AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [01/05/09] Riddle of the great beings 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
_shaddow_
Équipier de Lhikan
avatar

Nombre de messages : 2411
Age : 27
Localisation : Aux côtés de Lhikan, combattant le Kanohi Dragon

MessageSujet: [01/05/09] Riddle of the great beings 4   Ven 1 Mai 2009 - 15:32



Bonjour bonjour, aujourd'hui c'est moi qui parle pour vous annoncer la suite d'un podcast : Riddle of the great beings, disponible depuis peu.

Pour l'écoutez, cliquez sur ce lien :

http://www.bioniclestory.com/LatestStory/Podcasts/Riddle4.aspx

Voici le texte retranscrit :

Citation :
Tarduk closed his eyes tight. A massive avalanche of ice and snow was roaring down the mountainside toward him and his allies. There was no way to outrun it or evade it. He and his two fellow Agori, Surel and his Iron Wolves, were all doomed.

In what he was sure would be his last few moments of life, he thought about all the artifacts he would never discover, all the mysteries he would never solve. Most of all, he thought about the map that had brought him north into the mountains, the one with the carving of a red star upon it. It would be easier to die if he could at least know the meaning of that symbol.

There was a flash of light so bright he could see it through his eyelids, and a wave of almost unbearable heat. Tarduk opened his eyes to see the mountainside ablaze, the flames so intense they melted the snow to water and turned the water to steam in an instant. The Iron Wolves growled and backed away, Surel going with them. The two Sand Stalkers the Agori rode reared up in panic and it took all the riders' skill to keep them from bolting.

Tarduk peered through the flames to try and see the ice warrior he had spotted before atop the peak. Yes, the crystalline figure was still there, his body language speaking of unbridled rage. "We need to get out of here, now," Tarduk said.

"What convinced you," asked Kirbold, "the avalanche or the firestorm?"

"The possibility of meeting the cause of either one," Tarduk replied.

This time, there was no need to worry about riding into the midst of the Iron Wolves; the fire had driven them all away. Surel, however, had lingered in the area. As they rode up into a pass, he emerged from behind a rock and hailed them.

"Go back," Surel implored. "There is nothing for you beyond here. Go back to the safety of your homes."

Crotesius laughed bitterly. "You obviously haven't been to one of our homes lately."

"That jet of flames," said Tarduk, "that wasn't natural, was it? That was the Element Lord of Fire who saved us."

Now it was Surel's turn to laugh. "Saved you? You are dust to him, not even dust. That was an attack on his frozen enemy. You were simply caught between them."

"Wait a minute," Crotesius interrupted. "I remember the Element Lords, and the armies, and the war, but the war ended more than a hundred thousand years ago."

Surel shook his head. "It ended for you, for their soldiers, and it ended for Spherus Magna, as all things did in that one horrible moment. But for the Element Lords, the struggle goes on."

Tarduk glanced behind. He saw no sign of anyone following them, and so thought it safe to continue. "A struggle over what?" he asked. "The core war was fought over energies from the heart of the planet, but the planet no longer exists. What is there left to fight over?"

Surel said nothing, simply raised a withered arm and pointed toward the north. Tarduk felt a chill run up his spine. He didn't bother trying to convince himself it was just from the cold. He dug into his pack and produced the fragment with the map. Surel glanced down at it; Tarduk heard a sharp intake of breath.

"The Red Star," he muttered. "The valley of the maze." He looked at each Agori and turned. "You seek the same secrets as the Element Lords, and you risk the same fate. The heart of the maze holds the last riddle of the Great Beings. Many have entered the valley in hopes of solving the puzzle. None have ever emerged again."

"Let me guess," said Crotesius. "You think we should turn back."

Surel shrugged, not easy to do with a body so badly twisted. "I think the Red Star burns in your eyes and your heart as it has for so many before you. I think you will go on, no matter what warnings I give you. And I know, I know you will die."

Tarduk glanced at Crotesius and Kirbold. Neither looked afraid, or maybe they were just hiding it well. And he knew Surel was right. He had to discover the secrets hinted at on this map, even if it meant riding into danger.

"You're right," Tarduk said, "we will go on. Can you help us, tell us anything about what's up ahead?"

Surel was silent for a long time, then he shook his head and said, "We live in a broken world, Agori, and in such a place, nothing stays whole and untouched. The stream of life gets diverted, dammed up, misdirected, and even," he said, glancing down at his own ruined body, "distorted beyond all imagining. What awaits you to the north? A realm of lies, a place where a beauty hides a rotten heart, where trees provide no shelter, the air no cooling breeze, and where water does not quench your thirst. And the moment where you believe what you see or hear, touch or taste, it will be too late for you."

"Stop speaking in riddles!" snapped Crotesius. "If you have nothing useful to say, get out of our way."

In a flash, Surel drew a dagger and had it at Crotesius' throat. Tarduk could not ever recall seeing even a prime Glatorian move that fast.

"I could kill you now and spare you the horrors to come," said Surel, eyes blazing. "But you don't deserve such mercy. Ride on, Agori. Beyond this path is the forest of blades. All who travel through become one with nature, and beyond that the oh-so-welcome waters of the River Dormas. And if you survive, the maze waits for you."


merci à BZP pour la news.

_________________
Servers are Chaos, Chaos is power, power is enriched by the heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [01/05/09] Riddle of the great beings 4   Ven 1 Mai 2009 - 17:30

Yay , chapitre très intéressant . Et puis , l'intrigue se dessine peu à peu , on devine un peu mieux les choses .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loserkiller
Esprit Divin
avatar

Nombre de messages : 5682
Age : 28
Localisation : Autour de Mata-nui.

MessageSujet: Re: [01/05/09] Riddle of the great beings 4   Ven 1 Mai 2009 - 20:03

Voilà la traduction, c'était ma première donc ce fut un plus long, j'espère que vous apprécierez, si vous avez des commentaires n'hésitez pas.


Citation :
Tarduk ferma fort ses yeux. Une avalanche massive de glace et de neige grondait en descendant la montagne vers lui et ses alliés. Il n'y avait pas moyen de la devancer ou de s'en échapper. Lui et ses deux camarades Agori, Surel et ses Iron Wolves (loups d'acier) étaient tous maudits.

Dans ce qui seraient, il en était sûr, les derniers instants de sa vie, il pensa à toutes les reliques qu'il ne découvrirait jamais, tout les mystères qu'il ne résoudrait jamais. Plus que tout, il pensa à la carte qui l'avait emmené dans les montagnes au nord, celle avec une étoile rouge gravé dessus. Il serait plus facile de mourir si au moins il avait put connaître la signification du symbole.

Il y eu un flash de lumière si puissant qu'il pu le voir au travers de ses paupières, et une vague de chaleur presque insupportable. Tarduk ouvrit ses yeux pour voir le côté de la montagne en feu, des flammes si intenses qu'elles faisaient fondre la neige en eau et changer l'eau en vapeur en un instant. Les "Iron Wolves" (loups d'aciers) grognèrent et partirent en se retournant, Surel les suivant. Les deux "Sand Stalkers" que les Agori montaient se cabrèrent en panique et il fallu toutes les compétences des cavaliers pour les empêcher de s'emballer.

Tarduk regarda les yeux plissés à travers les flammes pour essayer de voir le guerrier de glace qu'il avait remarqué auparavant au dessus du sommet. Oui, la figure cristalline était encore là, son langage corporel traduisant une rage effrénée. "Nous devons partir d'ici, maintenant" dit Tarduk.

"Qu'est ce qui vous a le plus convaincu," demanda Kirbold, "l'avalanche ou la tempête de feu ?"

"La possibilité de rencontrer la cause de chacune d'elle," répliqua Tarduk

Cette fois , il n'y avait pas de quoi s'inquiéter quant à s'aventurer parmi les "Iron Wolves" (loups d'acier); le feu les avait déjà éloigné assez loin. Surel cependant, s'était attardé dans la zone. Au moment où ils entrèrent dans un passage, il émergea de derrière un rocher et les accosta.

"Repartez," implora Surel. "Il n'y a rien pour vous au delà de cet endroit. Repartez vers la sécurité de vos demeures."

Crotesius rigola amèrement. " De toutes évidences tu n'es pas allé dans une de nos maisons dernièrement."

"Ce jet de flammes", dit Tarduk, "il n'était pas naturel, n'est ce pas ?" C'était le Seigneur de l'élément du feu qui nous a sauvé."

C'était maintenant au tour de Surel de rigoler. "Vous a sauvé? Vous êtes de la poussière pour lui, voire moins que ça. Il s'agissait d'une attaque sur son ennemi glacé. Vous avez été simplement pris entre deux feux."

"Attends un peu," interrompit Crotesius. Je me souviens des Seigneurs des Éléments, et des armées, et de la guerre, mais celle-ci pris fin il y a plus de dix milles ans.

Surel secoua sa tête. "C'est fini pour vous, pour leur soldats, et fini pour Spherus Magna, comme toutes les choses faites lors de cet horrible évènement. Mais pour les Seigneurs des Éléments, la lutte continue.

Tarduk regarda rapidement derrière. Il ne vit aucun signes qui aurait pu indiquer qu'ils étaient suivis par quelqu'un, et pensa qu'il était sûr de continuer. "Une lutte pour quoi?" demanda t'il. "La guerre du Noyau fut disputée pour des énergies venant du coeur de la planète, mais la planète n'existe plus. Que reste t'il pour se battre?"

Surel ne dit rien--brandit simplement un bras atrophié et indiqua vers le nord. Tarduk ressenti un frisson courir sur sa colonne vertébrale. Il n'essaya même pas de se rassurer que cela venait juste du froid. Il fouilla dans son sac et présenta le fragment avec la carte. Surel y jeta un coup d'oeil; Tarduk entendit une vif inspiration.

"L'Étoile Rouge," marmonna t'il. "La vallée du labyrinthe." Il regarda chaque Agori et se tourna. "Vous cherchez le même secret que les Seigneurs des Éléments, et vous risquez le même destin. Le coeur du labyrinthe contient la dernière énigme des Grands Êtres. Beaucoup sont entrés dans la vallée dans l'espoir de résoudre le puzzle. Aucun n'en est ressortis."

"Laissez moi deviner," dit Cortesius. "Vous pensez que nous devrions faire marche arrière."

Surel haussa les épaules, pas facile avec un corps aussi dénaturé. "Je pense que l'Étoile Rouge brûle dans vos yeux et vos coeurs tel qu'il le fut pour de nombreuses personnes avant vous. Je pense que vous continuerez, quelque soit les avertissements que je vous donne. Et je sais, je sais que vous mourrez."

Tarduk regarda rapidement Crotesius et Kirbold. Aucun des deux ne semblait effrayés, ou peut être le cachaient t-il juste bien. Et il savait que Surel avait raison. Il devait découvrir les secrets sous-entendus sur cette carte, même si cela signifiait aller vers le danger.

"Vous avez raison," dit Tarduk, "nous continuerons. Pouvez vous nous aider, nous dire quelque chose sur ce qui nous attends là haut?"

Surel fut silencieux pendant un long moment, puis il secoua sa tête et dit, "Nous vivons dans un monde cassé, Agori, et dans un tel endroit, rien ne reste entier et intact. Le courant de la vie est détourné, contenu, mal orienté, et même..." dit il, jetant un coup d'oeil à son corps ruiné, "...déformé au delà de toute imagination. Qu'est ce qui vous attend au nord? Un royaume de mensonges, un endroit où la beauté cache un coeur pourri, où les arbres ne fournissent pas d'abris, l'air pas de brise fraîche, et où l'eau n'étanche pas votre soif. Et au moment où vous croyez ce que vous voyez ou entendez, touchez ou goûtez, ce sera trop tard pour vous."

"Arrêtez de parler en énigmes!" cassa Crotesius. "Si vous n'avez rien d'utile à dire, sortez de notre chemin."

Dans un éclair, Surel tira un poignard et le posa sur la gorge de Crotesius. Tarduk ne pu se souvenir d'avoir jamais vu même un excellent Glatorian bouger aussi vite.

"Je pourrais te tuer maintenant et t'épargner les horreurs à venir" dit Surel, les yeux flamboyant. "Mais vous ne méritez pas une telle pitié. Allez-y, Agori. Au delà de ce sentier se situe la forêt aux lames. Tout ceux qui ont voyagé à travers sont devenus un avec la nature, et au delà il y a les oh-si accueillantes eaux de la Rivière Dormas. Et si vous survivez, le labyrinthe vous attends."

_________________
~Administrateur de Bionicle Legends, Galidor Legacy, du Frost Fan Club et concept designer de Bionicle BOLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [01/05/09] Riddle of the great beings 4   

Revenir en haut Aller en bas
 
[01/05/09] Riddle of the great beings 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rusted Great Sword - Wonr Great Sword
» The Great War In Europe: Deluxe Edition - GMT
» Peut être le plus rare: Great Ice Hockey Jap.
» The Great War in Europe
» great harlock / olivier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bionicle-legends :: Division Autres :: Section Archives :: Archive - News-
Sauter vers: