AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Irax
Premier entraînement
avatar

Nombre de messages : 31

MessageSujet: [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui   Ven 27 Fév 2009 - 13:19

Voila , j'ai décidé de faire une fic.C'st ma première, alors soyez indulgent, s'il vous plait.Elle se passe dans l'univers de bionicle Vortex RPG.Et elle est basé sur Irax, un mebre de l'ordre de Mata Nui.

Prologue :


Le toa s’avança dans la grotte. Ses clients étaient déjà la. L’un deux se leva en le voyant arriver.
« -Vous en avez misss du temps. »
Sa voix proche du sifflement fit courir des frissons a l’arrivant. Il déposa une tablette sur le rocher qui se dressait au milieu de la pièce.
« Tout est la. Il y a toutes les informations que vous vouliez. Votre cible a été très dure a observer. C’est un véritable expert, en ce qui s’agit de brouiller ses traces. Maintenant, nous pourrions peut être aborder la question de mes honoraires... »
Une autre personne se leva et déposa une seconde tablette sur le rocher.
« Voici, lesss informatiiiions que vous vouliez. Mais dites nous, sssi il a été sssi dur a observer, comment avez vous fait ?
-Disons que j’ai eu la chance d’avoir des contacts l’ayant déjà rencontré... »
Les deux inconnus avaient la même voix stridente, caractéristique a leur espèce. Le toa se saisit de la seconde tablette et tourna les talons.
« Bon, eh bien, messieurs ce fut un plaisir de traiter avec vous. Maintenant, veuillez m’excuser j’ai un travail urgent qui m’appelle. »
Il se dépêcha de partir. La fourberie de ses clients était bien connue, et il ne tenait pas à tomber dans une embuscade.

A suivre...
Ps: les s et les i a rallonge, c'est fait exprès pour imiter la voix de serpent qu'ont les deux inconnus.
Et désolé si c'est court, la suite sera laché par plus gros morceaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john_ee
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1141
Age : 22
Localisation : Corus Magna

MessageSujet: Re: [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui   Ven 27 Fév 2009 - 14:54

Intéressant, j'attends la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bionicledufutur
Combattant du crime
avatar

Nombre de messages : 488
Localisation : Si on te demande, tu diras que t'en sais rien !

MessageSujet: Re: [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui   Ven 27 Fév 2009 - 15:01

Ca donne envie d'attendre la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionicledufutur.canalblog.com
Irax
Premier entraînement
avatar

Nombre de messages : 31

MessageSujet: Re: [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui   Ven 27 Fév 2009 - 15:03

La suite:

Chapitre 1

Bibliothèque de Krenta-Nui (sommet de la tour du diamant), trois semaines plus tard :

L’agent de l’ordre de Mata Nui s’abrita derrière un rayonnage, et jeta un coup d’oeil rapide. Irax était bien là, en train de feuilleter un livre, certainement a la recherche d’information. Il l’avait enfin retrouvé. Cela faisait deux semaines que les survivants de l’Ordre, qui s’étaient regroupés et réorganisés après la disparition d’Helryx tentaient de retrouver la trace des membres de l’Ordre portés disparus. Deux semaines qu’il tentait de permettre aux autres survivants de retirer Irax de la liste des membres dont on avait plus de nouvelles. L’agent de l’ordre se prépara a partir.
Les consignes normales auraient étés de prendre contact directement avec lui, cependant, il connaissait bien Irax, et il savait que si il n’était pas partis a leur recherche, c’est qu’il s’était rendu compte qu’il était surveillé, ou du moins qu’il avait compris qu’il ne pouvait pas aller les rejoindre sans que des gens lancés a sa poursuite, ne les découvrent, et en informent Teridax.
Il lui fallait maintenant repérer qui espionnait son collègue. Par chance, son masque était un akaku. Il s’empressa de l’activer et tenta de repérer une ou plusieurs personnes qui manifesteraient un peu trop d’attention a Irax. Son collègue justement, s’était désintéressé de son livre et semblait perdu dans une contemplation exagérée des bâtiments alentours. Chose qui ne lui ressemblait absolument pas. Perdre ainsi du temps a contempler vaguement le vide n’était pas dans son caractère.
Soit il avait fini ses recherches, et dans ce cas il n’avait plus rien a faire ici et aurait du partir continuer ce qu’il avait a faire. Soit il attendait quelqu’un. Mais l’agent de l’Ordre écarta immédiatement cette possibilité. Irax ne patientait jamais de cette manière. Soit il faisait des recherches pour la mission en cours, soit il s’arrangeait pour entraîner ses pouvoirs en faisant des expériences. Mais il ne restait jamais à rien faire.
L’autre agent eut soudain un doute. Et si... Non c’était impossible qu’il l’ait repéré, il était toujours resté abrité derrière l’étagère remplie de tablettes. Juste pour en être sur, il zooma sur Irax. Sa main était dans une position étrange, on eut dit qu’il cherchait a lui montrer quelque chose.
Il suivit des yeux la direction indiquée. Et faillit s’étrangler de surprise. Deux rakshis étaient cachée dans un bâtiment et observait Irax. Ainsi il l’avait bien repéré et avait cherché a le prévenir. L’agent de l’ordre désactiva son akaku et tourna les talons. Il ne pourrait pas le contacter directement avec ces rakshis dans les parages. Tranquillement il quitta la bibliothèque. Il devrait contacter Irax sans se montrer.

Ville marchande de Killina-Nui(base de la tour du diamant), le soir :

Irax emprunta une petite ruelle et jeta un coup d’oeil discret vers les toits derrière lui. Les Rakhsis étaient toujours la. Il prit la première a droite pour déboucher dans une large avenue et rentra dans un immeuble. Il monta jusqu’au troisième étage et força la serrure d’un appartement inhabité. Il regarda par la fenêtre. Ses suiveurs avaient pris position dans un immeuble en face. L’agent de l’ordre regarda le ciel. Des matorans équipés de jet pack réparaient le toit. Parfait. Il s’éloigna de la fenêtre et se dirigea vers celle situé de l’autre coté de l’immeuble, et qui donnait sur une cour intérieure.
Depuis leur position de guet les Rakhsis poussèrent un sifflement de colère. Il ne pouvait pas sortir par les airs et aller se placer de l’autre coté sous peine d’être repérés par les matorans qui réparaient le toit. L’un des deux tapa du pied.
« Nousss avons été piégésss. »
De son coté Irax vint a la fenêtre qui donnait sur la cour intérieure. Puis il se recula et se décala de l’axe de la fenêtre. Une tablette de craie brisa la vitre et atterrit parterre. L’absence de porte sur ce coté de l’immeuble avait empêché à son collègue de venir le rejoindre. Irax ramassa al pierre et lut ce qui y était écrit.

« Nouvelle base de l’Ordre érigée sur Aquia Parva (satellite de Sapienta Magna)
Pensons avoir découvert qu’un chef du poignard doré fournit a Teridax des renseignements sur des réfugiés de l’Univers Matoran. Pensons qu’il est possible qu’il aille jusqu'à en capturer. Nécessité de le tuer. Il s’appelle Toa Dia »


Irax alla a la fenêtre et fit signe qu’il avait bien reçu le message. Puis il réduisit en miette pour empêcher que les rakshis ne tombent dessus. Une fois cela il sortit son cordak et rentra dans la pièce adjacent a la première dans la quelle il était rentré. Il s’accroupit et se dirigea vers la fenêtre. Il était temps de se débarrasser des ces rakshis un peu trop pot de colle a son goût. Une fois a la fenêtre, il cala son coude contre le cadre de la fenêtre et leva son Cordak. Les deux Rakshis ne l’avaient pas vus, et étaient tout deux a la fenètre. Irax appuya sur la détente. Deux tirs. Les Rakshis s’écroulèrent en sifflant. Il rangea son cordak et sortit de l’immeuble. Puis il se dirigea vers Krenta-Nui. Il avait des recherches a faire sur l’organisation du poignard doré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bionicledufutur
Combattant du crime
avatar

Nombre de messages : 488
Localisation : Si on te demande, tu diras que t'en sais rien !

MessageSujet: Re: [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui   Ven 27 Fév 2009 - 15:51

Aucun défaut, à part une ou deux petites lacunes en orthographe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionicledufutur.canalblog.com
Irax
Premier entraînement
avatar

Nombre de messages : 31

MessageSujet: Re: [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui   Ven 27 Fév 2009 - 15:58

malheuresement, mon correcteur orthographique est branché en mode langue anglaise, et j 'arrive pas a le mettre en français
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john_ee
Vétéran à armure type 2.0
avatar

Nombre de messages : 1141
Age : 22
Localisation : Corus Magna

MessageSujet: Re: [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui   Ven 27 Fév 2009 - 16:26

Bonne fic' (tu t'es jamais présenté XD). La suite!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irax
Premier entraînement
avatar

Nombre de messages : 31

MessageSujet: Re: [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui   Ven 27 Fév 2009 - 16:35

(Oooops), Merci de vos compliment.Malheuresement, il y a peu de chanche pour que la suite arrive avant mardi (ce week end je suis pas la, et lundi c'est mon anniv)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irax
Premier entraînement
avatar

Nombre de messages : 31

MessageSujet: Re: [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui   Mar 3 Mar 2009 - 13:57

Voila le chapitre 2, comme promis


Chapitre 2:

Bibliothèque de Krenta-Nui, 1 heure plus tard

Irax reposa la tablette qu’il venait de lire sur son étagère et avala une gorgée de jus de krana. C’était incroyable. Il n’avait pas trouvé la moindre allusion à une organisation secrète répondant au nom de l’ordre du poignard doré. C’était a croire que quelqu’un avait mystérieusement effacé toute information concernant cette organisation...
Il allait devoir se débrouiller autrement pour obtenir ses informations. Mais pas directement, ou le poignard doré risquait d’être alerté si il tombait sur un de leurs agents. Il allait devoir ruser. Le membre de l’ordre s’approcha du ko-matoran bibliothécaire.
«-Bonjour, je cherche un livre qui parlerait d’un poignard doré. C’est un ami qui me l’a conseillé.
-Il ne me semble pas que nous ayons ce genre de livre, cependant, j’ai entendu parler d’une statue avec un poignard doré à Géa-nui, vous devriez aller voir à la bibliothèque la bas.
-Merci de l’info. »
Irax récupéra ses affaires et sortit. Puis il se dirigea vers l’endroit ou il avait garé son véhicule. En chemin Le toa de glace, se remémora ce qu’il savait de Géa-Nui. Pas grand-chose en faite. Juste que Flyns, un toa de sa connaissance en était originaire, mais a part ça, rien du tout.

Au dessus de la mer séparant Krillira-Nui et Géa-nui, 15 minutes plus tard

Irax termina son jus de krana et le jeta dans la poubelle installée dans le cockpit de son Aronnax-T1.Le véhicule était une variante de l’Axalara-T9, mixé avec le jetrax-T6.Il possédait un avant semblable a celui de l’Axalara, cependant le cockpit était celui du Jetrax en mode long voyage, et celui de l’Axalara en mode combat et poursuite. Il était équipé de trois moteurs semblables a ceux du Jetrax, disposés en ligne en mode long voyage, et en triangle en mode combat. L’agent de L’ordre de Mata Nui désactiva le pilote automatique tandis qu’il engageait son véhicule a l’intérieur d’une petite ruelle afin de se poser dans un coin a l’écart. Il en descendit et se dirigea vers le centre ville. Il avait des recherches à faire, de nouveau...

Géa-center, quelques minutes plus tard

Irax s’arrêta devant le seuil de la bibliothèque. Il vérifia du coin de l’oeil qu’il n’était pas surveillé et entra dans le bâtiment. L’endroit était plutôt rempli, pour une bibliothèque. Le toa de la glace passa devant le bibliothécaire sans s’arrêter et continua son chemin vers les rayonnages. A partir de maintenant, il était en terrain potentiellement dangereux et était potentiellement surveillé, mieux valait donc être prudent et ne pas éveiller les soupçons en laissant voir qu’il était un étranger. De plus, il lui serait bien plus facile d’écarter la méfiance des habitants en se faisant passer pour un natif de Géa-Nui. L’agent de l’ordre se promena parmi les rayons à la recherche d’un index des tablettes dont la bibliothèque était en possession. Il en trouva un accroché à un pilier a proximité de quelques tables. Irax s’approcha et chercha la rubrique «P» dans le regroupement par ordre alphabétique. Il parcourut attentivement la rubrique. Mais il ne trouvât rien. L’agent de l’ordre rechercha dans «A» comme archive, dans l’espoir de trouver une archive des journaux géaniens qui parlerai de l’ordre du poignard doré. Il lui fallut passer trois quarts d’heures a éplucher des articles de faits divers avant de trouver un articles ayant pour titre :

Le poignard d’or fait encore parler de lui

L’organisation du poignard doré semble déterminée à retrouver et aduler Flyns, toa de l’air, alias le Héro au poignard d’or. L’un des leurs a récemment agressé et torturé un pauvre commerçant, uniquement pour récolter son témoignage sur la direction que le toa de l’air aurait prise en quittant Géa-Nui lors de son dernier passage. Le pauvre matoran aurait péri si un de ses clients n’avait pas appelé à l’aide une patrouille de toa faisant sa ronde. Le criminel a continué à menacer le commerçant alors même que 10 toas avaient faits irruptions dans la salle et le tenaient en joue.


Le reste de l’article ne donnait aucune nouvelle information à Irax et il reposa la tablette, puis sortit de la bibliothèque. Maintenant qu’il savait ce qu’était exactement l’Ordre du Poignard Doré, ce qu’ils voulaient et jusqu’où ils étaient prêts à aller pour l’avoir, il allait avoir besoin de renseignements plus précis. Le genre de renseignements qu’une bibliothèque ne pouvait fournir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bionicledufutur
Combattant du crime
avatar

Nombre de messages : 488
Localisation : Si on te demande, tu diras que t'en sais rien !

MessageSujet: Re: [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui   Mer 4 Mar 2009 - 20:56

C'est super !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionicledufutur.canalblog.com
Irax
Premier entraînement
avatar

Nombre de messages : 31

MessageSujet: Re: [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui   Jeu 12 Mar 2009 - 18:38

Le chapitre 3!

Chapitre 3

Centre des toas de Géa-sky, 4 jours plus tard

Depuis sa cachette improvisée dans une maison inhabitée, Irax reposa ses lentilles télescopiques et inscrivit ses observations sur une tablette vierge. Cela faisait quatre jours qu’il surveillait le centre des Toas de Géa-Nui dans le but de s’y introduire pour trouver des informations qui l’aideraient à identifier un membre du poignard doré. Il ne pouvait aller les voir pour leur demander des informations, n’étant pas sur qu’ils n’était pas surveillés par l’Ordre du Poignard Doré. L’agent de l’ordre ressortit ses tablettes des jours précédents. D’après ses observations, une partie du centre était ouvert a tous, sauf la nuit. Les gardes de jour effectuait leur relève a midi, et les gardes a, 20 heures a minuit et a 4 heures du matin. Toujours d’après ses observations, le moment de la journée ou ils y avait le moins de monde dans les couloirs, gardes y compris était à 20 heures, alors que les gardes de jours mangeait. Or, les gardes de nuit mangeaient en même temps qu’eux. Les autres fonctionnaires étant dans leurs bureaux ou rentrés chez eux, cela rendait les couloirs déserts.
Irax sortit de la pièce et se dirigea vers son véhicule, garé sur le toit et recouvert par une bâche. Il s’assit e fit l’inventaire des armes qu’il avait sur lui. Deux poignards, un cordak et sa lance/hache. Il ouvrit un compartiment de rangement sur son véhicule et compta les munitions qui lui restaient. De quoi faire une bonne trentaine de tirs. Ce serait largement suffisant. L’agent de l’ordre prit ses poignards, son cordak et rangea sa lance dans un autre compartiment de son véhicule. Autant ne pas s’encombrer. Puis il démarra son véhicule, décolla et chercha un endroit discret ou il pourrait le dissimuler. Il trouva rapidement ce qu’il cherchait. Entre deux maisons se trouvait un petit espace vide, juste assez grand pour l’Aronnax-T1 et dissimulé des deux cotés par un mur. Il s’agissait certainement d’une erreur de l’architecte qui avait construit cet endroit, et qui avait du vouloir la dissimuler pour ne pas ternir sa réputation. Quoi qu’il en soit, l’endroit constituait une aubaine pour le toa, qui attendit que personne ne soit dans les parages pour y poser son véhicule.
Irax éteignit le moteur et entreprit d’escalader le mur. Puis, s’étant assuré d’un rapide coup d’oeil que les lieux étaient désert, il l’enjamba et se laissa tomber dans la rue.
Il était 19 heures. Ce qui lui laissait une heure pour fignoler son opération. Il s’installa a une table d’un café donnant sur le centre et commanda un jus de krana (équivalent d’un café).

1 heure plus tard

Irax éteignit l’Aronnax-T1 une fois sur le toit plat du bâtiment, qui servait aussi de plate forme d’atterrissage pour les véhicules volant. L’agent de l’ordre s’approcha de la lourde porte blindée, qui était verrouillée par un clavier digital. Il sortit un de ses poignards et s’en servit comme d’un tournevis pour dévisser le panneau extérieur du clavier. Un film protecteur assez épais recouvrait les touches et isolait les composants électriques des intempéries. Irax le découpa rapidement et dévissa le petit panneau sur lequel était accroché les touches, pour mettre a jour les câblages. Hormis les 10 petits fils qui partaient des touches, on pouvait y trouver deux fils reliés à un petit écran digital, un circuit imprimé, et deux fils qui partaient vers la serrure de la porte, ainsi qu’un circuit imprimé d’où partait la totalité des fils. Irax remarqua qu’il y avait un fil en trop dans ceux qui partaient vers la serrure de la porte. Un seul suffisait pour déclencher l’ouverture de la porte. De toute évidence, l’autre servait a allumer une alarme quand quelqu’un entrait un code faux. Ce qui signifiait qu’en inversant les deux...
Irax le fit, puis entra un code au hasard sur le clavier qui pendait de son boîtier. Aussitôt, il entendit un déclic suivi d’un bruit semblable a celui d’un petit moteur venant de l’encastrure de la porte, et celle-ci s’ouvrit dans un chuintement. Irax entra après avoir vérifié qu’aucun piège n’était dissimulé dans le mur. La porte se referma derrière lui et il se retrouva dans un couloir qui menait vers un escalier et un ascenseur. L’agent de l’ordre regarda au plafond. Les lumières ne s’allumaient pas. Apparemment, les fonctionnaires travaillant ici étaient déjà partis et avait coupé le disjoncteur. Ce qui ne l’embétait nullement étant donné que la lumière provenant de la seule fenêtre du couloir, située à coté de la rampe d’escalier suffisait largement. Il s’avança de l’ascenseur et tenta de discerner un bruit, afin de savoir si des gardes ayant eu vent de son projet, ne serait pas caché a l’intérieur. Puis il se dirigea vers l’escalier, en restant sur ses gardes. Un ascenseur était trop facile a piéger, de plus celui-ci devait avoir été coupé en même temps que les lumières, aussi ne l’utiliserait-il pas. Un plan de la base était accroché au mur opposé à l’escalier. Irax faillit le consulter, mais se ravisa. Le plan était peut être un faux placé la pour piéger d’éventuels intrus pendant le repas des gardes.
Irax sortit son cordak et descendit l’escalier doucement en le pointant devant lui. Au niveau inférieur, un couloir s’ouvrait, jonché de portes disposées en quinconce tout les 5 mètres. Sur la droite, un panneau de verre accroché au mur indiquait les services présents à cet étage. Bureaux des responsables budgétaires, et plusieurs autres fonctionnaires. L’agent de l’ordre passa sans s’arrêter. Le niveau inférieur ne comportait aucun couloir, mais une porte a double battant portant l’inscription «Archives». Irax fronça les sourcils. C’était trop facile. Il s’approcha et sans faire de bruit, colla son oreille contre la porte. On percevait nettement des bruits de couverts, et de conversations. L’agent de l’Ordre recula. Un piège. Les panneaux avaient été inversés pour tromper un éventuel intrus. Cependant, Irax ne s’inquiéta pas plus que ça. Le piège ne lui était pas destiné personnellement. Le fait que les Toas fassent autant de bruit, signifiait bien qu’ils avaient l’habitude de ce stratagème. Au début, peut être avaient-ils fait silence pendant qu’ils mangeaient, mais avec l’habitude, ils avaient du finir par arrêter. Irax descendit encore un niveau plus bas. Bureaux administratifs. Toujours un étage plu bas, Irax tomba sur un couloir. Sur le panneau indicateur était inscrits «Réfectoire». L’agent de l’ordre se plaça sur le coté, Si le réfectoire était indiqué comme étant les archives, en toute logique, les archives seraient indiquées comme étant le réfectoire, pour dissuader les intrus a entrer. Il jeta un oeil et repéra aussitôt un toa qui montait la garde devant l’unique porte du couloir. Impossible de s’avancer directement dans le couloir sans être repéré. Irax regarda le plafond. Un sourire lui vint.
Le garde émit un bâillement. Son ventre gargouillait. Cette surveillance était d’un ennuyeux. Il aurait donné n’importe quoi pour être en ce moment en train de manger avec ses collègues. Le garde faillir émettre un second bâillement, quand il perçut un bruit métallique au dessus de sa tète. Il eut tout juste de le temps d’entre apercevoir le pommeau d’un poignard. Un poignard tenu par une main qui s’abattait sur lui.
Irax regarda le toa s’effondrer à ses pieds. Il était désolé, mais n’avait pas le choix. L’agent de l’ordre observa ensuite la porte en verre qui le séparait des archives pour tenter d’y repérer un système d’alarme. Il ne mit pas longtemps à le repérer. Il s’agissait d’un fil électrique dénudé qui semblait faire la connexion entre deux autres, fixés sur l’encadrure de la porte. Quand on l’ouvrait, le courant se trouvait interrompus et déclenchait l’alarme. Irax sortit son poignard et découpa une ouverture, en veillant bien a laisser le fil électrique en place. Puis il pénétra dans l’immense salle. Parallèles aux étagères, des panneaux indiquaient la catégorie. Irax chercha l’onglet «Casiers Judiciaires» et s’avança. Des panneaux accrochés aux rayonnages indiquaient la rubrique. Il pénétra dans celui des organisations et chercha l’Ordre du Poignard doré dans le regroupement par ordre alphabétique. Il trouva une mallette en bois et l’ouvrit. Il prit une tablette vierge et recopia les informations intéressantes. Surtout la partie du dossier ou était regroupés les noms est les coordonnés des personnes suspectées d’appartenir a l’organisation. Quand il eut recopié tout ce qui l’intéressait, Irax rangea les tablettes dans leur mallette et rangea la tablette ou il avait recopié certaines informations. Puis il refit le chemin inverse pour sortir de la salle et émerger dans le couloir. Un brusque réflexe le fit revenir dans la salle. Il avait entendu du bruit. L’agent de l’ordre réfléchit a toute vitesse. Si quelqu’un passait dans l’escalier, il remarquerait obligatoirement le corps du garde étendu parterre. Irax écouta. Les bruits se rapprochaient. Il ne lui restait plus beaucoup de temps. Il aggripa le toa inconscient et le mit dans la salle des archives. Puis, il attrapa le panneau qu’il avait découpé dans la porte, s’assura qu’il n’y avait personne et sortit dans le couloir. Puis il replaça le panneau et se mit devant la porte en priant pour que son stratagème fonctionne. Deux toas passèrent dans l’escalier, en le saluant. Irax ne répondit rien, et attendit que les deux gardes soient loin et poussa un soupir de soulagement. Puis il remonta doucement l’escalier, en restant attentif au moindre bruit. Arrivé dehors, il vérifia que personne n’avait touché a son véhicule et décolla.

Mettez vos commentaires!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bionicledufutur
Combattant du crime
avatar

Nombre de messages : 488
Localisation : Si on te demande, tu diras que t'en sais rien !

MessageSujet: Re: [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui   Jeu 12 Mar 2009 - 19:28

C'est super bien.
T'as jamais pensé à faire un blog ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionicledufutur.canalblog.com
Irax
Premier entraînement
avatar

Nombre de messages : 31

MessageSujet: Re: [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui   Jeu 12 Mar 2009 - 21:42

Un blog pour mes fics? Euh non, ça m'étais jamais venu a l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fan-Fic]Tales of a member of the order of Mata-Nui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny
» Topic sur Tales of Symphonia
» Site de Tales of Symphonia
» Weather Tales (G-Net)
» Tales Of Magic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bionicle-legends :: Division MOC & Créations Personnelles :: Section Fan-Fics, Fan-Arts & Stop Motion-
Sauter vers: