AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
urkan valukar
Première mission
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 24
Localisation : Tu veu vraiment le savoir?...En train de renverser une ligne de foot us avec Kurita.

MessageSujet: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   Mer 24 Sep 2008 - 16:10

Yoyoyo,avis a la population!
Les 3eme épisodes des recits en cours ont été publiés.
Les voicis.

Brothers in arms3:
Citation :
Five years ago...

“Are you sure this is a good idea?” whispered Mazeka.

“No,” answered the invisible Jerbraz. “But it’s the only idea I have.”

The two were on the outskirts of a small village on the Tren Krom peninsula. Mazeka had never seen it before, and he had explored much of the peninsula over the years. At first glance, it looked like any other village – a series of huts, a central meeting area, Matoran wandering about. The only thing that marked it as strange was the absolute silence that permeated every inch of the place.

“What’s going on?” Mazeka asked, so quietly he could barely hear himself. Despite that, one of the Matoran stopped and looked around.

“They are De-Matoran,” answered Jerbraz. “Matoran of Sonics. Very sensitive to noise, so they train themselves from early on to not make any more than is necessary. On the plus side, their hearing is so acute that they are probably listening to every word we say … and would be even if we were a kio away.”

Mazeka considered that. “Then why are we whispering?”

“Out of respect. Plus they hate loud sounds – that’s why no Toa are allowed into the place. Where Toa go, battles follow … and battles are noisy.”

Mazeka felt the invisible hand of Jerbaz tap him on the shoulder. “Krakua is over there, to the left of the clearing – he’s the one you’re after. Looks like just another villager to me, but the people in power say he matters. So you go in and bring him out … before someone else does.”

The one Jerbraz had identified was standing off by himself, but not by choice. The other Matoran were avoiding him, and giving him nasty looks besides. Mazeka quickly figured out why: Krakua was humming to himself.

“Someone thinks he may wind up a Toa someday,” Jerbraz continued. “I can see why. Matoran with the calling sometimes are a little … eccentric. Almost like their brain knows something it isn’t telling them.”

At Jerbraz’s urging, Mazeka slipped into the village and beckoned to Krakua. He was careful not to call out to them. No point in drawing unwanted attention to himself. When Krakua joined him at the outskirts, Mazeka said, “You don’t know me, but I’ve been sent here to find you.”

“By whom?” asked Krakua.

“I can’t tell you that,” answered Mazeka.

“Okay. How about why?”

“I can’t tell you that either,” Mazeka replied, already feeling very uncomfortable.

“Is there anything you can tell me?” asked Krakua, frustrated.

Mazeka looked over Krakua’s shoulder. Something was rolling into the center of the De-Matoran village. “Yes!” he yelled, diving for Krakua. “Trust me!”

The two hit the ground, hard. Mazeka clamped his hands over Krakua’s audio receptors just in time. A wall of sound struck the village, excruciatingly loud for a being with normal senses, beyond devastating for the Matoran of Sonics. Matoran hit the ground almost instantly, overcome by the sound. Mazeka almost passed out as well, but he fought to stay conscious and do what he could to protect Krakua.

When the effect finally ended, Mazeka couldn’t hear his own voice. He called out Jerbraz’s name a few times, but couldn’t have heard the answer if it came and felt no taps on his shoulder. Had the Order agent deserted him?

Before he could worry about that, someone entered the clearing. It was a Ta-Matoran, though not one Mazeka recognized. He idly picked up the device used to fell the villagers, smiled, and tossed it away. Then he surveyed the unconscious Matoran as if he were looking for someone in particular. Now and then, he would use his sword to roll one over and get a better look.

Mazeka took his hands away from Krakua’s head. Using hand signals, he told Krakua to follow him. Mazeka started away, but stepped on a branch, snapping it. He was still unable to hear, so he never noticed the noise. But the Ta-Matoran did.

An instant later, Krakua was spinning Mazeka around. As he did, a dagger thrown by the Ta-Matoran buried itself in a nearby tree. Mazeka drew his own blade, ready to fight. But the Ta-Matoran didn’t advance – in fact, he seemed a little startled.

“Go!” Mazeka yelled to Krakua. “Get out of here! I’ll handle this.”

Krakua hesitated. Then his feet left the ground and he was flying into the jungle. Mazeka almost smiled – Jerbraz hadn’t left after all. He was carrying Krakua to safety.

The Ta-Matoran advanced. Mazeka leaned back a little on his heels, ready to meet the attack. The Ta-Matoran made a few tentative attacks, then went to work, hacking and slashing. Mazeka parried the blows, even landing a few of his own. All the while, something was nagging at him. There was something familiar about his enemy – not how he looked, nor how he sounded, since he hadn’t said a word. No, it was his moves in combat. Once in a while, he would do something that struck a familiar chord, then it would be gone.

Unfortunately, the middle of a fight is not the best time to try to and jog one’s memory. The Ta-Matoran took advantage of his distraction to disarm him. Mazeka tried to retrieve his blade, but the Ta-Matoran got in between him and his weapon. A swift stroke and Mazeka had lost his mask. He stumbled and fell to the ground.

His enemy stood over him, smiling. He lifted his blade for the killing stroke, twirling it over his head for a moment.

And then Mazeka knew. Someone or something had changed his appearance, but that habit of twirling his blade before a final attack … only one person did that in Mazeka’s memory.

“Vultraz!” he gasped. “You’re … alive?”

“More than I can say for you,” whispered Vultraz, as he swung his razor-sharp sword at Mazeka’s head …

The LEGO logo, BIONICLE, the Brick and Knob configurations and the Minifigure are trademarks of the LEGO Group. © 2008 The LEGO Group. All rights reserved. Use of this site signifies your agreement to the terms of use. Privacy policy

et dwellers in darkness 3:
Citation :
Toa Iruini dove for cover, barely dodging Toa Hewkii’s chain. Not far away, Norik was locked in a stalemate with Jaller, while Bomonga was having a hard time even finding the stealthy Nuparu. All in all, it was not one of the Toa Hagah’s better days.

They had hoped that their return to Metru Nui – the city they helped save when they were Rahaga – would be a joyous one. Instead, they were here on a mission from a shadowy organization called the Order of Mata Nui. Their goal: track down the missing Makuta Teridax before he could execute the final stages of his Plan.

Unfortunately, that was not as easy as it sounded (and it didn’t sound that easy). They had been saddled with a mutated Piraka, Zaktan, they had to carry around in a water-filled sphere. His information was that Teridax would be heading to an inaccessible spot below the Metru Nui Coliseum. As antidermis, he could slip through cracks too small even for Norik to make through with his Mask of Shrinking. The only way to follow him would be to shatter the foundation of the Coliseum, which would bring the structure down.

Needless to say, popping in and saying, “We’re here to wreck your most important building” had not sparked joy in the Toa Mahri. Given Takanuva’s recent unexplained disappearance, they were on edge to start with. This just set them off.

Hewkii swung his chain again. This time Iruini grabbed it in mid-air and yanked the Toa of Stone forward. At the last moment, Iruini sidestepped, letting his opponent slam into a rock wall. “Stone, meet stone,” muttered Iruini. “Now will you listen?”

Toa Kualus had teamed with Bomonga in an effort to pin down Nuparu, whose Mask of Stealth made him almost impossible to spot. A hastily created snowstorm revealed the Toa Mahri of Earth, but finding him and stopping him were two different things. Sixty feet in height just made Bomonga an easier target and a barrage of earth kept him off-balance.

Kualus frowned. He remembered these Mahri when they were Matoran villagers. He understood their suspicion and hostility, given the circumstances, but if this kept up, someone was going to get hurt. This called for drastic measures. Summoning the power of his Mask of Rahi Control, he touched the mind of a massive Rahi dwelling in the Archives not far below. In response, a huge claw smashed its way through the pavement and grabbed Nuparu.

“Let him go!” shouted Toa Hahli, blasting Kualus with a powerful jet of water. Even as he staggered from the impact, Kualus realized what was about to happen. The creature had been roused by his mask power, but his concentration was now broken. The Rahi was no longer under his control.

It erupted from below ground in a shower of rock and earth. Well over 60 feet high, it scanned the battlefield with its three heads. Muted light from the sunholes reflected off its brown scales as it spread its batlike wings. Its cry of triumph shattered crystal structures as far away as Ko-Metru.

The word “Toa” means “hero” in Matoran. And one of the characteristics of a hero is the ability to put aside personal feelings in a crisis. Thus it was that the Mahri and the Hagah forgot their fight in the face of this monstrosity from below. Still reeling from Hahli’s blow, Kualus could not reassert control. But Jaller and Norik had already discovered the beast feared fire, and their twin blasts drove it back toward the barren plains of Po-Metru.

The creature wasn’t about to go quietly. It hurled Nuparu through the sky at deadly speed. Hewkii whirled and used his Mask of Gravity as he never had before, applying just enough power to slow the Toa of Earth without ripping him apart.

Bomonga, still at his maximum size, landed a rain of blows on the Rahi. He might as well have been a Toa of Water summoning a light spring rain for all the good it did. Now it was Kongu and Iruini’s turn, as they combined their air power with the powers of the Toa of Fire to create a swirling tornado of flame.

The Rahi was directly in the eye of the storm, which was so hot it melted nearby mountains into slag. It roared and attempted to fly out of the trap, but its wings were already blazing. Finally, overcome by the heat, it toppled over. The impact shook the ground for kios around.

Eleven weary Toa stood around the unconscious beast. Already, Onu-Matoran would be on their way to help prepare the creature for its return to the Archives. Po-Metru was a disaster area, the ground scorched and burned. Not far away, Po-Matoran labored to put out fires in their villages, aided by Hahli and Gaaki. Only the fact that this area of the metru was sparsely populated had kept this from being a true cataclysm.

Norik glanced at Jaller. “We either need to stop fighting,” he said, “or find someplace uninhabited to settle things. Otherwise, Matoran are going to get killed – and neither of us wants that.”

“What do you think will happen if you destroy the Coliseum?” said Jaller.

“We’re not trying to hurt anyone,” said Pouks. “We’re trying to save them.”

“Yes, and we’re all idiots,” added Iruini. “We have almost a dozen Toa here … we should be able to figure out how to do what we have to and keep the building intact.”

“Just what is it you have to do?” asked Jaller. “Why are you here?”

“Listen to me,” said Norik. “The Toa Nuva are in the core of the universe right now, fighting for the Great Spirit. But the true mysteries, the true secrets … all the hidden knowledge about this cosmos and its workings aren’t there. They are somewhere beneath your feet, in a place no Toa, Matoran, Turaga has ever been. Right now, we think Makuta has reached that place – and if we’re right, then it may already be too late for us all.”

It took hours of planning, more to convince the Turaga the Toa hadn’t all lost their minds, and another half a day on top of that to complete the work needed. When they were ready, Jaller, Norik, Pouks and Nuparu used their powers to crack the foundation and create a tunnel where none had been before. Outside, Hewkii’s gravity power, Kualus’ ice power, and Bomonga’s vast strength struggled to keep the building intact. Once the tunnel was in place, Hahli and Gaaki used their water power to cool down the walls. Iruini and Kongu watched over Zaktan, with Kongu more than ready to send the Piraka’s glass case hurtling into the air at the first wrong word.

The hardest part came last. Bomonga and Kualus had to let go of the Coliseum to join the others as they prepared to venture into the unknown. That left Hewkii supporting the vast structure alone.

“My team will go with you,” said Jaller to Norik.

“No,” the leader of the Toa Hagah responded. “If we fail … if Teridax escapes … you may be the last hope to stop him. We will go, and Pouks and I will seal the tunnel behind us. Hurry, Hewkii cannot last long.”

Jaller wanted to argue, but Norik was right – the Toa of Stone was on the verge of collapse. He watched as the Toa Hagah disappeared below ground. A moment later, the powers of Stone and Fire resealed the entrance. He signaled to Hewkii, who slowly, slowly, eased back on his mask power to lower the Coliseum back to the ground. Then the Toa of Stone passed out.

“He’ll be all right,” said Hahli, after checking on their fallen friend. “But I still think we should have gone along. They may be facing great danger.”

“I know,” said the Toa of Fire. “I kept thinking as I watched Pouks and Norik closing the tunnel behind them … I have never seen anyone seal their own tomb before.”




Je ne ferais la traduc'que si cinq personnes ne me le demande.Pourquoi?
Parce que jen ai marre de passer une heure et demie a traduire des textes,et jai en plus droits a des sle commentaires comme:"bof,encore une traduc' instanée, cest nul...."plutot que des remerciements.J'ai ,peut etre lair de chercher des lauriers,mais mettez a ma place.

Sur ce...Urkan valukar pour les news,a vous les studios!


Dernière édition par urkan valukar le Mer 24 Sep 2008 - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien883
maître Hakatron, chef des decepticons
avatar

Nombre de messages : 3502
Age : 20
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   Mer 24 Sep 2008 - 16:12

Tu veux des mauvaises critiques ou des remerciements ? ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oeht
Première mission
avatar

Nombre de messages : 140
Age : 19
Localisation : devant mon ordi

MessageSujet: Re: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   Mer 24 Sep 2008 - 17:02

traduc traduc bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionicleheroes.com/
toa protodermis
Vétéran récompensé
avatar

Nombre de messages : 1831
Age : 22
Localisation : Sur...ce topic...?

MessageSujet: Re: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   Mer 24 Sep 2008 - 17:54

J'ai jamais dit que c'était nul et puis on se reporte souvent à tes traducs (tu passes faire un tour sur BU des fois ?)

Sous-entendu que ça me plairait que tu le fasses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Onusovikk
Premier entraînement
avatar

Nombre de messages : 39

MessageSujet: Re: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   Mer 24 Sep 2008 - 17:56

allez traduis !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toa Ignika
Vétéran reconnu
avatar

Nombre de messages : 783
Age : 21
Localisation : dans un coin paumé de France

MessageSujet: Re: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   Mer 24 Sep 2008 - 18:50

je n'y comprend rien alors. Please tu peux faire les traductions ça serait sympa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonic30
Premier entraînement
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 24
Localisation : perdu....

MessageSujet: Re: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   Mer 24 Sep 2008 - 20:05

ouais traduit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_shaddow_
Équipier de Lhikan
avatar

Nombre de messages : 2411
Age : 27
Localisation : Aux côtés de Lhikan, combattant le Kanohi Dragon

MessageSujet: Re: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   Jeu 25 Sep 2008 - 17:15

On est pas sur un blog içi, alors oui la traduction c'est sympa de la faire, mais demander à ce qu'on la poste, "donnez moi cinq commentaires et je poste le prochain article" golden si tu me lis...

Quand au niveau d'écriture on ne fait que dire la vérité, c'est gentil de nous traduire les texte, mais c'est encore mieux quand tout est compréhensible. N'ayant pas de probleme avec l'anglais, ca ne me dérange pas de lire les textes originaux, mais ce n'est pas le cas pour tout le monde donc bon, ta traduction sera utile, même si tout le monde ne te le fait pas remarquer.

En somme, fais la traduction si tu en ressent l'envie, mais pour ma part je suis contre le fait que tu demande à ce que l'on te la réclame, nous ne sommes pas sur un blog, et je l'ai déjà dit...

_________________
Servers are Chaos, Chaos is power, power is enriched by the heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oeht
Première mission
avatar

Nombre de messages : 140
Age : 19
Localisation : devant mon ordi

MessageSujet: Re: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   Jeu 25 Sep 2008 - 18:32

merci _shaddow_ Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionicleheroes.com/
Goldenvs
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2582
Age : 24
Localisation : Autour de Mahri-nui.

MessageSujet: Re: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   Jeu 25 Sep 2008 - 18:45

_shaddow_ a écrit:
On est pas sur un blog içi, alors oui la traduction c'est sympa de la faire, mais demander à ce qu'on la poste, "donnez moi cinq commentaires et je poste le prochain article" golden si tu me lis...

Quand au niveau d'écriture on ne fait que dire la vérité, c'est gentil de nous traduire les texte, mais c'est encore mieux quand tout est compréhensible. N'ayant pas de probleme avec l'anglais, ca ne me dérange pas de lire les textes originaux, mais ce n'est pas le cas pour tout le monde donc bon, ta traduction sera utile, même si tout le monde ne te le fait pas remarquer.

En somme, fais la traduction si tu en ressent l'envie, mais pour ma part je suis contre le fait que tu demande à ce que l'on te la réclame, nous ne sommes pas sur un blog, et je l'ai déjà dit...

Shaddow à raison. Si tu as envie, fais la traduction, sinon ne t'embête pas, on ne veut pas/on n'a pas besoin de flatter ton égo en postant 5 méssages inutiles, tu le sais très bien que tes traductions sont convenables et que beaucoup de personnes les lisent avec interet.
Goldenvs

PS : désolé de l'édite de ton poste, mais les balises spoilers ruinent le portail.

_________________

« Je jure de ne jamais parler du Klub aux parents »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urkan valukar
Première mission
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 24
Localisation : Tu veu vraiment le savoir?...En train de renverser une ligne de foot us avec Kurita.

MessageSujet: Re: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   Jeu 25 Sep 2008 - 19:13

Brothers in arms 3:traduction de Urkan

Il ya cinq ans ...

«Êtes-vous sûr que ce soit une bonne idée?"murmura Mazeka .

«Non», répondit l'invisible Jerbraz . "Mais c'est la seule idée que j'ai."

Il était tout les deux partit a la recherche d'un petit village sur la péninsule Tren Krom. Mazeka ne l'avait jamais vu avant, et pourtant il avait exploré une grande partie de la péninsule au fil des ans. À première vue, il ressemblait à tout autre village - une série de cabanes, une zone de rencontre central,des Matorans qui vaquaient a leurs occupations. La seule chose qui l'avait marqué était l'étrange silence absolu qui imprégnait chaque pouce de l'endroit.

"Qu'est-ce qui se passe?"Demanda Mazeka , si discrètement qu'il pouvait à peine s'entendre. Malgré cela, l'un des Matorans s'arrêta et regarda dans sa direction.

«Ils sont des matorans, répondit Jerbraz. "Des Matorans du Sons. Très sensible au bruit,ils sont habitués a ne pas faire plus de bruit que nécessaire. D'un côté positif, leur audition est si aigue qu'il doivent probablement avoir entendu tout ce que nous avons dit ... et même si nous avoins été a un kilometre. "

Mazeka considéra la réponse. "Alors, pourquoi devons-murmurer?"

"Par respect.De Plus ils ont la haine des sons - c'est la raison pour laquelle les Toa ne sont pas autorisés à pénétrer dans cet endroit.Là ou les toas vont,les batailles qui suivent sont... sont très bruyantes. "

Mazeka sentir la main invisible de Jerbaz sur son épaule. "Krakua est là-bas, à gauche de la grande hutte - il est celui que vous devez chercher. On dirait juste un autre villageois pour moi, mais mes chefs disen qu'il doivent lui poser des questions. Alors, vous allez aller a sa rencontre ... avant que quelqu'un d'autre ne le fasse. "
Mazeka remarqua que le matoran mmontré par Jerbraz semblait etre éviter par les autres Matorans.
Mazeka compris vite pourquoi: Krakua était en train de chanter.

"Quelqu'un pense qu'il deviendra un Toa un jour,"Dit Jerbraz . "Et je comprends pourquoi.Les Matorans un peu excentrique ....deviennent souvent des toas. "

À la demande de Jerbraz, Mazeka glissa vers le village et se dirigea vers Krakua. Il fit très attention de ne pas les interpeller.Il ne voulait pas paraitre indésirable a leur attention. Quand Krakua le rejoignit a la périphérie du village, Mazeka lui dit: «Tu ne me connais pas, mais j'ai été envoyé ici pour te trouver."

"Par qui?" A demandé Krakua.

"Je ne peux pas vous le dire. répondit Mazeka.

"D'accord.Pourquoi? "

"Je ne peux pas vous dire quoi que ce soit", a répondu Mazeka, qui était de plus en plus mal à l'aise.

"Que vous pouvez me le dire,alors?" demanda Krakua, frustré.

Mazeka prit Krakua par l'épaule.Quelque chose venait de rouler dans le coeur du village. "Oui!" At-il crié,puis il fit se coucher Krakua. "Faites-moi confiance!"

Les deux heurterent le sol dur. Mazeka serra ses mains sur les récepteurs audio de Krakua juste à temps. Un mur du son frappa le village, extrêmement fort pour un être normal avec ses sens, au-delà des mais encore plusdévastateur pour les Matorans du Son.Les Matorans heurterent le sol presque instantanément, et tenterent de surmonter le son. Mazeka résista assez bien, mais meme en se battant pour rester conscient et de faire ce qu'il pouvait pour protéger Krakua.

Lorsque l'effet fut enfin terminé, Mazeka n'entendit pas sa propre voix. Il appela Jerbraz par son nom de quelques fois, mais il n'entendit pas la réponse,et il ne sentit pas non plus l'habituel contact sur son l'épaule. L'agent de l'Orde aurait-il deserté?

Avant qu'il ne puisse s'inquiétez à ce sujet, quelqu'un entra la clairière. Il s'agissait d'un Ta-Matoran, bien que Mazeka ne le reconnu pas. Il croisa les bras et l'onde sonore dimunua.Le matoran sourit, et jeta un de spauvres matorans des sons à l'écart. Puis il se mit a la recherche de quelque chose parmit les matorans inconscients comme si il était à la recherche d'une personne en particulier. Puis, il se mit a faire passer son épée d'une main à la l'autre.

Mazeka pris les mains de Krakua . En utilisant des signaux avec ses main, il dit Krakua de le suivre. Mazeka commenca à s'enfuir. Il voulait a tout pris éviter d'attirer l'attention , de sorte que le Ta-Matoran ne puisse les entendres.

Un instant plus tard, Krakua et Mazeka était proche de la sortie de la vallée.Mais a ce moment, un poignard lancé par le Ta-MATORAN s'enterra dans un arbre à proximité. Mazeka prit sa propre lame, prêts à se battre. Mais le Ta-Matoran ne bougeait pas - en fait, il semblait un peu surpris.

"Go!"Cria Mazeka à Krakua. "Sortez de là! Je vais m'occuper de ça."

Krakua hésita. Puis ses pieds quittèrent le sol et il se mit a voler vers la jungle. Mazeka sourit presque - Jerbraz ne les avaient pas abondonné après tout. Il mettait Krakua en sécurité.

Le Ta-Matoran avanca. Mazeka s'appuya un peu sur ses talons, prêt à répondre à l'attaque. Le Ta-Matoran fit quelques attaques improvisés,puis devint de plus en plus rapide. Mazeka para les coups,et réussi même a placer quelques coups. Pendant tout ce temps, quelque chose le titillait. Il y avait quelque chose de familier au sujet de son ennemi -Mais quoi? il regarda bien, mais l'autre ne dis rien qui puisse l'aider, car il n'avait pas dit un mot. Non,la chose familière était dans sa manière de se battre. De temps en temps,quelque chose l'heurtait comme un écho familier.

Malheureusement, au milieu d'un combat n'est pas le meilleur moment pour faire du jogging mémorial. Le Ta-MATORAN profita de sa distraction pour le désarmer. Mazeka essaya de récupérer sa lame, mais le Ta-Matoran se mit entre lui et son arme. Un rapide coup,et Mazeka avait perdu son masque. Il trébucha et tomba au sol.

Son ennemi était au-dessus de lui, souriant. Il leva sa lame comme pour asséner un coup à la tete ,mais il semblait figé dans son geste.

Et puis Mazeka comprit. Quelqu'un ou quelque chose pouvait changer d'apparence, mais c'est surtout cette dernière attaque avait été le dernier déclic ...Mazeka n'avait q'une seule personne qui se battait comme sa dans sa mémoire.

"Vultraz!»Cria-t-il. "... Tu es en vie?"

«Je peux en dire autant pour toi", murmura Vultraz,et il son l'épée vers la tete de Mazeka ...

La suite peut etre demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urkan valukar
Première mission
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 24
Localisation : Tu veu vraiment le savoir?...En train de renverser une ligne de foot us avec Kurita.

MessageSujet: Re: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   Jeu 25 Sep 2008 - 19:31

Vraiment desolé pour le double post,mai je ne vraiment pas sa pour flatter mon ego,et je nai jamais eu l'impression de faire comme sur blog,tout se que je voulais avec ces 5 messages,c'était vérifier si sa interressait des personnes,ou si je faisais sa pour des prunes,je crois que la est le mal entendu.Donc je sui pret pres a ma remettre a faire des traductions,me voila rassuré.

Ps:shaddow,je veux pas te vexerje reconnais mes torts,mais tu devrais un peu dégonfler du chapeau,tu nes pas admin,et la malheureusement mon égo me joue des tours,je ne peux pas laccepter.

Sur ce ,jespere avoir remis les pendules a l'heure et je vous souhaite tous une bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goldenvs
Héros inter-galactique
avatar

Nombre de messages : 2582
Age : 24
Localisation : Autour de Mahri-nui.

MessageSujet: Re: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   Sam 27 Sep 2008 - 10:47

Salut !!
Je viens de lire la traduction de brother in arms !
Très bon chapitre, il ne se passe pas grand chose mais j'aime beaucoup l'idée.
à quand la suite ? :p

_________________

« Je jure de ne jamais parler du Klub aux parents »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urkan valukar
Première mission
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 24
Localisation : Tu veu vraiment le savoir?...En train de renverser une ligne de foot us avec Kurita.

MessageSujet: Re: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   Sam 27 Sep 2008 - 19:37

Dwellers in darkness 3:traduction

Toa Iruini se jeta a couvert,esquivant de justesse la chaine de Toa Hewkii . Non loin de là, Norik affrontait Jaller dans une impasse, tandis que Bomonga cherchait l'invisible Nuparu. Dans l'ensemble,ce n'était pas un bon jour pour les Toa Hagah.

Ils avaient espéré que leur retour à Metru Nui - la ville qu'ils ont contribué à protéger quand ils étaitent Rahaga - serait un joyeux. Au lieu de cela, ils éxécutaient une sombre mission pour le compte d'une organisation de l'ombre appelé l'Ordre de Mata Nui. Leur objectif: traquer le disparu Makuta Teridax avant de qu'il ne puisse exécuter les étapes finales de son plan.

Malheureusement, ce n'était pas aussi facile qu'il semblait.Ils avait été obligés de supporté un Piraka mutant, Zaktan,qu'ils ont dû transporter avec peu de convenances dans une sphère aquatique. Ses informations révelés que Teridax serait situé dans un endroit inaccessible au-dessous du Colisée de Metru-Nui. Comme il était sous forme d'antidermis, il pouvait glisser à travers de fissures trop petite même pour Norik et son masque de la croissance/diminution. La seule façon de le suivre serait de briser les fondations du Colisée, ce qui pourrait détruire cette structure.

Inutile de dire que,arriver mystérieusement et en disant, «Nous sommes ici pour transformer ce magnifique batiment en épave" n'a pas suscité la joie des Toa Mahri.Avec en plus Takanuva et sa récente disparition inexpliquée, ils étaient sur le qui-vive.

Hewkii lança sa chaîne. Cette fois, il attrapa Iruini à la mi-jambe et le Toa de la pierre le jeta vers l'avant. Au dernier moment, Iruini se retourna,et réussit a stopper le mouvement son adversaire et évita de justesse la paroi rocheuse. "guerrier de la pierre», marmonnant Iruini. «Maintenant,vas-tu m'écouter?"

Toa Kualus faisait équipe avec Bomonga.Tout deux visaient à cerner Nuparu, dont le Masque de furtivité rendait presque impossible à repérer. Il créa à la hâte une tempête de neige afin de révélé le Toa Mahri de la Terre, mais de le trouver puis de l'arrêter sont deux choses différentes. A soixante pieds de hauteur, Bomonga tentait de remplir son objectif en créant une barrière de terre.

Kualus se sentait mal. Il se souvenait de ces Mahri quand ils était encore des Matorans. Il comprenait leur méfiance et leur hostilité, étant donné les circonstances, mais si cela continuait comme ça, quelqu'un allait se blesser. Il fallait donc prendre des mesures draconiennes.Il activa son masque de contrôle de Rahi,et il convoqua un massif Rahi qui vivait dans les archives non loin en dessous. En réponse, une énorme griffe apparu à travers la chaussée et attrapa Nuparu.

Il sortit du sous-sol dans une douche de pierre et de terre. Plus de 60 pieds de haut, il analysa le champ de bataille avec ses trois chefs.Kualus observa les alentours,et son regard se porta vers les tours de ko-metru.

Le mot «Toa» signifie «héros» dans la langue Matoran. Et l'une des caractéristiques d'un héros, c'est la capacité de mettre de côté les sentiments personnels dans une situation de crise. C'est ainsi que les Mahri et les Hagah oublièrent leur lutte et se tournèrent vers le monstre. Encore ébranlé par le coup de Hahli, Kualus ne pouvait garder le contrôle. Mais Jaller et Norik avait déjà découvert que la bête craignait les incendie, et leurs explosions jumelles se concentraient sur la bete.

La créature ne se laissait pas faire tranquillement.Nuparu fut lancé dans le ciel à une vitesse mortelle. Hewkii hurla et utilisa son masque de gravité comme il l'a jamais fait avant, en appliquant juste assez de puissance pour ralentir le Toa de la Terre.

Bomonga, toujours à sa taille maximale,atterrit sous une pluie de coups du Rahi. Il était tout aussi bien qu'un Toa de l'eau convoque une légère pluie de printemps pour tout le bien que cette pluie procure. Maintenant, Iruini combina ses forces aériennes avec les compétences du Toa du feu pour créer une tornade de flamme.

"Lâchez-le!" Cria Toa Hahli,frappant Kualus avec un puissant jet d'eau.Quand il reçut l'impact, Kualus réalisa ce qui était sur le point d'arriver. La créature avait été réveillé par son masque de puissance, mais sa concentration était désormais rompue. Le Rahi n'était plus sous son contrôle.

Le Rahi était dans l'œil de la tempête,et il y faisait si chaud,que les tas de pierres à proximité des montagnes fondait. Il rugit et tenta de rejoindre son trou, mais ses ailes étaient déjà en flammes. Enfin vaincu par la chaleur, il bascula. L'impact secoua le terrain tout autour.

Onze Toa entourèrent la bête inconsciente. Déjà,un Onu-Matoran était dans l'arène et les aidaient à préparer la créature pour son retour aux Archives. Po-Metru était une zone sinistrée, la terre etait totalement brûlées. Non loin de là,les Po-Matoran travaillainet à éteindre les incendies dans leurs villages, avec l'aide de Hahli et Gaaki. Seul le fait que ce domaine de metru était faible en densité de population a gardé cette zoned'un véritable cataclysme.

Noriklança à Jaller: "Nous avons besoin soit d'arrêter les combats», dit-il, "ou de trouver un endroit inhabité pour régler notre différent. Sinon,des matorans vont se faire tuer - et aucun de nous ne veut cela. "

"Que pensez-vous qu'il se passera si vous détruisez le Colisée?" Dit Jaller.

«Nous ne cherchons pas à blesser des gens»,déclara Pouks. «Nous essayons de les sauver."

"Oui, et nous sommes tous des idiots», ajouta Iruini. "Nous avons presque une douzaine de Toa ici ... nous devrions être capables de comprendre la façon de faire pour garder intact le bâtiment."

"Qu'avez-vous donc a faire ici?" demanda Jaller. «Pourquoi êtes-vous ici?"

«Écoutez-moi», déclara Norik. "Les Toa Nuva sont au cœur de l'univers à l'heure actuelle,et combattent pour le Grand Esprit. Mais le vrai mystère, le vrai ... tous les secrets cachés de la connaissance de ce cosmos et son fonctionnement ne sont pas là. Ils sont quelque part sous vos pieds, dans un endroit ou les Toa, MATORAN, Turaga n'ont jamais été. À l'heure actuelle, nous pensons que Makuta a atteint cet endroit - et si nous depechons pas,il sera trop tard pour nous tous. "

Il fallut des heures de planification, en plus de convaincre les Turaga que les Toa n'avait pas perdu tous leurs esprits, et un autre d'une demi-journée à achever les travaux nécessaires. Quand ils furent prêts, Jaller, Norik, Pouks et Nuparu utilisèrent leurs pouvoirs pour forcer les fondations et créerent un tunnel où aucun n'avait été auparavant.Une fois le tunnel a été mis en place, Hahli et Gaaki utilisèrent leur force de l'eau pour refroidir les murs. Iruini et Kongu parlèrent à Zaktan, avec en plus Kongu prêt à envoyer le PIRAKA dans les airs au premier mauvais mot.

Le plus dur est venu en dernier. Bomonga et Kualus durent lâcher le Colisée et se joindre aux autres,prêts à s'aventurer dans l'inconnu.

«Mon équipe sera avec vous",déclara Jaller à Norik.

"Non",répondit le chef des Toa Hagah . "Si nous ne parvenons pas a arreter Teridax ... s'il nous échappe ...vous serez les derniers espoirs pour l'arrêter. Nous irons, et Pouks fermera le tunnel derrière nous. Dépêchez-vous, Hewkii ne pourra pas tenir plus longtemps. "

Jaller voulut protester, mais Norik ne voulait rien entendre.Il vit les Toa Hagah disparètrent au-dessous du sol. Un moment plus tard, les pouvoirs de la pierre et le feu scellerent l'entrée. Il le signala à Hewkii, qui lentement, lentement, se fit s'abaisser le Colisée.Ensuite, le Toa de pierre s'évanoui.

"tout est en ordre», déclara Hahli, après vérification de leur ami tombé. "Mais je pense que nous devrions attendre longtemps. Ils vont faire face à un grand danger. "

«Je sais», déclara le Toa du feu. "J'ai gardé la pensée quand je regardais Pouks et Norik fermetaient le tunnel derrière eux ... Je n'ai jamais vu quelqu'un scellent leur propre tombe avant de mourir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3   

Revenir en haut Aller en bas
 
[23/09/08] Dwellers in Darkness et Brother in Arms 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Story] Dwellers In Darkness Chapter 9
» [Story] Into the darkness
» [MOC] Les MOCs de darkness(newcomer:E and hell furno v2)
» We used to say that we were brother and sister - Aby & Adrianno
» Chronique secréte : The World of Darkness

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bionicle-legends :: Division Autres :: Section Archives :: Archive - News-
Sauter vers: