faux informateurs, mais ils avaient peut-être déjà répandu la nouvelle...deux hommes, le professeur E. Dankee et le professeur R. Comming cherchent des informations sur les créatures féeriques. Le brun de décontracta. Non, personne ne croirai ça...personne, du moins il l'espérait.
*Oui...personne. Si notre informateur n'est pas un escroc, il faudra le tuer. Il est dangereux.*
- Tiens, le voilà !
Le brun, ou le professeur Comming, leva la tête. Enfin, il allaient voir leur informateurs. Lorsqu'il le virent, ils crurent rêver. Devant eux se tenait un gamin d'à peine plus de 13 ans. Il avait des cheveux noirs, et un style assez sombre. Il s'approcha des deux hommes, sourire aux lèvres.
- Bonjours messieurs. Qui êtes vous ?
Ce fut le noir qui répondit.
- Personne qui puisse t'intéresser. Où est M. Balton ?
- Devant vous.
Le professeur Comming se tapa le front. Merde ! Le soi-disant M. Balton était un gamin de 13 ans. Désormais, ce serait lui qui chercherait des informateurs sur Internet, pas cet idiot de Dankee.
- Trêve de bavardage, gamin. Tu sais quelque chose sur les créatures féeriques ?
Tom sourit.
- Vous connaissez les esprits de la forêt ?
Les nymphes des bois ? Pardi ! Ils connaissaient, oui.
- Je crois que ce silence répondrai par un oui. Alors, suivez-moi messieurs.
Plus Comming observait le gamin, plus il l'étonnait. Non. C'était un bon informateur, il en était sûr. Comming paya la serveuse, se leva et suivit Tom. Dankee et le garde arrivèrent quelques minutes plus tard. Il suivaient toujours Tom. Ils arrivèrent dans un coin sombre de la rue. C'est alors qu'ils la virent, étalée sur le sol. La nymphe. Elle avait perdu de sa beauté. Elle était sale, et restait ainsi dans la rue, un peu d'argent dans sa main et une bouteille de vin dans l'autre. Tom sourit. Son sourire inquiéta Comming.
- Je vous présente Harrith, la nymphe des bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Ven 1 Oct 2010 - 20:28

Bwien , j'aime beaucoup. Tu ne te serais pas inspiré de ce que doit faire Trann dans l'arena par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Ven 1 Oct 2010 - 20:30

Non, pas du tout. Je me suis inspiré d'Artemis Fowl. La suite demain, vers 10 heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Ven 1 Oct 2010 - 20:47

J'attend avec impatience!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Dim 3 Oct 2010 - 9:19

Chapitre I

Comming s'agenouilla devant la nymphe. Il la contempla un moment, et aperçu un livre. Elle le tenait. Comming tendit la main et la posa sur le livre. La nymphe eut un mouvement de recul et de violence. Comming s'éloigna de quelques pas. Tom s'agenouilla à son tour.
- Alors ? Trois adultes, de 40 a 48 ans ? Cela suffira pour tes enfants ?
La nymphe hocha la tête et ricana. Tom sourit. Comming quand à lui s'était éloigner. Il cherchait Dankee. Comming n'eut pas à chercher longtemps. Le second professeur surgit de nul part, courser par de petites créatures, ressemblant à Harrith.
- Richard ! Cours ! C'est un piè...
Une de ces créature lui sauta dessus. Puis deux, puis trois...Dankee les étrangla en poussant des cris de douleurs alors que les griffes acérées des monstres pénétraient dans sa chair. Puis, il arrêta de gesticuler. Epuiser, il ne put lutter avec les créatures qui se jetèrent sur lui, donnant des griffes et des dents. Une des jeunes nymphes, parce que c'était effectivement les enfants de Harrith, brandit un couteau et égorga Dankee. Lorsque le sang dégoulina, les nymphes devinrent encore plus sauvage et agressives, se battant entre elle pour récuperer un morceau de viande. Comming avait déjà vu des bandits tuer quelqu'un. Mais il n'avait jamais vu ça. Il avait peur. Et il devint affoler quand les nymphes, après avoir manger Dankee en quelques minutes et laissant des os et un peu de chair, s'attaquèrent à lui. Comming courut. Il brandit son pistolet et tira sur les nymphes. A quoi bon ? Il y en avait tellement. Des centaines.
- Je vais vous tuer, Balton !
Tom se retourna et vit Comming, pistolet braquait vers lui, échappant à des nymphes affamées. Comming tira sur Tom. Grave erreur. Tom connaissait la magie des esprits de la forêt. Il avait déjà torturer des leurs, les faisant révéler leurs secrets. Et pas que des nymphes. Des lutins, des farfadets, des trolls, des orcs, des nains, des elfes, noirs ou blancs, et tout ce qui était vivant et lier à la magie. Il n'eut donc aucun mal à placer sept bouclier protecteurs autour de lui. Les balles frappèrent, cognèrent, jusqu'à détruire le premier. Comming crier et faisait feu sur Tom, qui était protége
par son bouclier. Jusqu'au moment où Comming n'avait plus de balles. Tom abaissa ses cinq boucliers restants, et s'amusa en voyant Tom frapper les nymphes avec son crosse. Les bêtes finirent par l'emporter, et le professeur fini comme son compagnon.

- Merci, humain visqueux.
Tom se saurait peut-être sentit insulter si il ne savait pas la haine féroce que vouait les esprits de la forêt au humains. Et même les bannis les méprisaient. Les nymphes des bois accuser les humains de détruire leur forêt, et de tuer les frères du Grand Arbre. Le Grand Arbre. Pour les nymphes ds bois, c'était leur dieu. Un vieux chêne âgé de 1000 ans, en fait. 1000 ans, c'était beaucoup, même pour une nymphe des bois. Ele vivait près de 400 ans. On dit que ce sont les nymphes des bois qui l'ont protégés et rendu immortelle. Des sottises, disait Tom. Il croyait en la magie, et en l'existence de nombreux peuples de magies autour des humains, mais il ne croyait pas que des nymphes des bois, si puissante soit-elle, peuvent rendre un arbre immortelle. Tom voudrait bien voir le visage des nymphes lorsque le vieux chêne s'effondrerait.
- Oh, mais de rien. Maintenant, j'ai quelque chose à te demander.
La nymphe s'arrêta et se retourna vers l'humain.
- Que veux-tu ?
- Ton livre.
Harrith crut d'abord à une blague. Elle rigola un long moment, avant de voir le ton sérieux de Tom.
- Tu es fou, humain ! Complétement fou ! Tu n'auras pas le livre, oh non !
- Je sais très bien que c'est une copie. Mais ça passera. Donne-le moi, Harrith, et tout se passera bien.
La nymphe secoua la tête.
- Une bouteille d'alcool peut-être ?
Les yeux de Harrith s'illuminèrent. Elle bondit et saisit l'alcool. Elle but à sa santé.
- Merci, humain.
- Maintenant, je veux le livre !
La nymphe ricana.
- Et tu crois sincèrement que je vais te le donner ? C'est pathétique.
- Oui, vous avez raison. Aussi pathétique qu'il est facile de berner une nymphe des bois.
Harrith ne comprit pas très bien. Puis, elle sentit quelque chose dans son ventre. Elle poussa un grand cri.
- Que...que m'a...m'a-tu donner...humain ?
- De l'Astal, une boisson gobeline. A ce que j'ai entendu dire, elle tue les nymphes des bois.
La nymphe poussa un grand cri. Tom sourit.
- J'ai également le remède. Donne-moi le livre et je te donnerai le remède.
Harrith brandit le livre dans un coin où il y avait un peu de feu. Le sourire de Tom s'éllargi.
- Donne-moi le remède, ou le livre sera brûler !
- Va mourir, sale nymphe.
Harrith jeta le livre dans les flammes.
- Tu l'aura voulu, sale humain ! La copie du livre vient de disparaitre ! Les nymphes des bois mes soeurs vont venir te tuer pour m'avoir forcer à le jeter ! Et toi, tu n'aura pas le livre !
- Oh que si ! J'ai vu la couverture de ton livre, et l'est enregistrée. En quelques secondes seulement, j'ai chercher un livre avec la couverture et j'ai trouver. Je l'ai enregistrer entièrement et maintenant la copie est en près de vingt exemplaire distribuer dans le monde entier, dont une chez moi. Tandis qu'à toi, je crois que tes soeurs apprécient que tu es seulement montrer le livre à une créature non-nymphique.
Harrith criait désormais de rage.
- Je...je ne comprend plus.
- J'ai ton livre. J'avais prévu que tu menace de mettre le livre au feu si je n'avais pas l'antidote. L'antidote de quoi ? C'était bien de l'alcool que tu a bu. Je t'ai menti.
Harrith tomba au sol. Tom sourit.
- J'ai gagner.
Il tourna le dos à Harrith. Elle se releva et cria.
- SALE PETIT VER DE TERRE ! MES SOEURS TE RETROUVERONT ET TE TUERONT ! TE TUERONT !
Puis, la nymphe retomba au sol. Quelques heures plus tard, comme l'avait dit Tom, des nymphes des bois arrivèrent. Harrith réussi à s'en sortir, en leur disant qu'elle avait était trompée par un humain. Les nymphes l'avaient crus. Pourquoi tuer tout les humains ? Les nymphes des bois devaient simplement tuer ce "Tom Jedester Balton" et le problème serat régler. Mais elles étaient bien folles à ce moment. On peut néanmoins leur pardonner, parce qu'elle ne connaissait pas Tom Jedester Balton III. Tom ne le savait pas encore, mais il venait de déclencher ce qui serait une guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Dim 3 Oct 2010 - 9:33

Bien, même trè-s bien. J'aime beaucoup. Mais je ne comprend pas qui sra le héro...c'est encore assez flou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Dim 3 Oct 2010 - 10:02

Hum, Tom est un anti-héros, c'est un méchant quoi. Mais c'est le héros. Tu comprend ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Dim 3 Oct 2010 - 11:03

Oui, je comprend, ça fait assez étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Mar 5 Oct 2010 - 18:05

Chapitre II

Deux jours après la mort de Comming et Dankee, sous les racines du Grand Arbre...

Trois nymphes des bois, deux femelles et un mâle, écoutait les propos de la bannie qui se trouvait devant eux. Après avoir était bernée par Tom, Harrith s'était faite prisonnière par ses compagnons. Elle avait peur. Elle était une bannie, on l'avait chassée du royaume des nymphes et l'avait exilée dans celui des sales ver de terres qu'étaient les humains. Et si on apprenait qu'elle avait montrée une copie du livre, Irath sait ce qu'il adviendra. C'est à l'heure du diner que Harrith avoua sous la torture du commandant Hyras Welnior. Elle se trouvait désormais devant lui, devant sa femme, Valia, et un soldat, Rugia Ballilnor. Harrith ne savait pas si c'était elle qui racontait mal son entrevue avec Tom ou si c'était le commandant Welnior qui était stupide mais ni lui, ni sa femme, ni Rugia n'arrivaient à comprendre le charabia de Harrith.
- Bien, Mme Treilyaa, je vous demanderai une énième fois de me raconter en détail votre entrevue avec ce "M. Balton".
Harrith grogna. Ce commandant de pacotille était un idiot. Ou alors, était-ce elle ? Comme une grande partie du peuple nymphique, Harrith méprisait les humains, et elle les croyaient dénués d'intelligence. Pourtant, Tom l'avait bernée. Il était très intelligent, peut-être même plus qu'une nymphe. Voyant que Harrith ne parlait pas, le commandant Welnior fronça les sourcils.
- Mme Treilyaa, je vous prie de me raconter votre entrevue avec cet humain !
Harrith serra les dents de colère. Elle parla finalement.
- Que voulez-vous que je vous dise d'autre ? Je l'ai rencontré il y a quatre jours. Il connaissait le peuple nymphique. Je voulais le tuer, le donnais en nourriture à mes enfants, Welnior eut une grimace de dégoût mais il m'a dit qu'il avait mieux pour moi. Il y a deux jours, il est revenu avec trois hommes, bien plus grand et gras que lui. Mes enfants l'ont eut pour diner Nouvelle grimace du commandant. Et il m'a donnée un peu d'alcool humain. Il m'a dit qu'il avait mis de l'Astal, vous savez, c'est alcool de gobelin qui nous tue ? Il m'a alors demander une copie du livre de la magie.
Welnior demande à Harrith de s'arrêter. Déjà, un humain qui connaissait les nymphes c'était louche, mais un humain qui connaissait le livre dépassait l'imagination. Le Grand Livre de la Magie nymphique ! Il y a un unique exemplaire que garde le roi du royaume, Hatler III. Il y a des dizaines, voir des centaines, de milliers de copies éparpillés de l'Australie au Pôle Nord. C'était fou. Welnior demande à Harrith de continuait.
- Étant forcée, je lui ai montrer le livre. Il...il en a enregistré le...le contenu je...je ne sais comment.
Là, Harrith était très mal. Welnior éclata de rire.
- C'est une blague ? Si oui, elle est très drôle.
Son sourire disparut.
- VOUS VOUS RENDEZ COMPTE DE CE QUE VOUS VENEZ DE DIRE, MME TREILYAA ?!
Elle hocha gravement la tête, ce disant qu'elle était très mal. Welnior cria de rage pour se calmer ses nerfs. Il soupira et se retourna vers Harrith.
- Entre les mains des humains, notre magie pourrait enchainer catastrophe sur catastrophe.
- Commandant Welnior...
Hyras se retourna vers une autre nymphe qui se tenait là.
- Nous avons pu faire des analyses sur le sang de ce "Tom". Et...il a de grandes connaissances en magie. Et pas que la nôtre. Il sait utiliser environ 6 magies différentes sur les 30 au total.
Un humain qui utilise la magie des nymphes ? On aura tout vu ! Le commandant se prit la tête à deux mains. Récapitulatif des deux pires heures de toute sa vie: un humain connaissait les nymphes, connaissait leur points faibles, et utilisait leur magies.
- Justement, commandant, j'allais vous le dire...
Welnior se retourna vers Harrith, qui tremblait de peur.
- L'humain...il a utiliser un bouclier de protection. En effet, un des adultes mâles à s'est élancer vers lui avec un étrange bidule (Je suis suffisamment caler en technologie humain pour savoir que c'est un pistolet. Ça propulse d'innocents balles de fer à une vitesse folle. Tellement folle qu'elle peuvent tuaient). C'est alors qu'il s'est protéger avec 7 boucliers de protections.
- Pardon ? Désolé, je deviens vieux. J'ai même cru que vous aviez dis 7 boucliers.
Il rigola. 7 boucliers ? Impossible. Lorsqu'il vit le regard sérieux de la nymphe, il s'arrêta.
- Un seul mot, Mme Harrith Treilyaa. Impossible. Im-po-ssi-ble. Vous mentez. Vous vous fichez de ma tête !
- Je vous jure, commandant. Il a utilisé 7 boucliers de protections magiques.
Là, le commandant ne doutait plus qu'il passer la pire journée de sa vie.
- Un humain comme lui ne pourrait en utiliser 1. Une nymphe comme vous et moi 4. Un grand sorcier 6. Et 7 ? Réservez à ceux qui ont passer la moitié de leur vie à comprendre la magie. Et lui, un novice de 13 ans, arriverait à créez 7 boucliers ? Mais...mais...c'est irréel ! La dernière fois qu'on a vu ça, c'était il y a plus de 12 siècles, soit 1200 ans.
Le commandant était terrifiait. Il demanda à Rugia de libérer Mme Treilyaa. Ordre de ne plus envoyer des nymphes hors des frontières. On devait aller cherchez celles qui étaient chez les humains. Même les bannis. Welnior soupira et se retourna vers un de ses subordonnées.
- Thaltryth, je crois qu'on peu ingénier le programme 8-14-6. On trouve et on élimine cet humain. A n'importe quelle prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Mar 5 Oct 2010 - 21:02

Pas mal, pas mal. J'aime beaucoup... continue comme ça .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Mar 5 Oct 2010 - 21:05

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Jeu 7 Oct 2010 - 17:00

Chapitre III

Ainsi, le lendemain, les troupes du commandant Welnior quittèrent le royaume pour localiser l'humain. Mais revenons un peu en arrière, alors que Harrith attendait patiemment la venue des siens. Tom rentra chez lui. C'était une grande maison très sombre, et lors de la Seconde Guerre Mondiale beaucoup de résistants y passèrent la nuit. Aussitôt le pied de Tom rentrait dans la maison, son meilleur ami, Jack Grover, un adolescent de 14 ans un peu gros, surgit des escaliers. Jack et Tom s'était connus à 8 ans. Les deux futurs amis n'avait néanmoins pas le mental d'enfants de 8 ans. Les parents de Jack, de son frère et de sa sœur étaient mort. Et Tom...Jack ne savait pas. C'était le seul secret qu'il ne lui avait pas confier. Jack ne connaissait pas non plus les ambitions de Tom. Il y a quelques mois, Tom est passer sur un site-berner. Site-berner était le nom que Tom avait donner à des sites "déguiser" alors que leur vrai contenu est bien plus important. Tom savait comment voir ce vrai contenu. C'est ainsi qu'en passant sur un site de cartes dans le genre Pokémon qu'il avait trouver des informations très importantes sur les êtres féeriques. Tom n'y avait pas cru au début. Puis, il s'était rendu compte que tout ce qu'on disait sur les gobelins, les elfes, les hommes-lézards, les dragons, les nains et autres créatures magiques était vrai. Elles vivaient en secret, une grande partie méprisant les humains. Tom étudia alors c'est créatures avec intérêt. Quelques mois plus tard, il savait utiliser près de 6 magies différentes (Magie des nymphes, des gobelins, des drows, des harpies, des korrigans et d'un peuple mystérieux appeler les esclaves), parler couramment 2 langues magiques, le gobique et le drowique, et connaissaient leur points faibles et leur points forts. Avec tout ces renseignements, il s'était lancer dans une chasse folle. Quatre. Il captura quatre créatures magiques. Un elfe, un nain, une nymphe et un lycanthrope. Il les avaient torturés de longues nuits pour recueillir plus de connaissances. Tous avaient eu un destin différent: le lycanthrope, nommé Yurak, servait aujourd'hui Tom. La nymphe, Juliette (Un nom bizarre pour une créature magique), était toujours sa prisonnière. Voyant que la torture n'y ferait rien, Tom lui donnait à manger et à boire, ainsi que de beaux habits, qui, malgré leur appartenance humaine, avaient fini à plaire à Juliette. Le nain s'était fait de Tom un ami. Il s'appelait Ambethor. L'elfe s'était quand à elle évadée. Jack, voyant le sourire de Tom, posa une question.
- Tout est O.K ?
Tom hocha la tête et serra vigoureusement la main de son ami. A ce moment, le frère de Jack, âgée de 10 ans, Nicolas, surgit à son tour.
- Jack ! Tom est rentrer ?
Jack hocha la tête. Tom salua d'un geste de la main Nicolas.
- Nico, où est Zelda ?
Zelda Grover. Il parait qu'elle a était ami d'un elfe. Zelda restait la majeure partie du temps dans sa chambre, a essayer quelques expériences elfiques. La sœur de Jack et Nicolas avait 16 ans. Elle ne supportait pas l'idée de servir Tom. Elle ne sortait de sa chambre que pour saluer son frère, se laver, s'habiller et manger. Et encore, elle prenait son repas et s'enfermait de nouveau dans sa chambre. Zelda agaçait Tom. Et Tom agaçait Zelda.
- Elle est dans sa chambre. Elle...
Une explosion provenant de la chambre de Zelda confirma ce que disait Nicolas.
- Damnation ! Si cette Zelda n'arrêta pas de faire du bruit, je vais la tuer de mes mains !
C'était Ambethor. Le nain grognon avait un énorme marteau de guerre. Nicolas recula de quelques pas en voyant Ambethor portait son marteau. Ambethor poussa un juron et s'éloigna.
- T'a besoin de quelque chose, Tom ?
- Non, merci.
Ambethor grogna encore un peu en entendant Zelda, puis il se retira et alla voir Yurak. Yurak était un jeune lycanthrope de 18 ans. Quoique le nom de lycanthrope ne le désigne pas parfaitement. Yurak était un homme-loup autant de jour que de nuit, et la pleine lune n'avait aucun rôle. Le lycanthrope était fidèle à Tom. Il était un garde du corps, au même titre que Ambethor.
- Ça va, Yurak ?
Le lycanthrope se retourna et hocha la tête.
- Oui. Et toi ?
- Oh, Zelda m'énerve toujours autant à faire un bruit pas possible avec ces expériences !
En voyant la mine de colère de Ambethor, Yurak éclata de rire, ce qui était rare chez un lycanthrope.
- Vous, les nains, vous n'aimez pas le bruit ? Ah ! Suis-je bête, vous faites tellement de bruit que vous êtes devenu sourd, ignorant votre propre bruit.
Ambethor ne comprit pas tout de suite. Lorsqu'il vit que c'était une gentille excuse, il fit semblant d'être en colère. Les deux amis regardèrent le jardin géant de la maison Balton. Alors que le lycanthrope et le nain gardaient la maison, Zelda Grover surgit des escaliers. Elle était habillée telle une sorcière, ce qu'elle était d'ailleurs dans les grandes lignes. Enfin, Zelda était plutôt une...alchimiste. Elle fusionner alchimie et magie, telle le faisait son amoureux, un jeune sorcier elfe. Zelda saisit son bâton de magie et frappa la tête de Jack. Pas un bonjours. Tom voulut la gifler. Ce n'était qu'un petite idiote, mais Jack et Nicolas lui en voudraient de l'avoir chassée. Sans compter que Zelda était forte, malgré ses nombreux échecs. Et bien sûr, elle connaissait les créatures féeriques.
- Jack ! Espèce d'idiot ! Tu es sûr que c'était bien une potion née d'un mélange entre un venin de serpent et des griffes de gryfons ?
- Euh...je ne sais pas.
Zelda poussa un nouveau cri de rage.
- Ce qui explique que la potion n'est pas marché ! Le grand sorcier humain Menellas Kyut, apprenti de la valeureuse sorcière gnome Ilda Brunya, précise que les griffes de gryfons sont indispensable ! Tu entend ? IN-DI-SP-EN-SA-BLE !
- Lâche-le, Zelda.
C'était le grand frère de la jeune fille, Arthur. Le jeune homme âgée de 18 ans descendit calmement les marches de l'escalier.
- Ne te mêle pas de ça, Arthur !
Zelda et Arthur se foudroyèrent du regard. Tentant d'ignorer ses menaces de sorcière qu'elle murmurait tout bas, Arthur se tourna vers Jack.
- Maman à quelque chose à te dire. A nous dire.
- A tous ?
Tom avait posée la question. Après tout, ce n'était pas sa famille. Arthur se retourna vers lui.
- Tous.
Ils montèrent l'escalier. Arthur toqua à la porte. Une voix aigu répondit. Arthur ouvrit la porte. Tom avait vu bien des horreurs durant sa vie. Mais pas ça. La mère de Jack, Zelda, Arthur et Nicolas, Sarah Grover, était une créature frêle. Elle avait était victime d'un assassin. Un elfe noir. Ainsi, la moitié de son corps avait était ensanglantée, et vu les horribles cris de douleurs de Sarah, ont avait du lui couper tout le corps a partir du nombril. En bref, Sarah ressemblait à un enfant de 6 mois. Elle restait assise dans son lit, le visage masqué. On dit qu'un seul regard peut tuer. Son visage n'est que haine et colère. Elle dormait la plupart du temps. Sarah avait une voix froide et aigu. Elle avait aussi une grande autorité.
- Jack...Jack...
Jack accouru vers sa mère.
- Je suis là, maman.
- Jack...Tom...est là ?
Sarah grogna de douleur.
- Oui maman.
- Viens, Tom.
Le garçon obéit.
- Je suis là.
- Tu n'es pas encore parti ?
- Pa...partir ? Je...je reste ici. Chez...chez moi. A...vous...vous ser...servir.
Le ton amical de Sarah changea. On aurait dis vaguement la langue d'un serpent.
- NE ME MENS PAS, TOM !
- Vous...vous mentir ?
Les doigts répugnants et squelettiques de Sarah se posèrent sur le bras de Tom.
- Je sais très bien que je te dégoûte. A vous tous ! Vous me prenez pour un monstre. Toi, surtout, Tom. Parce que je ne suis pas ta mère. Si tu le pouvais, tu me tuerais. Mes mes enfants veillent sur moi.
Tom sourit. Sarah lisait dans ses pensées. Effectivement, il voulait se débarrasser d'elle. Elle était trop dangereuse. Elle devait mourir. Mais pas maintenant.
- Oh...vous...vous êtes...fatiguées. Repo...reposez-vous.
Les doigts griffus de Sarah s'enfoncèrent dans la peau de Tom, jusqu'à que le sang en sorte. Sarah le tâta de ses doigts. Elle mit ensuite son doigt plein de sang de Tom à la bouche. Le jeune garçon grogna de douleur et s'éloigna.
- Passons. J'ai quelque chose à vous dire...quelque chose d'important. Sur...
Elle ne finit pas sa phrase. Une explosion retentit. L'alarme sonna. Tom se précipita vers la fenêtre. Il les vis alors. Près de 20 nymphes, fées et lutins qui couraient vers la maison. Il vit aussi des mines installés par Arthur explosaient. Et Ambethor et Yurak se précipitait vers leur ennemis. La bataille commença.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Jeu 7 Oct 2010 - 17:26

Bien, même si je ne comprend pas comment on devient l'ami de quelqu'un qui nous torture... Mais bon, c'est toi qui écrit et ça peut être possible. Très bon chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Jeu 7 Oct 2010 - 17:33

Hum, je me reproche un peu que trop de personnages apparaissent dans ce chapitre. Il y a Jack, Zelda, Arthur, Ambethor, Juliette, Yurak et Sarah...ça fait un peu beaucoup. Je précise: un chapitre parlera de Tom, l'autre des fées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2007
Age : 22
Localisation : Dans le Chaos

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Jeu 7 Oct 2010 - 17:38

Au fait, comment peut on se procurer des mines ? C'est assez rare de trouver ça en vente et voler l'armée, c'est encore moins facile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Agora
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 19
Localisation : A ton avis ?

MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    Jeu 7 Oct 2010 - 17:39

Tu m'obliges à révéler des choses...l'un ses six frères de Jack (Oui, il en a six) travaillait dans l'armée. Il en a voler quelques uns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire sans rapport avec Bionicle    

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire sans rapport avec Bionicle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petit jeu sans rapport avec 40k
» L'histoire sans fin
» Playset L'Histoire sans fin: La boîte
» L' histoire sans fin 2 !
» FALKOR en BOITE !! (l'histoire sans fin).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bionicle-legends :: Division Autres :: Section Colisée-
Sauter vers: