AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Ven 4 Juil 2008 - 8:55

Donc,voici la suite-suite de "Solitude sous-marne",sachant que les deux derniers parties postées sont à considérer comme des introductions.Vous allez le remarquer,je "rabâche"un peu certaines choses,mais je justifie ça par le fait que maintenant,c'est à la première personne.

* * *


quelle étrange aventure que celle que j'ai menée...Tout me parait si lointain et en même temps si proche...tout est encore un peu flou et perturbé dans ma mémoire,mais je pense que tout a débuté pour moi,quand je me suis retrouvé sous les ordres d'un toa de l'air renégat,Lebog.Ensuite,j'ai particip"é à conclure le pacte entre nous et la Ligue des Six Royaumes,one très ancienne alliance,dont les six leaders ont été envoyés au Gouffre il y a bien longtemps,pour avoir voulu dominer le monde connu.Puis,la colonisation de Voya-nui,qui sera en somme un échec,avec la défaite du Valmaï,et la capture de mon supérieur,Lebog.Après,ma monté en grade,mon accession à la place qu'occupai Lebog avant moi.Et enfin,mon arrivé au Gouffre...
Ce ces derniers évènements,ils sont encore trop confus dans ma tête pour que je puisse discerner correctement ce qui n'était pas des hallucinations...Ce qui ne l'était pas,en tout cas,c'est ce maudit spectre,qui a osé bafouer Lebog,en revêtant son apparence pour me trahir lâchement,et me voler mon corps en m'envoyant dans une autre dimension...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Ven 4 Juil 2008 - 8:56

[...]Mais...je sens que ce voyage à travers l'espace-temps se termine.Je commence à sentir une présence...J'approche...Ah!quelle lumière!Mais-Oh!
[...]Ah...que c'est-t-il passé...Mais...je...j-j-j'ai un corps!Oui!Je sens mes membres!Ah,là-bas!une flaque de protodermis liquide...Voyons à quoi je ressemble...Ah,je distingue un peu...ça devient moins flou...Je distingue une silhouette blanche...Et-

-AAAAH!Je...je suis...un matoran...
-Non!c'est moi le matoran,intrus!
Qui a parlé?
-C'est moi,celui dont tu a pris possession du corps!
Mais...tu...enfin je...
-Oui,tu est dans mon esprit!
Mais,qui est-tu?
-Je suis Taryhlan ,un ingénieur ko-matoran,de l'île de Kryhla-nui!Et toi,intrus de mon corps,qui est-tu?
Moi,je suis-ou j'étais,plutôt-Shas'ui,ancien Chasseur de l'Ombre sous les ordres de Shadowed One...mais,maintenant...
-Quoi?tu est un Chasseur de l'Ombre?mais c'est impossible!cette organisation n'existe plus!Shadowed One est mort depuis plus de trois mille ans,au moins!Et si tous les Chasseurs ne sont pas morts,les seuls à être encore en vie sont tous ici,pour assister les derniers toa à la sécurité et à la protection de la ville!Et aucun ne s'appelle Shas'ui,donc...
Mais je ne viens pas de cet univers-là.Je sus originaire d'un univers différend,ou Shadowed One est encre bien vivant,et ou les Chasseurs de l'Ombre n'assistent pas les Toa à la sécurité...Mais,je ne connais pas cette île,Kryhla-nui...Qu'en est-t-il de Metru-nui?
-Metru-nui?Ah,c'est un nom que personne n'a prononcé depuis bien longtemps...Metru-nui...n'existe plus.Ainsi que toutes les vielles îles,comme Voya-nui,Mata-nui,Xia...
Elles n'existent plus?mais...pourquoi?comment?
-c'est en fait,que...la vielle planète,comme nous l'appelons,n'existe plus non plus.Un météore géant l'a frappé.Et,si nous sommes encore en vie,c'est que nous avons put prévoir son arrivée,et partir dans l'espace,à l'aide de spationef géants...Si tu savais l'épreuve que c'était de voire sa planète se faire anéantir,de savoir que son île natale n'existe plus...
Tu sais,j'ai vécu presque la même expérience il y a bien longtemps...Mais,si Shadowed One n'est plus,qui dirige alors les derniers membres encore en vie?
-Maintenant,ce sont Lariska et Lebog qui dirigent les derniers Chasseurs,et ces deux-là sont présents au Conseil,sui gère,administre et dirige l'île.
Attend...tu a bien dit Lebog?!
-Oui.C'était un toa de l'air renégat,qui a sut prendre les bonnes décisions au bons moments,et ainsi a permis aux derniers membres de son organisation d'avoir une chance de survie.Lariska,elle,a succédé à la place de Shadowed après sa mort,qui fut tué dans de sombres conditions...
Et...qu'en est-t-il des...Makuta?

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pohatu_31
Instructeur vétéran
avatar

Nombre de messages : 825
Age : 20
Localisation : Dans un Game Workshop jouant Tau contre Tau avec Irnak

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Ven 4 Juil 2008 - 11:30

J'aime beaucoup c'est assez captivant!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Mer 23 Juil 2008 - 16:08

[...]
-Les..."makuta"?Ah,oui!Je me souviens!ça doit faire plusieurs siècles que ce nom-là n'a plus été prononcé par des matorans...Ces...choses sont devenus des légendes,maintenant...mais,quand à savoir ce qu'ils sont vraiment devenus,je n'en sait totalement rien.Je connais bien la légende relatant leur histoire,avec Miserix,le makuta détrôné,Teridax ,le traitre,Spiriah,le rejeté,Vamprah le silencieux,Mutran le "scientifique",Chirox le "savant fou",Anroz,bitil,Krika,Gorast,Kojol et bien d'autres...Par contre,je pense savoir qui pourrait te donner plus d'informations sur ce qu'ils sont devenus...
-Et,qui?"
-Lebog,le chef des Chasseurs,car puisque les membres de cette organisation servent aujourd'hui à la protection de la ville,épaulés des Toa,leur chef doit être le mieux placé pour t'informer...
Mais...j'apprécierais de ne pas être dans ton corps qi je dois lui parler,sans t'offenser...
-J'y avais pensé.je vais absorber ton essence dans une Pierre Avshaa,que j'intègrerais à un holo-arachnide,un projecteur holographique-auto-mouvant,en forme d'arachopode,qui te permettra de te déplacer,et qui projettera ton "image"à taille réelle pour communiquer.
-Je te fais confiance,car même si je viens d'une île d'ingénieurs,d'artisans,mais notre technologie était beaucoup moins avancée que la tienne.
-Attend un peu...que je sorte cette pierre Avshaa...
-Qu'est-ce que cette pierre "Avshaa"?
-En fait,nous avons mis au point un procédé pour extraire l'énergie d'un Kanohi,la raffiner,et l'intégrer dans un objet,une machine...Une pierre avshaa est un cristal dans lequel on a intégré l'énergie d'un Kanohi Avsa,un masque de la Faim.De ce fait,avec cette pièrre on peut absorber de l'énergie,quelle qu'elle soit,et selon le désir de l'utilisateur.Ah!là voilà!donc,pour l'utiliser de manière à absorber ton essence,je la pointe vers moi,je la prend dans mes mains d'une certaine manière,et me concentre sur ton énergie.Pas besoin de visualiser l'énergie,on peut l'imaginer,ou simplement y penser fort.
Ah...aaah...Oh...AAAAH!
-Attend un peu.Je ne t'entend plus...Oui!tu est là-dedans.Voilà un holo-arachnide...Je t'enserre dedans...Voilà!
Ah!quel plaisir d'avoir un corps à soi,même comme celui-ci...Attend...mon corps se visualise...voilà!Maintenant,conduis-moi à Lebog...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Lun 1 Sep 2008 - 17:37

[je sais,désolé,up de plus d'un mois,mais,qui veut me pardonner?*aucune réactions*ok...c'est comme ça...j'vais tous vous vair crever dans ma fic!*toutes les mains se lèvent*]

[...]
-Ça tombe bien,je devais me rendre sur l'Ile des Chasseurs pour présenter ma dernière invention à Lebog et à Lariska...
Et,quelle est-t-elle?
-C'est une sorte de robot de combat.Je me suis basé principalement sur les Vakhi,mais pas totalement...je ne ferais que présenter les plans,et un holo-schéma.Justement,le prototype est enregistré dans la mémoire de l'holo-arachnide que tu occupe,alors...
Oui,oui,j'ai compris...
-Il va falloir que je te mette dans mon sac,car que penseraient les gens si ils voyaient un holo-arachnide se promener à côté d'un matoran,en lui parlant?
Bien sûr...Vas-y.Doucement...plus à gauche...c'est bon...voilà,j'y suis.Dit-donc,ça secoue,là-dedans quand tu marche!Ta porte n'a pas dut être graissée depuis longtemps,au bruit qu'elle fait...
-C'est que,mon...métier ne me rapporte des widjets que quand je vend une invention,et je ne fais que "squatter" ce hangar,qui a servie au désassemblage d'un petit vaisseau de transport,lors du Grand Voyage,et l'endroit n'a pas été entretenu,après sa construction,et depuis son abandon,et je n'ai pas de quoi remplacer une vitre,alors la porte...

Je comprend.Oh!je ne voit pas grand chose,mais quelle ville!Ou-sommes nous?
-sur l'Ile des Artisans.C'est là que travaillent tous les artisans Po-matorans,mais aussi les ingénieurs Onu-matorans,et également les fabricants Vortixx.Et encore,on n'est pas sur le Continent,niveau diversité!là-bas,toutes les espèces "intelligentes"se côtoient tous les jours,et ce depuis...sept,huit siècles?Depuis que l'on a débarqué ici,en fait.Tiens,les cheminées que tu vois là-bas,ce sont celles d'une usine Vortixx.Et,ce que tu vois là-bas..attends que je prenne mon sac dans mes mains et t'oriente bien...voilà...donc,ce que tu vois là-bas,se sont les Grandes Chutes.Elles sont similaires à celles de Metru-nui,mais en plus sécuritaire,car sur de plus grandes distances:celles-ci partent du Grand Colisé,et rejoignent l'Ile des Chasseurs de l'Ombre,ainsi que les mines des Montagnes d'Onua,en se séparant en deux branches,au Lac d'Halhi.
Hein?les Montagnes d'Onua?le Lac d'Halhi?
-Oh,c'est vrai.Les Montagnes d'Onua sont la frontière du monde exploré à l'Est,et à l'intérieur,il s'y trouve de grandes mines,gigantesques,d'ou l'on extrait un grand nombre de matières premières minérales dont entre autres du Sethan minéral,un métal très pur-mais trouvable seulement à l'affleurement des Montagnes et dans les couches profondes, de la Trilitte,une pierre aisément malléable,et de l'huile Bleue,un combustible très utile,qui se consume lentement,en produisant une vive lumière notamment.C'est là que le Seigneur Toa Onua Nuva réside,et ici que Maitre Nuparu Mahri a installé son laboratoire de recherches. Le Lac d'Halhi est un lac marquant la limite de la Métropole du Continent,et qui se situe juste avant le Désert de Pohatu,désert qui-oh,il faudrait que je te montre une carte...bah,tu en verra sûrement une dans la Forteresse,sur l'Ile des Chasseurs.
Le Matoran me guide vers une importante structure,dont je ne puis apercevoir que le bas,soit de colossaux pieds,parcourus de "veines"lumineuses et de câbles...Maintenant,,nous sommes sur une sorte de plate-forme,et Taryhlan entre par une sorte de sas dans un gigantesque tunnel lumineux,qui est rempli d'une sorte de liquide ne mouillant pas,et qui nous transporte soudain à une vitesse folle.je suis sûr que d'autres êtres empruntent ce "tunnel",mais tout ce que je peux voire,ce sont de petites variations de couleur,qui apparaissent un instant,et puis certaines restent,d'autres non...Je ne puis "admirer"le paysage,car ce tunnel est comme opaque.
Ah...nous ralentissons...Taryhlan prend le sac ou je suis à deux mains...Ça y est,il a posé le pied sur une plate-forme.Il y a de nouveau un sas...Il s'ouvre...Et,sous mes yeux,apparaissent à l'instant une immense forteresse,qui me semble totalement imprenable de part la hauteur des murs-ils produisent une énorme ombre,et me cachent à demi le soleil-
Soudain,je vois approcher de nous un être,faisant penser à un Muaka,mais sur deux pattes...un de ses bras est,notamment,complètement mécanique.Plus l'être se rapproche,plus sa silhouette me semble familière...je puis distinguer que c'est une femelle.Sa queue se balance de gauche à droite lentement.Quand elle est près de nous,enfin,j'échappe presque son nom,car je venais d e
la reconnaitre,mais Taryhlan le dit à haute voix,et sur un ton de salut:

-Lariska!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constructer
Boute en train engagé
avatar

Nombre de messages : 933
Age : 21
Localisation : Flottant entre les Univers...

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Mer 3 Sep 2008 - 13:23

Oh excuse nous de ne pas avoir posté! J'adore ta fic et je la suis un peu de partout(vu toutes les histoires et tout)

Shas'ui était il déjà du temps ou les chasseur de l'ombres étaient avec Mata-nui (ou du moins, payé par l'OdMN)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-rpg.forumactif.fr
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Mer 3 Sep 2008 - 14:04

Eh bien, je pense qu'il disparait avant que l'OoMn "emploie"les DH,mais pas longtemps après la Fic' de maxilos147.Pour préciser,je pense que si il venait à revenir subvitmeent maintenant,il arriverai au moment ou la flotte de DH commence à partir pour Xia.Après,ne voyez pas en cette dernière phrase un Spoiler majeur sur le déroulement de la fic!^^ je ne sais pas encore si Shas'ui va ne serai-ce qu'en sortir vivant,ou même juste avec un corps(car je rappelle qu'il est "inséré"dans on petit robot).
EDIT:en relisant,je viens de voire que j'ai écrit dans la deuxième partie,que les DH n'existent plus,alors qu'après ils se rendent sur l'ile des Chasseurs.Eh bien,je vais tenter d'improviser une justification(erf),voire même une mini-intro/spoiler.

Lors du départ de la Planète Bionicle,tout le monde s'est regroupé par organisation ou par alliance.une trêve majeure fut signée et des accords temporaires furent conclus pour la fabrications saine de vaisseaux de fuite.Même les Makutas faisaient partie de cet immense "traité".Comme TSO était mort,il y eut une certaine panique,une grande confusion ches les Chasseurs.Mais,rapidement Lariska fit régner l'ordre,à l'aide de Lebog.Ils construisirent eux aussi leurs vaisseaux.
Lors du départ,le vaisseau des Makutas,qui n'était pas très bien construit ni performant,fut dépassé par les autres,et ,lors de la déflagration résultant de la destruction de la planète,des morceaux de roches plus ou moins grands furent projetés avec une extrême force.Or,une petite roche fut projetée plus loin et plus fort que les autres,et vint percuter le vaisseau des Makutas.Si un simple cailloux,lancé dans l'air même avec force,n'est pas dangereux pour un vaisseau spatial,projeté dans le vide et avec une immense puissance,ça a suffit contre le vaisseau de la Confrérie.Il fut touché dans un des propulseurs,et celui-ci explosa,détruisant aussi les autres,et déchirant tout l'arrière de la coque.Le reste,par contre,se perdit dans le vide...

Lors que l'arrivée sur cette planète inconnue,le premier vaisseau à arriver fut celui de Metru-nui,et ce fut Nuparu qui le premier aperçut les rivages du Continent.Les Chasseurs,eux,dévièrent plus à l'Ouest,et trouvèrent une île,à environ dix ou vingt Bios du rivage.Ils s'y installèrent,et construisirent une forteresse recouvrant toute l'île,la rendant totalement imprenable par la mer,et par le ciel,de par des systèmes de défenses presque imparables.Mais,le nombre de Chasseurs était très réduit,car l'intensification de la guerre contre l Confrérie en fit tomber beaucoup,et de plus,il y en avait aussi à bord du vaisseau des Makutas,pour les "surveiller"lors du voyage,pour qu'ils ne tentent pas des actes de piraterie par exemple.Ainsi,le nombre de Chasseurs de l'Ombre était,à l'arrivée sur leur Ile,réduit aux trois-quarts par rapport à avant.Les pertes furent compensées avec des Exo-toas,transportés et refabriqués ainsi que des Fohroks,fournis par les Nyrah Gosts avec les Exo-toas.Egalement,de nombreux Matorans s'engagèrent chez les Chasseurs,car l'organisation était "réconciliée"avec les Toas entre autres,et également parce qu'elle n'était plus dirigée par TSO.Donc,ces Matorans utilisèrent de nombreux Boxor,re-créés avec l'aide de Toa Nuparu.

Voilà,j'ai "rafistolé"l'histoire,maintenant c'est plus cohérent!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Dim 12 Oct 2008 - 8:07

UP POWAAA!XD nan sérieusement voici donc*enfin...t'aurais pu t'grouiller!-TAGL...*

[...]Devant moi se dresse Lariska,ex-dirigeante des Chasseurs de l'Ombre...celle qui perdit un bras pour avoir osé garder une parti d'un paiement pour soi,celle qui,un jour,finirait par tuer Shadowed One...je ne sais pas si c'est de sa "faute"qu'il n'est plus en ce monde d'après ce que m'a dit Taryhlan ,mais il est fort probable qu'elle soit impliquée...Je ne serais pas étonné par ce fait.La place de Shadowed était très convoitée,et il se méfiait d'une grande partie de ses Chasseurs,d'après ce que j'ai pu apprendre dans le passé...
A son côté,je vois dépasser le manche de deux courtes lames,et je puis distinguer une série de petits dards de lancé,accrochés en bandoulière sur son bras mécanique.

-Taryhlan!Je t'attendais.As-tu les plans?
-Oui,je les ai transféré dans un holo-arachnide,qui est dans mon sac...
Et,se faisant,il "me"sort du sac et me dépose sur le sol,ou je fais quelques pas de gauche à droite,tel un Ussal...
-Excellent!Si cette machine s'avère aussi prometteuse que tu nous l'as dis,Lebog serait grandement satisfait,et moi de même.Alors,nous te donnerons une récompense..."
Et les yeux du matoran,et les yeux de la Chasseuse se mirent à briller,d'un éclat de désir pour l'un et de malice pour l'autre...
"A la hauteur du travail que tu auras fourni...
"Suis-moi,je vais de guider jusqu'à la Salle Haute,ou doit se trouver Lebog en se moment...
Et,tout d'un coup,deux êtres imposants surgissent de l'ombre.Ils portent tous deux une armure dorée,et de longues hallebardes,dont la pointe génère de petits arcs électriques...L'un des deux semble être un toa à en juger par sa physionomie,et l'autre ne me rappelle aucun Chasseur que j'ai put rencontrer jusqu'à présent...Il doit mesurer deux Bios et-demi,et a une allure faisant penser à un reptile.Son casque,présentant deux sortes de cornes verticales et symétriques semblables à des pinces dites rocheuses,comme celles que l'on vendait dans une armurerie de Xia,couvre son crane,et des plaques de métal recouvrent ses...quatre mâchoires!?...Ledit casque est plutôt ovale et allongé,épousant plutôt bien la forme de la tête.Les pectoraux de l'être sont couverts de deux plaques dorées,séparées par une sorte de cotte de mailles spéciales,très fines et se touchants,comme des écailles synthétiques...cotte de mailles qui recouvre tout son corps à l'exception des pectoraux,du coup,des épaules,des poignets ,des mains et des pieds,du haut des cuisses et du bassin.Les autres parties-sauf le cou et les mains-sont recouvertes du dit métal.Les épaulières sont pointues,en forme de losange allongé vers le haut.Les poignets sont recouverts de sortes de bracelets.Les mains...quatre doigts,disposés de telle sorte qu'il y a "deux pouces"disposés symétriquement. Les pieds sont revêtis de sortes de bottes,laissant deviner la forme des pieds qui sont divisés en deux parties.L'armure en soi me donne une bonne impression mais le corps de l'être,son allure, me déstabilisent quelque peu...
"Ce sont deux des Gardes d'Honneur du Grand Conseil.Ils sont sélectionnés parmi les plus compétents des toas et des Chasseurs,et leur seul devoir est d'assurer la protection des hauts leaders du Conseil.La Garde a été mise en place...
elle soupire tristement...
"Depuis que l'un des Grands Turagas a été plongé dans un coma profond à la suite d'un attenta provoqué par des Matorans rebelles,qui s'étaient insurgés que...nous...soyons alliés avec "eux".Ces Matorans ont été exilés dans la forêt qui borde les limites Est de notre territoire...Mai,ne parlons plus de ça.Ils nous accompagneront jusqu'à l'entrée de la Salle Haute,ou seul les hauts Gardes d'Honneur peuvent pénétrer.
Et,sur ce,nous nous mettons en route.Le Matoran explique à Lariska qu'il me laisse avancer sans aide,car il "m'a"doté d'une intelligence artificielle suffisante pour me déplacer seul,et d'un système de localisation pour que l'on n'ai pas à me guider trop.
De l'Ile des Chasseurs,je ne dois voir qu'une petite partie,mais c'est plutôt similaire à la Forteresse sur Odina,même si en plus grand:des terrains d'entrainement,des baraques,des armureries...Mais,la diversité de vie est bien plus large:je vois que le nombre de Toas a fortement augmenté,car j'ai aperçu plusieurs petits groupes d'une demi-douzaine d'eux ça et là.Il y a aussi beaucoup de Matorans-guerriers,même si de "mon temps"-Oh...je commence à penser ainsi...si je continue dans cette logique,il ne peut rien m'arriver de bon...-il y en avais déjà un de volontaire:Bomber...il aimait les armes lourdes,d'où on nom de code...il portait peu d'armure,mais avait à son épaule une tête de Rakshi,sa première "cible" abattue...
Enfin,nous arrivons devant une grande citadelle,et sur une large place.Au centre,se dresse une statue représentant un toa-je pense reconnaitre Lebog-et un Turaga,d'aspect très âgé...Juste au pied de la citadelle,se trouve un petit mur,avec une série de statue...nous approchons de la statue centrale...Subitement,Lariska déclare:

-Cette statue représente l'alliance avec Turaga Dume,pour rappeler à chaque Chasseur le pacte qui a été fait il y a si longtemps...
Alors que nous approchons de la porte de l'imposant donjon,je reconnait peu à peu certaines statues:l'une d'elles,à côté de la porte,représente Shadowed one...et,de l'autre côté se trouve une qui me frappe considérablement...je reconnait tous les détails,tous!La crête semi-organique,la tête élancée et fine,l'armure légère mais solide,les griffes de métal,maniables et mortelles...Alors,Taryhlan pose une question,qui sur l'instant me parait presque stupide:
-Qui est ce personnage?je reconnait bien Shadowed One,de l'autre côté,mais celui-ci...
Lariska répond,un brin d'émotion,de tristesse,de nostalgie ou de mélancolie dans la voix:
-Celui que tu vois,était je pense l'un des plus proches amis de Lebog...ce fut aussi le dernier Chasseur à mourir directement sous les coups des vils Makutas,lors d'une mission sur l'île de Nyrah:ce Chasseur s'appelait Shas'ui...
Alors,le Matoran me jeta un coup d'œil,plein à la fois de pitié ou de tristesse,et d'une part de méfiance,et de surprise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constructer
Boute en train engagé
avatar

Nombre de messages : 933
Age : 21
Localisation : Flottant entre les Univers...

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Dim 12 Oct 2008 - 12:39

Wah eh cool! J'adore ta fic! Toujours une qualité de narration géniale, vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-rpg.forumactif.fr
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Mer 5 Nov 2008 - 16:52

[...]
Mais je sens que le Matoran n'a pas le temps de définir son impression vis-à-vis de moi,car à l'instant Lariska nous demande de la suivre.Nous entrons alors dans ce que Lariska nous dit être la Grande Citadelle des Chasseurs.Pourtant,l'intérieur n'est pas aussi somptueux que le nom-non pas que l'endroit soit pauvre-Je ne voit que le nécessaire à la vie à l'intérieur de la Forteresse.Rien de superflu.Les quelques meubles présents sont assez simples,même si pas rudimentaires.
Nous entrons donc dans une grande salle,très spacieuse,avec quelques rangés de tables.Sur les murs,des râteliers d'armes.Les portes sont très massives,et je puis voir qu'elles ont étés conçues militairement,et de manière à tenir lors d'un siège:plusieurs lourdes planches de pierre,très larges,sont disposés verticalement,prêtes à être rabattues rapidement ue fois les portes closes,ce grâce à des câbles et des poulies bien disposées.Également,les battants sont tapissés du côté extérieur de petits trous,qui d'après ce que j'entre voie contiennent des pointes,qui doivent pouvoir sortir grâce à des moteurs.
il y a plusieurs portes assez massives,s'ouvrant et se refermant avec le va-et-viens des occupants.Mais celle vers laquelle Lariska nous dirige est différente de par le fait qu'une des bordures est recouverte de noir,ce qui ne se remarque que peu avec l'ombre.
Aussitôt,se dévoile devant notre petit groupe un escalier "tournant".Nous grimpons.
De temps en temps,nous croisons une petite lucarne,suffisante pour faire passer la lumière,mais guère plus.
La monté me semble longue...
Enfin,nous arrivons.Devant nous se dresse une porte massive,également prévue pour une invasion de la Citadelle,car très renforcée,et dotée des mêmes "clous"que sur les battants de la porte d'entrée.A côté de la porte,il y a un petit cadran.Lariska appuie à quelques endroit du petit écran,et un bruit de vérin se fait entendre.
Alors,les deux Gardes s'avancent et nous laissent passer.Alors que j'entends la porte se refermer,j'observe la pièce ou nous sommes:elle semble plutôt exigüe de par la grande table circulaire qui se trouve au milieu de la pièce.Autour,il y a plusieurs bureaux.D'un côté,celui le plus proche du nôtre,il y a une autre porte renforcée,avec le même casque que celui des gardes qui nous ont accompagnés,quoi que plus gros.Et,au fond,une autre porte,ouverte,mais la pièce sur laquelle elle donne n'est pas éclairée.A l'entrée,se dressent de chaque côté de la porte deux gardes,portants le casque accroché vers nous.Enfin,mon regard se pose de nouveau sur la table au centre,qui après nouvel "examen" a une plaque occupant une grande partie,qui doit pouvoir projeter des hologrammes.Une petite silhouette semble justement en train de discuter de ce qui est affiché par la table,avec une autre,plus grande.La petite silhouette,je la reconnait,car je l'ai vu à l'extérieur:c'est Turaga Dume.Et,alors,j'ai presque un choc,en reconnaissant l'autre:un Toa,manifestement.Mais je reconnait aussi son identité précise:
Lebog,mon ancien camarade et supérieur,celui dont un abjecte spectre des profondeurs a pris l'image...celui qui dans cette univers a dut souffrir ma disparition,alors que dans le miens j'ai souffert la sienne...
Lebog...
Il nous remarque,serre la main de Dume qui s'en va par là d'où nous venons,tandis que le Toa nous approche.

-Ah!Enfin!Tu est arrivé.Tu est juste à l'heure,je viens de finir mon entretient avec Turaga Dume.Tu vas pouvoir nous montrer tes plans?Dit-t-il d'une voie joviale.Pourtant,je sens quelque part une once de tristesse,de mélancolie
-Bien sûr,répond le Matoran, Je les ai enregistrés dans cet holo-arachnide.Et il me dépose au sol
-Bien.Nous allons étudier cela dès cet instant.
Dans les instant qui suivent,je suis comme plongé dans un sommeil artificiel,peut-être car c'est les donnés stockés qui reçoivent l'énergie et non moi.Enfin,je me "réveille",et entend au bout de quelques instants:[/i)
-Très bien.Je suis amplement satisfait de ce projet.Nous enverrons les plans dans les plus bref délais,et tu recevra ce qui t'es dût dès que le premier exemplaire sera fabriqué.Maintenant,Lariska va te raccompagner jusqu'aux quais...
-Attendez,j'aimerais vous entretenir de quelque chose.
-Quoi donc?
-Eh bien...vous souvenez-vous d'un Chasseur de l'ombre nommé...Shas'ui?
[i]Soudain,son visage prends une expression de tristesse visible.

-Tu as bien dit..."Shas'ui"?
-Oui,c'est cela...
Il soupire
-Eh bien,c'était un grand ami,et un très bon Chasseur.Le dernier de son genre,à ce que j'ai put apprendre.Mais...la lignée s'est éteinte.Enfin,presque...Il formule cette phrase d'une manière mystérieuse...
Pourquoi?
-En fait...non,je vais le laisser parler lui-même.Shas'ui,si tu veux bien...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homersimpsons95
Héros valeureux
avatar

Nombre de messages : 211
Age : 21
Localisation : là ou je pense

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Mer 5 Nov 2008 - 17:03

trop bien , intrigant et tous,et tous Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constructer
Boute en train engagé
avatar

Nombre de messages : 933
Age : 21
Localisation : Flottant entre les Univers...

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Ven 7 Nov 2008 - 16:16

Ouééé, vivement la suite! C'est sombre, mélancoliqe, imposant, gégé, quoi!

PS: Va sur le RPG, tu l'a déjà abandonné XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-rpg.forumactif.fr
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Mer 14 Jan 2009 - 20:14

UP POWAAAAAAAAA!
[...]Je me mets à raconter toute mon histoire,depuis la mort de Lebog au large de Nyrah,jusqu'à mon arrivée dans cet étrange endroit.
Une fois mon récit finit,il y a un court silence,que Lebog rompt tout à coups:

"...C'est...intéressant,et troublant...Comment parvenir à m'imaginer un endroit où je suis mort,et pas Shas'ui?Comment même imaginer un endroit où tout ce que nous connaissions,Metru-nui,Odina,et tout ceci,n'ai pas disparu,et continu d'être ravagé par la guerre?Tout ceci,tant de choses,rien que le fait d'y penser me trouble profondément...Je n'ose pas imaginer ce que ça a été pour toi...Shas'ui..."
Je remarque qu'il a du mal à prononcer mon nom.Quoi de plus normal,pourrait-t-on dire?Il m'a vu mourir,comme je l'ai vu succomber sans mes bras.
Il reprend soudain la parole:

"Mais...Je sous également troublé que ça soit toi,Shas'ui...en effet..."
Il hésite,et puis nous fait signe de le suivre.Nous allons au fond de la pièce...
Il entrouvre la porte,et une vive lumière bleutée surgit.Je peux apercevoir tout juste des câbles qui courent par terre...

"Voilà.C'est...disons,c'est à propos de toi,Shas'ui...En disant que tu est mort sous mes yeux lors de la mission sur Nyrah,je mens...d'une certaine manière."
Cette fois,il ouvre totalement la porte.Bien que voyant par les yeux d'une machine,je suis ébloui,mais je parviens à distinguer une sorte de long et large tube,comme un contenaire Stasis,comme celui qu'utilisait Shadowed one pour "conserver"le Toa,dans ses appartements sur Odina.Mais celui-ci est bien plus perfectionné,avec des écrans indiquant je ne sais quoi,peut-être des informations sur celui qui "dort"là-dedans...
"En fait...Shas'ui n'est pas vraiment mort."
Cette phrase me fait un choc énorme...Des tonnes de pensées,plus tordues les une que les autres me traversent l'esprit,si bien que je ne puis même pas les "effleurer"de ma pensée qu'elles sont remplacées par d'autres...
"Ça serait trop incohérent à expliquer,mais...En fait,l'attaque du Makuta de Nyrah,Pantrakh,fut très puissante,elle l'aurait...je veux dire,chez toi elle a été mortelle pour moi.Mais apparemment tu a mieux résisté...
Tu agonisait.Tu débitais des paroles incompréhensibles,peut-être que des souvenirs profonds resurgissaient,peut-être te croyais-tu à l'intérieur de ces rêves,toujours est-t-il que tu me dit de prendre le cristal.Je ne compris pas tout de suite,mais tu me montra un pendentif portant deux longs et fins cristaux,brillant étrangement,et d'une couleur indéfinissable,changeant incessamment.J'en détacha un,et tu me dit ensuite de l'appuyer contre ton cœur.Je le fis,et le cristal,à ce moment d'une couleur bleue-violacée,devient jaune-vif,du me^me jaune que celui de tes yeux.Puis,sans que je ne fasse rien de plus,le cristal s'illumina,et rapetissât,diffusant dans tout ton corps la lumière jaune.Tu me murmura quelque chose que je n'oublierai pas de si tôt:
"Tout ira bien,tu verra...comme là-bas,avant...la brise chaude,les moments calmes à l'abri dans l'ombre d'un arbre,comme avant,comme avant..."
Je ne savais rien de ce que ça signifiait,et je n'en sait pas plus,mais ces paroles m'ont...m'ont réchauffé,ont agit sur moi,je ne saurais dire comment.J'aurais presque pu la sentir,cette brise chaude,malgré la houle de la mer.
Je te ramenais,inconscient,et te fit mettre dans un Tube Stasis,en attendant que tu te réveille.
J'ai peut-être mal fait,peut-être que tu te serai réveillé juste ap^rès,mais peut-être aussi aurais-tu expiré l'instant suivant,qui sait ?
En tout cas...Tu ne t'est pas encore réveillé."
Ce discours...me bouleverse,me mettrai les larmes aux yeux,presque,si j'avais des yeux...Je sais à quoi correspondent ces paroles.Je me souvient,maintenant:c'est ce qu'avait dit cet artisan,peut avant la fuite de mon île,cet artisan qui m'a légué les seuls restes matériels de mon origine...Ces lègues qui m'auront peut-être sauvé...
Maintenant,j'aperçois bien ce qui "flotte"dans le tube:
Moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Ven 23 Jan 2009 - 20:29

[...]Je reste interdis un instant,ne sachant pas quoi penser,concentrant sur cette image de mon propre corps,flottant dans ce tube...
Je m'approche doucement,et alors que je suis à quelques pas du tube Stasis,le temps semble ralentir,ma vue devient floue,et j'ai l'impréssion de revoir ma propre vie...Tous mes souvenirs défilent,et j'arrive à cette maudite mission sur Nynrah...Et cette fois,"je"me fait terrasser par Phantrakk.Alors,je suis donc bien dans la mémoire du Shas'ui de cet univers-là...tout est si étrange...
"N'est-ce pas?"
Hein !?
"Moi aussi,j'ai été surpris en sentant "ma" propre présence...Notre histoire est très intrigante,non ?Nous deux nous retrouvons dans la même dimension,toi sans ton corps,bloqué dans un robot,et moi dans un corps privé de mouvement...Quand j'y pense,"tu" fait preuve d'une grande force mentale pour rester assez sain d'esprit alors que tu te retrouve à des milliers d'années de ton univers...Moi aussi ça me trouble,de savoir que quelque part,Lebog est mort..."
Oh...Je...je ne sais quoi penser.Tout ces évènements sont si étranges...Et ce n'était rien comparé à cet instant.Que pouvons-nous faire?
"Je...j'ai une idée qui nous arrangera."
Oh...je sais à quoi nous pensons...

"...Nous-enfin-je souhaiterais que l'on me laisse quelques instants seul dans cette pièce...nous...Je ne sais quoi penser,c'est un choc inimaginable..."
Je murmure ces phrases difficilement,et attends que l'on me réponde...Lebog prends la parole en premiers.
"C'est normal,je trouve...Tu dois être totalement perdu,sans corps ni quoi que se soit...Vas-y.Préviens-nous quand tu voudra sortir..."
"C'est bon?"
Oui.Ils sont sortis...
"Très bien...Approche-toi.Appuie ici...le sas est ouverts ?"
Oui.Je prends mes perles de Proto-diamand,et les approche de la tienne -où est passé l'autre?Ah,elles ont fusionné-...Voilà.Tu est prêt?
"Autant que toi...Et jamais plus qu'aujourd'hui."
Alors...Maintenant...

[...]


"Lebog!C'est bon,ouvre-nous!"


Voilà,désolé pour le chapitre un peu court,mais c'est une "charnière"qui ne nécessitait pas de trop s'étaler.
Hope ya like it!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Jeu 12 Fév 2009 - 13:24

No comment !?
Anyweh,la suite sans plus tarder.


[...]
La porte s'ouvre.Les autres dehors ont dut être un peu éblouis,ils se cachent les yeux;je m'avance...
Je regarde Lebog.Quand il rouvre les yeux,il les ouvre en grand,comme pris d'un étonnement,d'une surprise presque impossible...
"C-comment ?Quoi ?Je veux dire...Shas'ui ? C'est vraiment toi ?Tu est vivant !?"
"...-oui...Oui.En fait...ça serait long à expliquer...Mais je pense que je ne l'ai jamais vraiment été...Moi-même ai du mal à y croire...Depuis tant de temps,mon corps est resté en hibernation...Mais l'esprit ne s'est jamais abimé...Et même,il s'est complété..."
Je dit cette phrase,tout en dessinant un léger sourire sur mon visage.
Taryhlan prend soudain la parole...
"Mais...où est le robot avec l'âme de l'autre Shas'ui ?"
Le petit drone semblable à une araignée n'est pas sorti,en effet...
Je retourne dans la petite salle,et le prends dans mes bras,pour la ramener dans la pièce principale.
Je la pose par terre,et la pousse un peu,mais la machine reste immobile...
"Que lui est-t-elle arrivée !? Et...Et Shas'ui ?"
Le Matoran vient de se jeter sur le drone,l'inspectant,le tournant dans tous les sens,le tapotant...
" Ne t'inquiète pas pour moi...Nous allons très bien."
Taryhlan ne saisit pas immédiatement la phrase,mais Lebog,lui,comprend immédiatement:
"...Alors c'est pour ça que tu voulait rester seul ? Pourrais-tu nous expliquer ce que vous avez fait ?"
"Eh bien moi-même n'ai pas entièrement compris la démarche,mais autant considérer que nos deux âmes se sont rejointes,pour mieux se compléter..."

"C'est vrai,"admet Lebog,"Ta vois,entre autres,est un peu différente...On dirait que les deux mêmes personnes,avec un timbre vocal totalement identique,parlent en même temps,ou quelque chose comme ça..."
"Et tu n'a plus tes perles,ou bien si ?En tout cas,ta Life Stone a une belle couleur..."intervient subitement Taryhlan.
"Ah ?Tiens,si voilà ma perle de proto-Diamand..."
Je n'avais pas remarqué qu'elle était si grosse...
Et si pure...
C'est vrai.Un des effets encore méconnus de cette matière,dirait-on?
Quand je pense que ce sont ces perles qui nous auront sauvés...

[...]
Que se passe-t-il ensuite ? Lebog me propose de retourner en bas et de me promener un peu sur l'Ile pour faire connaissance avec les nouveaux Chasseurs,retrouver les anciens...Tandis que lui se charge de me rendre "existant"pour les dossiers d'administration de la "Citée Nouvelle"-chose apparemment indispensable pour que je puisse rester Chasseur de l'Ombre ici,et avoir droit à voyager,commercer,etc...
donc,je fais un tour dans la Ville Basse.
Je vois beaucoup de nouvelles recrues,du moins inconnues là d'où je viens-et très peu d'"Anciens"Chasseurs.
Taryhlan,quand à lui,est retourné sur l'Ile des Artisans.
Le soir tombe...J'ai du mal à m'habituer à un ciel aussi haut,et à cet énorme astre dans le ciel,régulant nuit et jour-peut-être que des civilisations primitives ont éprouvées le même sentiment ? Toujours est-il que,bien que j'ai des connaissances en astronomie et comprenne qui que c'est la planète qui tourne autour de l'astre et non l'inverse,c'est quand même plutôt troublant.
Je dois retourner à la Citadelle pour revoir Lebog,qui devrait me faire part de mon statut "civil"...
Une fois en haut,j'entre.Il est déjà là...En train de se concentrer sur l'holo-carte de la pièce.
"...Ah,Shas'ui ! Te revoilà.C'est bon,tu existe officiellement aux yeux de l'administration du Continent..."
"Bonne nouvelle ! Et...Où logerais-je ?"
"Ici-même,si ça ne te dérange pas ! Dans la salle où tu a "hiberné" durant tant de temps..."
"Très bien.Tu me semble préoccupé...Que se passe-t-il ?"
"Eh bien...Pour tout te dire-ça ne te signifiera pas grand-chose probablement,mais si tu y tiens-il y a eut de nouvelles disparitions dans les Ruines...Ou plutôt pas tout à fait...On a retrouvé les disparuts."
"...Et ?Si on les a retrouvé,c'est tant mieux pour eux."
"En fait..On a retrouvé leur corps...Lacérés,parfois écartelés,et tous vidés de la moindre trace d'humidités...Complètement desséchés...
Des corps méconnaissables ou presque, durs comme du bois,et froids comme de la pierre..."

Note de l'auteur(ROFL):Par contre,si il n'y a pas de commentaire relatant ce chapitre,sans vouloir me la jouer ni rien,simplement si il n'y a aucune réaction vis-à-vis de ce chapitre,je ne voie absolument pas pourquoi je continuerait de poster la suite ici.
Parce que franchement à quoi ça sert de reposter la suite ici si ça n'intéresse personne...
Donc,à mon retour de vacances Lundi prochain(23 Février il me semble),si il n'y a même pas un seul commentaire,bon ou mauvais ça ça importe peu (ça me prouve au moins que l'un de vous aurai lu ne serai-ce que ce chapitre),eh bah je ne poste simplement plus pour cette Fic.
Eh oui.Si au bout de début Mars ça n'a toujours intérêssé personne,je demanderais à ce que Goldenvs verrouille,avec son accord.
A bon entendeur,salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxilos147
Vétéran à armure type 2.0


Nombre de messages : 1279
Age : 24
Localisation : Quelque part .....

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Sam 14 Fév 2009 - 11:22

COmme je l'avais dit sur BU, j'avais vu la fusion venir. Après, rien de spécial à dire, c'est un chapitre aussi bien que les autres. La fin du chapitre m'intrigue, j'ai envie de voir ce qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Sam 6 Juin 2009 - 14:21

Arf , j'm'ennuiais un peu et me suis dit : " râhler , autant reprendre soyons sympa ^^ ".

Simplement , lecture à vos risques et périls : sachant que ça fait un baille que j'ai pas posté ici , ça va faire du pavé à profusion .

Ce que je viens d'entendre me soulève le cœur...
"-...As-tu organisé une enquête pour découvrir l'origine de ces massacres ?
-A vrai dire,non...Et c'est pour le bien de ceux qui auraient eu à aller là-bas...
-Pourquoi !? Qu'ont ces "Ruines"de si spécial ?
-Eh bien...C'est,pour faire court,un immense dédale composé par les ruines d'une civilisation très avancée en technologie-on en a tiré de nombreuses choses,qui nous ont aidés pour faire ce que tu voie là.Mais comme je l'ai dit,c'est un véritable labyrinthe de bâtiments écroulés,de ruelles tortueuses et d'immenses salles,souterraines ou à ciel ouvert.
Et puis...Cette citée vide n'est pas tout à fait inhabitée...
Cette dernière phrase me donne un frisson dans le dos...
-...Je-je comprends mieux...N'en parlons plus.
Puisque je pense que je suis officiellement un Chasseur,et que tu est...de nouveau mon supérieur,quels sont tes ordres ?

-Pour tout te dire,je n'ai rien à te proposer...En effet,nous sommes dans une période calme,et aucunes expéditions ne sont organisées nul part...Je n'ai que...celle affaire.Mais je doute que tu veuille y participer...Je me trompe ?Non pas uqe je te prenne pour un lâche-tant de temps passés côte à côte me prouvent largement le contraire,mais...
Après tout...Qu'y perdons-nous ?J'ai combattu probablement bien pire-les Makuta ne sont pas des enfants de cœur,tout de même...
C'est sur un ton incertain,mais engagé,que je réponds:

-...Je vais te surprendre:
J'accepte...

Lebog ne me parait pas très surpris malgré tout...
"Ha...Je me disais bien que tu ne refuserais pas ainsi...Bon ! Mais...Vraiment,ça ne me présage rien de bon...
Qu'importe.Je pense bien que tu ne veux pas y aller tout seul,hein ?Suis-moi :j'ai quelques Chasseurs qui n'ont pas de missions et sont...disons,des volontaires potentiels.
Il m'emmène donc dans un étage inférieur,et nous arrivons dans une grande,avec de nombreux râteliers d'armes,et des accessoires d'entrainement.


Lebog me mène au fond de la salle,où j'aperçois trois Chasseurs...


[...] Je voie trois silhouettes,un peu dans l'ombre.Mais en me rapprochant,je les distingue de mieux en mieux,et finalement je me trouve face à face avec...
Un être énorme,jaune et noir et ayant deux lames-énormes elles aussi-,une dans la main et l'autre attachée dans le dos;un autre,entièrement rouge,mais plus petit-juste un peu plus grand que Lebog,approximativement-;des petites flammes parcourent son corps,et une queue ondule dans son dos;et le troisième semble être...Impossible ! Un...Bohrok-kal !? Je pensai qu'il n'en existait que six,tous détruits ?
Mais avant que je puisse m'interroger plus,Lebog prends la parole:


"Chasseurs,si vous avez étés convoqués ici,c'est parce que vous étiez tous volontaires pour partir dans les Ruines,à vos risques et périls . Une expédition avait été préparée mais cet...incident là-bas m'a fait retarder le départ;mais vous partez dans peu de temps.
Vous vous demandez qui est celui que j'ai amené ? Son apparence devrait vous être familière...Qu'importe. C'est...Son nom est Shas'ui. Il est très expérimente-comme moi,il vient de l'Ancien Monde- et sera votre supérieur dans cette opération . "
L'être rouge prend soudain la parole,sur le ton de ces brutes sans cervelles comme Krekka,un ancien Chasseur:
"...Lui ? Je...Lui,inconnu ! Combattre avec lui ? Moi ? Pas comme ça ! Moi...Bon Chasseur ! Lui,on en sait rien ! "
Lebog répond directement,strictement et avec sévérité:
"Fire ! Ferme-là ! Tu ne sais pas ce que tu raconte,idiot ! Si tu veux y aller,c'est sous ses ordres sinon tu reste ici ! C'est clair ?"
Ledit "Fire" se recroquevilla,et marmonna:
"...Oui..Compris...Moi...Rester...Non...Aller...Là bas...Lui obéir..."
"Bon.Eh bien,Shas'ui,voilà Fire.-Entre nous...Ne sois pas méchant avec lui...Il n'est pas malin...
-Ha.Sans blague...
-Mais il a du potentiel.Et puis...Shadowed one lui-même n'aimait-t-il pas mettre ensemble des Chasseurs...contrastés ?
Bon.Voici maintenant Crusher-un très bon élément,c'est également un des maitres d'armes de la Citadelle."
"Crusher" se contente d'un hochement de tête à mon égard...Que je lui rend,naturellement.
"Et voici enfin...Drone.C'est...disons,il vaut mieux que tu lui dise toi-même,Drone,non ?"
Le Bohrok-kal tourne sa tête vers moi,et puis soudain,se désagrège immédiatement,pour qu'il ne reste rien de lui;à sa place se tient une sorte d'insecte robotique...
"Surpris ? Tu n'est pas le premier...Je suis donc Drone,le meilleur espion que les Chasseurs puisse espérer avoir sous leurs ordres-et c'est peu dire.Si on me définissait,on écrirait seulement le mot "magnétisme"-vous allez savoir pourquoi.Mes pouvoirs sont de contrôler parfaitement le magnétisme-mais seulement sur moi-même.Je peux donc utiliser chaque partie de mon corps métallique pour m'en créer un nouveau.
J'ai l'avantage de ne craindre aucunement les émotions auxquelles vous êtes soumis...La peur même m'est totalement inconnue...Et le temps n'a aucune emprise sur moi-je suis le magnétisme à l'état pur..."
Je suis un peu impressionné par cet...être si étrange...Mais une fois de plus je ne puis guère vagabonder dans mes pensés car Lebog reprend la parole:
"Ne t'inquiète pas.Il fait cet effet à tout le monde...Je crois qu'on peut appeler ça sa personnalité.
Bon,maintenant que les présentations sont terminées,je vous annonce que vous partez demain dans la discrétion la plus totale.
Drone,guide Shas'ui jusqu'à l'armurerie;quand tu aura trouvé ton bonheur tu me préviendras."
"C'est par là..."
Sans perte de temps Drone m'emmène dans un couloir,pour finalement me déboucher dans une vaste pièce,présentant de l'équipement absolument partout.
Je décide donc de m'équiper:
Je me pare de diverses protections légères,et choisi mon arsenal.
Une sorte de hallebarde,assez simple mais efficace,bien équilibrée et bizarrement facile à manier à une main;je trouve des petits poignards que je glisse là où je peux dans mon armure;finalement j'arrive en vue d'une arme pour le moins étrange : une garde d'épée faisant un angle,et rien d'autre.Je la prends,et la secoue fermement:deux sortes de lames jaillissent des extrémités.Elles ont la forme d'un croissant de lune que l'on urait attaché au manche ,au milieu de la partie intérieur du croissant,et en ajoutant de longues pointes à ces croissants,d'un seule côté (celui "ouvert" de l'angle"),.Ces "lames"sont bleutés,crépitantes et je sens de la chaleur qui en émane.Quand je fais quelques gestes d'escrime avec,ces lames laissent une sorte de trainées qui s'estompe vite.
Je redonne le même mouvement sec,et les lames disparaissent dans un bruissement...
J'accroche l'arme intrigante à une lanière passant sur le haut de ma jambe,et sort.
Nous rejoignons donc Lebog.
Il nous donne de plus amples détails sur ce qui s'est passé,nous confie à chacun une "holo-carte" des Ruines connues,et nous souhaite bonne chance.
Je lui demande à m'absenter quelques heures dans la Ville basse;il m'accorde cela sans poser de questions.
Je me promène donc dans cette citée,à la recherche d'une boutique spéciale...
Enfin ! La voilà . Je pénètre dans le petit bâtiment,et m'adresse au marchand:

"Dites...Pourriez-vous me confectionner quelque chose de précis ?
-De quoi s'agit-t-il ?
-Eh bien...J'aimerais une ample cape,noire,et disposant de nombreuses poches à l'intérieur.Je tiens également à pouvoir fermer ce vêtement en un point,vers le coup...
-Vous le voulez très vite,ou bien vous pouvez attendre ?
-Si vous signifiez que je veux payer beaucoup ou non...Je dispose de cinq cent Widgets...Est-ce assez ?
-Très bien.Revenez dans une heure..."
L'heure suivante,je ressort de la petite boutique,vêtu de ce vêtement sur-mesure,parfaitement adapté à son utilisation-comme son prédécesseur,perdu sous l'eau à l'heure actuelle.


Je rentre donc à la Citadelle,vêtu de ce vêtement similaire à celui que j'avais si longtemps arboré .
En passant dans la Salle Haute,je croise Lebog :


"Oh,Shas'ui . Le départ pour les Ruines est demain à la troisième heure du matin,un Garde d'Honneur t'attendra à l'entrée de cette salle pour te mener aux Quais,où tu partira avec les autres directement par les Chutes . Tu arrivera à un Poste Avancé à peu près deux heures plus tard,et une fois là-bas un guide te mènera jusque là où on a découvert le dernier corps . Je doute que nous nous revoyons demain,en effet je dois partir d'ici une heure pour le Colisée,pour divers amusements politiques..."

Il pousse un soupir,et semble découragé d'avance rien qu'à l'idée de ce qu'il vient d'énoncer .
Nous sous saluons , et lui sort de la Salle .

J'entre dans la petite pièce qui abritait mon...corps depuis si longtemps ; étrangement , les instruments technologiques qui encombraient l'endroit ont tous disparus,et à la place je trouve un lit assez simple,ainsi que quelques livres, que Lebog aura eu l'attention de me prêter .
Une assez large fenêtre a également été récemment percée , et un petit télescope sur trépied trône près de celle-ci .

Je ferme la porte, et ouvre la fenêtre,pour m'y accouder.

J'ai sous mes yeux toute l'île qui s'étend assez loin,malgré la hauteur conséquente du donjon .
La chambre est orientée plein Nord d'après la boussole du télescope , si bien que j'ai une vue magnifique -et probablement incomparable- sur le coucher du Soleil,qui disparait peu à peu derrière l'océan,donnant au ciel et aux nuages des teintes allant du jaune au rose,en passant par l'orangé .
Tout ceci,accentué par les longues ombres des bâtiments -est-ce un signe d'une quelconque saison ? Je ne saurai le dire - , tend à faire sombrer peu à peu dans ma mémoire,dans la nostalgie d'un temps si éloigné,presque perdu dans les méandres de mon esprit indéniablement torturé...

Tant de choses me reviennent en tête . d'abord,ce ne sont que de vagues sensations,puis des couleurs s'impriment dans mon esprit,comme une aquarelle,pour finalement dépeindre des paysages qui m'étaient si chers,si familiers...

Je ferme doucement les yeux,me laissant tranquillement emporter,bercer même, par ce fleuve de souvenirs si agréables... Une douce chaleur m'envahit,tandis que je revoie défiler tant de moments agréables,où la peur,la détresse ,la haine et la mort étais totalement hors de ma pensée...Tout ceci semble à présent n'être qu'un doux rêve irréel,seul fruit de l'imagination tordue d'un esprit brisé...

Et soudain,tout devient noir . Ces images de paix s'effacent,et laissent place à des visons froides,glacées, de terreur,de souffrance...

De mort.

J'entrevoie une ville,incompréhensiblement chère à mes yeux,ravagée,au-delà de la ruine,et des silhouettes maintenant presque familières,l'arpentant , détruisant à l'aveuglette,comme si il s'agissait d'un jeu...

Tout à coups,émergent derrières ceux-là d'autres personnages;l'un d'eux semble lancer quelque chose,et l'une des premières silhouettes s'effondre brusquement...Un autre des nouveaux personnages fait un lancer,et cette fois l'un des premiers tout bonnement explose...Mais la réplique est fulgurante :
Du sol semblent émerger des crocs énormes,sous les agresseurs,comme si la terre sous eux était un formidable carnassier...Une mâchoire se dessine,s'ouvre en grand sous ses proies,et soudain se referme brusquement...

Mais pas assez,juste le temps que j'entrevoie par cette "vision" le regard d'un des infortunés...Un regard plein de cette détresse,de cette terreur absolue à laquelle on ne peut se soustraire même par la mort,cette terreur profonde qu'il n'a ressenti qu'il n'y a bien longtemps...

Et soudain,les premières silhouettes se retournent vers moi.

Et j'entends soudain résonner une voix caverneuse,lugubre,qui aurai aisément pu appartenir au monstre de terre,une voix qui semble emplir l'air,et engouffrer tout autre son,hormis celui de ma pensée :

" Mon Dernier Enfant ... Ne T'Inquiète Pas...Tout Se Passera Bien... Nous Nous Reverrons Bien Tôt... Enfin Nous Serons De Nouveau Tous Réunis...Tous Ensembles...
Tous Ensembles..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Sam 6 Juin 2009 - 14:23

"Tous Ensembles..."
Ces mots résonnent dans ma tête quand j'ouvre les yeux...
A mon plus grand soulagement,tout ceci n'était qu'un rêve-je l'espère . Mais,ce regard si profond reste quand même imprimé dans ma mémoire...
Je secoue la tête,tenant de chasser ces idées , et m'aperçois qu'il fait désormais nuit .
Dans le ciel,les étoiles brillent par millions,tandis qu'en dessous du ciel,seules quelques rares lumières brillent -des patrouilles probablement .

Je m'allonge sur mon lit,laissant la fenêtre ouverte pour profiter de l'air frais de la nuit,et de tous les bruits nocturnes qui pourraient m'apaiser .

Mais je n'arrive pas à trouver le sommeil . Je me tourne et me retourne sur ma couche,mais...Non . Pourtant,je ne me sens pas dérangé par le peu de bruits du dehors,ni par l'air assez frais ....
Est-ce une appréhension quand à la mission qui m'a été assignée ? Ou bien le fait d'être loin de "chez moi" ? Tant de questions qui me troublent,tant et si bien que je finis par trouver le sommeil...

Je me réveille,dérangé par les cris de quelques mouettes voletant près de ma fenêtre .

Je jette un coup d'oeil rapide au-dehors ,et repère finalement sur ma table un petit objet,qui semble indiquer l'heure en temps réel .
D'après ce que je lis,il est...La deuxième heure du matin.

Je revêt mon manteau,et sors de la petite pièce,pour arriver dans l'escalier . Un Garde d'Honneur m'y attends déjà...

Il m'emmène dans la salle commune,où je partage un frugal repas avec quelques autres Chasseurs,puis je passe par l'Armurerie où je récupère mon équipement .

Puis,nous sortons de la Citadelle,et rejoignons Fire,Crusher et Drone .
Tous ensembles,nous traversons à pieds la Ville-Basse , où je croise quelques Chasseurs qui ne me sont pas inconnus .

Enfin,nous arrivons aux Quais ...

Deux autres Gardes d'Honneur nous y attendent,et,tout en gardant le silence,nous pénétrons dans le "sas",pour finalement rentrer dans le "tube" des Chutes .

Alors,nous partons très rapidement . Comme la dernière fois,je ne peux même pas distinguer le paysage,juste des variances de couleurs : d'abord du bleu,pendant un assez long moment...

Puis,un peu de gris-des bâtiments ? , puis une courte bande de vert,sûrement une forêt .

Et,'enfin'...Du jaune. Un désert ... Et ce,pensant un très long moment,qui ne semble finir .

Je remarque que nous sommes seuls dans les Chutes-rien d'étonnant selon moi,d'après ce que m'en dit Lebog,peu de gens sont attirés par les Ruines.

Finalement,les Chutes ralentissent...Et s'arrêtent peu à peu , pour que nous nous retrouvions à côté d'un autre "sas" .

Nous sortons,sauf deux des Gardes d'Honneur.
Le troisième s'avance vers moi:


"Shas'ui...Nous vous laissons ici . Au pieds de ces Chutes,vous trouverez un petit bâtiment,c'est là que se trouve votre guide .
...Bonne chance . J'espère qu'il ne vous arrivera rien dans ces Ruines..."
Il dit ceci avec un frissons...Puis retourne dans la Chute,et finalement,les trois partent.

Je ne sais que penser,en sortant et en apercevant les Ruines,énormes,lugubres...
Quand cette phrase me renvient en tête,avec,bizarrement,un accents d'ironie :




"...Ne T'Inquiète Pas..."

NdA:( fin de la première partie. )


[...]

Sous mes yeux s'étendent une immensité noirâtre . Au premier coups d'oeil on aurai dit des rochers escarpés , mais ... Ce sont des bâtiments .

Certains renversés , d'autres comme déchirés ... Et tous d'un noir d'obsidienne .

Mais déjà la plateforme sur laquelle nous sommes descend sur elle-même , pour nous porter au niveau du sol ; ainsi je ne puis voir que les sommets de ces étranges structures ... Qui , bizarrement, ne me semblent pas si inconnues .

Des images floues se forment dans ma tête ... Des mots se murmurent dans mon esprit .

Une vieille légende relatant du passé , aujourd'hui oubliée ...

Je suis tiré de mes pensées par l'arrivée d'une figure qui m'est familière ...

Un Matoran , un peu plus grand que la moyenne , et visiblement défiguré , à un point monstrueux ... L'une de ses jambes semble appartenir à une créature différente , et son corps est presque difforme .

Il porte d'amples vêtements , probablement pour e protéger dans le désert , et sa tête est masquée derrière un respirateur , rattaché dans son dos .

Il tient à sa main une canne de métal , avec un pommeau sphérique.

Je ferme un instant les yeux, et des images viennent à mon esprit ...

Je le connais .

Oui , je me souviens de lui ... Son nom m'échappe , mais je sais que j'ai eu affaire à lui .

Il nous adresse la parole :


" Vous êtes venus pour les cadavres dans les Ruines ? Le guide doit vous attendre à l'avant-poste . Suivez-moi ... "

Nous passons devant le 'bout' des Chutes , qui semble être un énorme générateur .

Après quelques instants à suivre un sentier creusé dans le sable , les Ruines s'offrent enfin à nous ...

Je ne peux réprimer un frisson en voyant cette immensité d'un noir régulier , presque imperturbé .

On dirait une mer entièrement noire , où l'on ne distinguerait que quelques reliefs vagues ...

Etrangement , ce n'est que maintenant que je remarque l'espèce de brume qui enveloppe ces ruines , contrastant par son blanc avec le noir des bâtiments ...

Finalement , nous arrivons à l'orée des Ruines- ce terme étant bien approprié , car l'enchevêtrement de structures écroulées ou penchées rappelle bien une forêt dévastée - .

Mon groupe s'approche d'un petit cabanon perché en haut d'une structure de métal , à l'intérieur duquel j'aperçois quelqu'un - une sentinelle probablement .

Celui qui nous a escorté nous pointe du doigt une silhouette au pieds du poste avancé , et nous dit :


" Voici votre guide . Il vous mènera jusqu'au lieu où l'on a découvert les dernières victimes ... Suivez-le bien et ne vous laissez pas distancer , surtout . Il est facile de se perdre dans les Ruines , d'autant plus que le lieu de ce massacre est assez loin .
bonne chance ... "

A en juger seulement par mon impression sur ces Ruines , je pense que nous n'auront pas uniquement besoin de chance ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Sam 6 Juin 2009 - 14:24

[...]

Notre guide s'approche de nous , et je peux mieux le voire maintenant, malgré la semi-pénombre due à l'épais voile de brume mêlée d'ombre qui semble flotter sur toute la région .

En fait , je crois que la différence n'est pas grande ...

"Il" est revêtu d'un ample manteau noir masquant ses formes , doté d'une large 'capuche' cachant entièrement sa tête dans l'ombre . Il est très vouté , mais ce n'est pas tant ceci qui me gêne , mais quelque chose d'autre ... D'insaisissable , dans l'allure qui se dégage du personnage .

Soudain je remarque ce qui semblerai me gêner dans cette attitude :

Les bords déchirés du bas de son vêtement ondulent légèrement , comme si ils n'effleuraient qu'a peine le sol !

Mais le guide doit s'apercevoir que je l'observe , car il tourne sa tête vers moi , et je devine un sourire en coin qui doit s'esquisser sur le visage de cet inconnu .

Il nous adresse la parole , d'une voix qui me surprend pour le plus : ce n'est pas " il " , mais " elle " !


" Dès que vous aurez fini de me dévisager ... Nous pourrons partir . "

Cette voix , d'un ton narquois , a un côté comme irréel , intangible ... Mais , je ne m'attarde pas en réflexions inutiles .

" Puisque vous êtes prête ...Nous le sommes aussi . "

" Très bien . Plus vite nous arriverons ... "

Sans plus tarder , elle tourne les talons et s'engage dans l'entrée des ruines .

Nous la suivons immédiatement .

Je remarque qu'elle sort des replis de son manteau une sorte de sceptre assez usagé , dont le pommeau est une sorte de pierre translucide - bien que teintée légèrement de violet . Tout de suite il s'illumine , nous fournissant une lumière certes blafarde , mais présente , et qui sera probablement utile dès que la nuit sera tombée - ce qui ne saurait tarder , et ne diffèrera probablement pas de beaucoup de maintenant pour ce qui est de la visibilité .

Mais , dès que les derniers rayons solaires que je peux apercevoir vaguement ont disparus , quelque chose d'étonnant se produit :

Peu à peu , tout autour de nous, des petites taches de lumière couleur blanc-cassé vert apparaissent sur certains pans de mur .

D'abord, nous pensons à quelques feux follets , dues à d'éventuelles anciennes tourbières formées au fil du temps dans les ruines .

Mais quand l'une de ces lumières apparait juste à côté de moi , je comprends l'identité de ce phénomène :

Il s'agit de petits hexagones , incorporés dans les purs , qui devaient servir d'éclairage nocturne au temps de la splendeur de cette citée .

Soudain , une voix résonne dans ma tête :


" Ceci n'était jamais arrivé auparavant ... Comment se fait-il ? "
Je comprends subitement qu'il s'agit " simplement " de Drone , qui doit être doté de quelques pouvoirs télépathiques .

" Exactement ... Et vous devez être équipés de transmetteurs vocaux individuels , qui nous servirons si nous sommes éparpillés . "

Au bout d'un moment , le sol n'est plus fait de terre et de graviers , et il y a moins de végétation autour de nous ; de même , la faune nocturne se fait plus rare .

Par terre , cela semblerai être un agencement de plaques de métal parfaitement bien encastrées , malgré ça et la des cailloux , des morceaux de métal , coincés entre deux .

Je découvre à quel point cette civilisation devait être avancée , non pas grâce à quelques artefacts technologiques ,mais à cette architecture , qui même en ruine depuis des temps immémoriaux sait garder... des ... formes ... Pures .

Des images subites me viennent en tête , comme des bulles d'air remontent à la surface de l'eau pour éclater .

Une vielle légende peu connue , et désormais oubliée ...

Le temps semble ralentir , prendre une autre forme...

Et des voix qui semblent murmurer autour de mois des phrases dont je voudrait ignorer la signification .

"Il est revenu ! "

" Le dernier fils ! "

" Le dernier obstacle à l'expiation de Leur Faute ! "

" Le seul survivant des Créations Déchues ! "


Je me concentre sur cette phrase , comme si je voulais "leur" répondre :

" Nous Ne Sommes Pas Déchus ! "

Je me retourne - cette action semble prendre une éternité - vers mes camarades , et , à la place de la brume de la nuit, des Ruines, du métal , de Fire , Crusher et Drone , je voie un ciel bleu vide de tout nuages, des bâtiments de terre cuite , des Matorans effrayés qui se collent au mur , et des Chasseurs de l'Ombre qui ne me sont pas inconnus ...

Deux êtres assez impressionnants par leur stature , et l'énorme armure qui couvre leur corps , et , à côté d'eux , un toa qui semble si frêle et fragile à comparé , lui aussi portant une armure .

A ce moment seulement je remarque que je porte aussi une armure , et un casque couvrant toute ma tête , doté simplement d'une fente en "v" pour mes yeux ; également , je porte une large cape vert sombre , frappée d'une emblème que je connais bien : trois triangles aigus , disposés eux-même en triangle , la pointe vers l'intérieur - l'emblème de Shadowed One , le dirigeant des Chasseurs , le créateur de l'organisation elle-même , au corps vieillit de mille ans suite à une lutte contre son ennemi mortel .

Je me souviens ...

Ceci s'est produit il y a bien longtemps . A l'époque , je ne dirigeais qu'un petit groupe de Chasseurs dont le rôle était de se charger des opérations urbaines.

Même si je voie par mes yeux, je ne peux pas contrôler mon corps , étrangement .

Mais , pas si étrange en vérité ... Le passé est le passé , on ne peux pas le modifier .

Je me tourne donc vers les subalternes , et dit hurle :


" Ne les laissez pas le temps de s'echapper ! Ils doivent payer le prix de leur trahison ! Plus vite ! "

Je serre dans ma main une lance , et me met à courir , bousculant les Matorans au passage , renversant les étals me barrant le chemin .

Et , au tournant , j'aperçois un groupe de silhouettes qui courent et se dispersent en entrant dans plusieurs bâtiments , en se criant de se rejoindre dès que possible .

Mais , tandis que tous semblent m'échapper , l'un d'eux se prend les pieds dans une caisse, et me laisse suffisamment de temps pour que je m'arrête , prenne appui , lève mon bras et lance avec force mon javelot , qui vient transpercer de tout son long le fugitif , qui reste figé à moitié debout , haletant .

L'un de ses compagnons se retourne et le voit , hurlant son nom :


" Reek ! "


Je lis le désespoir sur le visage de celui qui vient de se retourner , mais un de ses camarades le prend par le bras et l'emmène .

Je m'approche du Matoran empalé , qui s'est adossé contre un mur , tenant d'une main le pic , la respiration irrégulière , le corps parcouru de spasmes ; je prend dune main le bout de la lance , et , m'appuyant de l'autre sur l'épaule du blessé à mort , je tire d'un coup sec et l'enlève , faisant tomber à genoux le dénommé Reek ; et , tandis que j'essuie la pointe avec un pan de ma cape , il murmure :


" P...pourquoi ... Qu'avions nous fait de mal ... "

" Tu le sais très bien . Tu sais comment nous considérons ceux qui vendent à nos ennemis . La contrebande est interdite . "

" Mais ... Vous pouviez simplement vouloir nous emprisonner , ou faire de nous des esclaves ... "

" Je doute que tu préfère l'internement ou la servitude à la mort . Du moins cette mort .

Et puis ... Ça n'est pas mon problème . On m'a donné des ordres , je les applique . Je ne suis pas là pour juger de ce qui est bien ou mal .

Du moins , je suis mal placé pour . "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Dim 21 Juin 2009 - 14:08

Multi-pavés-poste-plus-UP Powa !! =D
Nah , quelques avis , commentaires , ça serait sympa ^^

Anyweh voilà la suite :

[...] Avec un râle final , le Matoran expire , la tête retombant sur le côté , ses yeux grands ouverts .

Je me redresse , et voit mes subordonnés revenant de la direction des fuyards .

Le plus grand s'approche et s'agenouille devant moi , la tête baissée , de honte visiblement - Je me rappelle bien qu'à cette époque , mes alliés ont autant apprit à craindre mon courroux que mes proies - . Il me dit :


" Maitre ... Ils nous ont échappé de peu . Tharn n'est pas encore revenu ... Il nous avait dit qu'il allait tenté de les prendre à revers . Il ne saurait tarder ... "

En effet, par une rue voisine , revenait le Toa - bredouille , malheureusement . Il bafouilla :

" Les Matorans ... Je n'ai pas pu les avoir ... Il y avait une charrette au milieu de la rue , et j'ai du la contourner , ils ont prit de l'avance et se sont cadenassés dans un bâtiment , je suis arrivé trop tard car ils avaient barricadé l'entrée ... "

Je fixe mon regard dans le sien , et voie des yeux hésitants , lui-même clique du regard incessamment . Finalement, il baisse les yeux et fixe ses pieds .

Je dit :


" Je comprends ... Vous deux , " dis-je en parlant à mes deux autres Chasseurs , retournez là où ils stockaient leur cargaison , réquisitionnez de la main d'œuvre et faites tout transporter à bord d'un navire , nous les gardons . Toi , " reprends-je en prenant par l'épaule le frêle Toa , " viens avec moi ... Allons discuter . "

Les deux autres tournent les talons et repartent .

Je marche un instant avec Tharn dans la ruelle vide , et sans mot dire , nous arrivons devant un bâtiment dont la porte d'entrée est bloquée par quelques caisses et une charrue .

Le Toa écarquille des yeux , et commence à trembler .

Je prends une voie calme , posée , rassurante et presque douce , et dit :


" Tu les a laissé filé , hein ? Tu était avec eux , c'étaient tes amis ? Avec d'autres vous avez bloqué la porte ici , avertit de notre arrivée pour eux tu a fait organiser en vitesse un marché pour encombrer les rues , vous avez fait en sorte de faire passer des caravanes dans la ville pour encore nous ralentir ? "

A toutes mes accusations , il avait hoché la tête fébrilement tandis que nous avions contourné le bâtiment bloqué , pour parvenir aux quais , près d'un petit voilier . A bord de celui-ci se trouvent mes deux autres Chasseurs , dont l'un d'eux qui semble enlever des planches du pont , d'où sortent juste après les Matorans fugitifs .

Le Toa semble bouleversé ... Et terriblement impuissant , tandis que les Matorans sont attachés et sortant du bateau en file .

Mais l'un d'eux résiste , se débat et défait ses liens , pour se mettre à courir le long du quais .

Mais c'est sans compter sur les deux Chasseurs, qui prennent chacun une massive arbalète qui était attachée dans leur dos , puis épaulent et tirent de gros carreaux , qui sifflent dans l'air et transpercent le fuyard , qui s'abat immédiatement sur le sol , mais rampe encore .

L'un des tireurs s'approche , et d'un signe de tête de ma part , pousse du pied le Matoran blessé , jusqu'à ce qu'il soit au bord du ponton où il se trouvait .

D'un coups, Tharn , qui jusqu'ici avait demeuré immobile , comme paralysé de détresse de voire ses efforts réduits à néant , s'écarte d'un coups de moi et court vers le corps étendu , remuant un peu de la faible respiration dont il est encore capable , un bras pendant dans le vide au-dessus de l'eau .

Mais le Toa , dans son excitation soudaine, trébuche par terre , et tandis qu'il se relève, l'autre Chasseur pousse une dernière fois le Matoran mortellement touché et le fait tomber comme une pierre dans l'eau , pour y couler comme une pierre ...

De faibles bulles sont visibles à la surface , mais ne durent pas ; Tharn , qui tait enfin arrivé, reste debout , au bord de la berge , le regard fixé sur les dernières bulles arrivant à la surface .

Tandis que le dernier Chasseur fait avancer les prisonniers , qui passent dans le dos du Toa dépité et le regardent , une faible lueur d'espoir dans les yeux , puis s'éloignent , la déception et la détresse emplissant finalement leur regard alors qu'ils comprennent la froide vérité et appellent faiblement le Toa , mais sont enfin comme happés par la foule et disparaissent .

Je m'approche du Toa , qui ,n'a pas bougé et pose ma main sur son épaule , pour lui dire, toujours avec cette voix douce :


" Tu connais la loi de notre Seigneur . Tu sais ce qu'il m'ordonnerait de faire compte tenu de ce que je sais . Tu sais que je devrais t'exécuter ...

Mais je ne le ferais pas . "

Le Toa se retourne , interloqué , une faible lueur d'espoir comme teintant ses yeux, mais je continue , et cette lueur disparait aussitôt :

" Je vais faire pire . Je sais que la mort sera désormais une délivrance pour toi ... Alors tu sera désormais employé comme garde dans les geôles de la Forteresse d'Odina .

Et je m'arrangerais pour que la consigne dans ta section soit la suivante : que en cas d'évasion , on te fasse choisir au hasard un prisonnier , et qu'il soit exécuté devant toi ... De même , tout ceux qui rateraient leur évasion seraient exécutés de ta main ."

Je souris cruellement , tandis que ses épaules s'effondrent , et qu'il réprime un sanglot alors que les deux autres Chasseurs l'emportent .

Mais d'un coups , je ressent une vive douleur dans le ventre , et voit Tharn retourné , la haine emplissant son être tout entier ; et un poignard fiché dans mon ventre .

Je me met à rire lugubrement , et dévoile par-dessous mon manteau la fine mais solide armure ou s'est encastrée la lame .

Je dit aux deux Chasseurs qui avaient saisit leurs armes :


" Tenez vous-en à ma consigne ... Il aimerait trop mourir , même après toutes les tortures possibles . "

Je ferme un instant les yeux , et les rouvrir me semble soudain difficile ; la lumière a disparue soudain , remplacée par l'ombre nocturne ; me voilà de nouveau dans les Ruines , dirait-on .


" Belle déduction ... "

Le temps est toujours stoppé ... Mais notre guide est retournée , et me regarde intensément .

" Je ne pense pas qu'Ils t'aient oublié ... Et Ils souhaiteraient pouvoir . Que dirais-tu de venir avec moi ? Je croie qu'Ils aimeraient te parler malgré tout ... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Jeu 2 Juil 2009 - 17:43

[...] Le temps s'accélère peu à peu , et semble reprendre son cours initial .

La guide se retourne ,et me jette un coups d'oeil significatif ...

Nous arrivons au lieu du carnage . Je dis aux autres de se déployer tout autour de la zone ,pour tenter de trouver des traces éventuelles , quand les lumières s'éteignent tout d'un coups ...

Mais j'allume sans tarder la petite Lightstone fixée à mon épaulière, et une vague lumière se rajoute à celle de notre guide ; celle-ci semble affolée ...

Des paires d'yeux rouges apparaissent soudainement tout autour de nous , dans chaque recoins non éclairé ... quand je tourne ma lampe vers l'une de ces paires, elle disparait immédiatement .

J'entends notre guide murmurer :


" Comment est-ce possible ... Je n'y croie pas ... Il devrait avoir disparu ... Ou presque ? "

Disant ce mot , elle tourne légèrement sa tête vers moi , suffisamment pour que je perçoive le mouvement ...

Et tout à coups , un cris retenti : " Fire " venait d'hurler de rage en brandissant une hache sophistiquée , à l'encontre de ... De quoi exactement !?

Une forme est en train de grandir du sol , comme composée par une étrange substance noirâtre , et commence à prendre la forme d'un Toa entièrement noir , armé d'une chaîne , et au sourire grimaçant : c'est sur " ça " que s'abattit l'arme du Chasseur .

Le " Toa " - n'en ayant que l'apparence - est tranché en deux immédiatement , disloqué par la force brute du coup .

Mais , les deux " morceaux " tombent au sol , et commencent à fondre , formant une mare noirâtre ; les deux flaques ... Bougent !? Elles ondulent , glissent l'une vers l'autre et en un instant reforment le toa , qui éclate d'un rire inaudible ...

A ceci près que ce n'est pas exactement lui qui rit .

[...] Un rire lugubre , guttural , profond , comme venu des entrailles e ce monde éclate , comme tout autour de nous ...

Ce rire semble nous englober , nous intégrer à lui-même , nous ingérer ...
Je regarde mes coéquipiers dans leurs yeux , et la seule chose que j'aperçoive ,est la terreur , la terreur la plus complète , comme si leurs pires cauchemars s'étaient concentrés devant eux et prenaient subitement vie ...

Je me retourne lentement , alors que l'angoisse me gagne sans que je puisse en déceler la cause ...

Jusqu'à ce que je m'aperçoive que je n'avais pas si tort en parlant de nos craintes prenant vie

Une énorme silhouette noire vient de surgir , et s'élève , gagne en importance , pour prendre la forme d'un ...

Serpent .

Je ferme les yeux en me répétant que c'est impossible ... Ca l'est ! Tout ça date d'il y a des milliers d'années , même pas dans cet univers ... C'est impossible ! " Il " ne peut pas être ici devant moi !

Je me détourne de la vue de ... Je ne saurais trouver les mots pour décrire ce que je ressens rien qu'en pensant à ça .

Je voie alors comme une vision d'horreur : d'énormes tentacules noirs , enlacent mes camarades , et se resserrent autour d'eux tel les anneaux d'un serpent - encore ... Encore des Serpents ... - , alors que ceux-ci gesticulent faiblement , murmurent des paroles insensées ...

Mais je devine encore dans la lueur de leur regard cette terreur à l'état pur , qui semblerait vouloir prendre contrôle d'eux .

Comme par réflexe , je fais un geste de défense , en prévision du resserrement du tentacule noir ; mais à ma plus grande surprise je suis libre de mes mouvements ... Même , le Serpent devant moi a un geste de recul , de protection tandis qu'une aveuglante lumière semble s'abattre sur lui, et que la silhouette terriblement familière semble ... Se dissoudre !

Mettant une main devant les yeux pour ne pas être aveuglé , je distingue qui est à l'origine de cette lumière :

La " guide " , qui a rejeté par terre son manteau ; je ne puis pourtant pas voire son allure ...

Puisque c'est elle , la source de lumière .

Alors que les " tentacules " relâchent mes camarades - tous sans conscience , mais agité de violents spasmes - , se rassemblent en un énorme tentacule parcouru de veines d'un vert sombre , qui se jette littéralement sur elle , je l'entends me crier :


" Va ! Cours ! Sauve-toi de cette Abomination ! Tu est Leur dernier moyen d'expier leur Faute ! Tu dois vivre ! Va-t'en ! Vite ! "

Sans m'attarder plus , jetant malgré moi un dernier regard sur mes camarades étendus , parcourus de convulsions , et sur la silhouette lumineuse , implorante , qui commence à disparaitre sur cette masse morbide , je jette par terre mon arme - brisée par ce Serpent tiré du passé - et je cours aussi vite que possible , dans une ruelle choisie au hasard ...

Ou pas ? Une vague lueur jaune se reflète sur certains pans de murs ébréchés , et instinctivement je suis cette voie de lumière , dans ce dédale d'ombre .

Je tourne là où les reflets suivent un croisement , mais il semblerait que malgré mes efforts , malgré l'avance que le sacrifice de cette " inconnue " , malgré toute ma volonté d'échapper à cette terreur faite vie , je perde du terrain .

Comble de malchance , je trébuche au sol à cause d'un morceau de métal . Je me relève, et , posant un regard fugitif derrière moi , j'entrevoie comme des vagues de ce liquide noir de jais qui arrivent comme un torrent en crue .

Mais sans perdre un instant je reprends ma course effrénée dans le dédale .

Je ne compte plus les tournants qui s'offrent à moi et que j'emprunte , comme si cette lueur voulait me faire gagner du temps sur cette marée morbide .

Et puis soudain , je m'arrête brusquement , et pour cause : une profonde crevasse s'étend juste devant moi .

Mais les reflets sont toujours là de l'autre côté ... Et inconsciemment - où pas d'ailleurs - je sais que , si cette trace continue , je peux continuer , échapper une fois pour toutes à cette Abomination vivante , malgré les quatres Bios de large de la faille ...

Je n'hésite pas un instant .

Je fais quelques pas en arrière , prends mon élan , et saute ...

Ce plongeon dans le vide semble durée une éternité . Je tends les bras en avant , et ferme les yeux .

J'ouvre grand mes mains , geste que je sais finalement inutile ...

Car j'ai manqué la corniche .

Ma chute semble elle aussi durer indéfiniment ...

Que m'attends-t-il après cette vie ? Et , qui sont " Ils " , eux à qui je permettrait donc d'expier quelque faute ? La tombe sera-t-elle donc un repos final pour moi , ou de perpétuels tourments ?


" Ne joue pas à ça avec nous ... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Ven 3 Juil 2009 - 13:30

[...]

Tout s'éteint autour de moi .

Je ne peux pas bouger , ni même ouvrir les yeux , et pourtant...

Je voie .

Je suis étendu au fond de ce ravin sombre ... Je n'aperçois même pas le rebord tellement il y fait sombre ... On dirait que la lumière a été aspirée , avalée , supprimée !

J'entends un bruit non loin ... Un grattement ... Une silhouette , à une dizaine de Bios ... J'aperçois la lueur de ses yeux ...

Un instant ... On dirait ... Qu'ils sont vides !

Une autre silhouette se lève à côté de la première ... Puis une autre ... Et encore une ... De plus en plus de silhouettes apparaissent de chaque côté ...

Enfin ! Je peux bouger ... J'ouvre les yeux ... Et distingue mieux mon environnement : de la boue , partout , grasse et collante , parmis des restes de canalisations et de structures dans cette énorme crevasse .
Je lève les yeux , et puis apercevoir une forme noire qui s'approche ...

Oh non .

Il ne me reste aucun moyen de sortie ... Malgré tout je me relève , malgré la douleur , malgré cette boue qui semble vouloir me retenir ...

Désormais les silhouettes sont innombrables , comme un mur .
Je parviens à allumer ma Lightstone , et je la braque sur l'un des deux groupes ...

A ma plus grande horreur .

Ces silhouettes sont toutes difformes, brisées, mutilées, méconnaissables , couvertes de cette boue grisâtre ; leur démarche est irrégulière , inexistante même : ils mettent un pieds devant l'autre au hasard , et si jamais l'un d'eux tombe , il continue quand même d'avancer en rampant ...

Leurs yeux ... Sont vides de tout regard , entièrement blanc .

Mais le pire ... Le pire ...

C'est que leur corps est parcouru de tentacules noirs , traversés de ces veines verdâtres ...

Quand l'un d'eux reçoit la lumière sur lui , il pousse un gémissement , s'effondre par terre et hurle alors qu'un suivant l'écrase de ses pas lourds et dénués de vie .

Alors , ils commencent à s'agiter , à s'exciter , poussent des gémissements de colère et commencent à vouloir se ruer sur moi ...

Tandis que cette masse noire se rapproche de plus en plus sur la paroi .

Je me rappelle soudain de cette étrange arme à énergie , que j'avais trouvé dans l'Armurerie ...

Sans hésiter , je la dégaine et fait apparaitre la double-lame lumineuse , et tandis que l'une de ces ... " Goules " - ce mot vient de surgir en mon esprit , comme une bulle d'air remonte subitement à la surface de l'eau - s'apprête à me lacérer de ses doigts usés et boueux , je lance mon bras armé à travers la poitrine de la créature .

En traversant de pars en part le corps , la lame émet un bruit étrange , mêlant la brulure , la déchirure et le bruit du métal calciné , et je m'aperçoit que le monstre difforme git à terre , la poitrine tranchée en deux , la blessure étant atrocement brulée .

A la vue de cette arme pour le moins lumineuse , les Goules poussent des gémissements effrayés , et celles des premiers rangs reculent d'un coups ...

Pour mieux être écrasées par celles derrière , qui se jettent alors sur moi en hurlant .

Je fais danser ma lame dans un éclair lumineux alors que les corps aux blessures calcinées tombent les uns après les autres de chaque côté .

Mais plus j'en supprime , plus il en arrive ... Sans oublier cette Marée morbide qui se rapproche encore et encore ...

Sans perdre de temps , sans hésiter , je m'accroche à une tuyauterie qui dépasse de la paroi opposée à celle d'où je viens , et , out en parant des coups de griffes difformes , je grimpe , franchissant la hauteur , guidé vers cette lumière qui désormais semble se rapprocher ...

Mais le moment fatidique arrive ... Alors qu'un énorme tentacule noir parcouru de vaisseaux verdâtres se jette sur moi .

Mais c'était sans compter cette magnifique arme - digne d'un art fin et luxueux - , que je sors d'un fourreau , et d'un grand geste je tranche subitement cette masse noire , qui se liquéfie immédiatement alors que le tentacule " explose " en projettant sa matière tout autour .

Sans m'arrêter plus , je reprends mon ascension , alors que l'espoir grandit en moi : la lumière est de plus en plus proche et intense , dorée dans cette immensité noire d'obsidienne ... Plus qu'un Bios et je suis en sécurité - j'en suis sûr . Qu'importe les Goules , qu'importe ce Flot Macabre , j'en suis sûr , de l'autre côté se trouve mon salut ...

" A défaut du tiens , le Notre ! "



D'où vient cette voix - ou plutôt ces ... on dirait plusieurs êtres parlant en même temps ...

Qu'importe ... J'y suis presque ! J'entends les hurlements de colère des Goules en-dessous , le glissement cauchemardesque derrière , et je voie la lumière dorée devant moi ...


Enfin !
Je me relève , et suis immédiatement aveuglée par cette intensité de lumière , jusqu'à ce que même les yeux clos je sous ébloui ...


" Arrête ta mascarade ... "




Que se passe-t-il !? Je ne sens plus le sol sous mes pas ... Et la lumière dorée est désormais blanche , d'un blanc pur comme une perle ...

" Ne joue pas au plus malin avec nous ... "

Je distingue de nombreuses larges paires d'yeux lumineux autour de moi ,comme de gros points jaunes ... Ils sont fixés sur moi ... Et celui juste en face de moi semble impatienté ...

" Et pour cause ... Va-tu arrêter de te jouer ainsi de Nous ? Il ne Nous reste que peu de temps ... Pour effacer à jamais Notre Faute ...

Alors , arrête de Nous faire perdre du temps , Shas'ui ... "

" " Innocent "... Quelle ironie de ta part que d'oser te faire appeler ainsi désormais ... "


Oh ...

Bien sûr ...

Vous ...

Il semblerait que vous ayez besoin de moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirgah
Consultant
avatar

Nombre de messages : 700
Age : 21
Localisation : si c'est pour une pub ca m'interresse pas

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Ven 3 Juil 2009 - 13:54

comment on dit pour 6posts d'afilés un hexapost XD
Sinon j'aime l'idée et ça fait très vivant comme c'est écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Ven 3 Juil 2009 - 15:24

Merci ^^ * Enfin un com's ! Yeah ! =D *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shas'ui
Chasseur de l'ombre
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 22
Localisation : Là où tout bon Lave-Vaisselle doit être ... En train de sauver le Monde de le menace des assiètes sales.

MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   Lun 6 Juil 2009 - 7:10

Je sais , je sais , encore un pavé ...

Mais celui-ci est plus particulier que tous les autres .

Pourquoi ?


Parce que c'est la fin .

La fin de ma Fic , la Conclusion ( ça n'empêche pas un éventuel épilogue ) .

Il sera peut-être en deux parties , selon ce que je peux écrire aujourd'hui .

Sans plus attendre .... :
[...]

" Ha ... Je ne le savais pas si arrogant ... "

" - Moi non plus ... Ce n'était pas dans " leur " nature , pourtant ... Nous sommes bien placé pour le savoir ... "

" - Peut-être , mais ceci date d'avant même que la Vie soit envisagée là d'où il fait croire qu'il vient ... "

" Allez-vous cesser ? Nous avons plus important à faire à l'instant ! " Il " n'est pas loin , et pourrait profiter de ce que nous nous soyons mit en posture vulnérable un instant ! "

" Tu n'a pas tort ... "


Qu'attendez-vous de moi ? Puisque ... Je semble être si important à Vos yeux ...
Bien que je doute que ça Vous plaise réellement ... N'ai-je pas tort ?


" Tu ose ! Tu ose dire ça ! Ne te rappelle-tu pas ? Tu le sais tout aussi bien que Nous ! Tu sais pourquoi Nous sommes tous rassemblés , à cause de Toi ! "

" - Sois un peu indulgent ... Ceci date justement d'un temps que même ces ... " Grands Etres " ... - des êtres méprisables , soit-il dit ... Des incapables ... - ont oublié ...


Mais Nous , Nous nous rappelons .

Puisque Nous sommes ...

Les Puissances !

Si leurs ... Grands Etres semblent avoir un besoin comme incontrôlable de créer , pour Nous , créer est un Devoir ... Ce pourquoi Nous existons . Créer . Offrir une chance inouïe à des univers entiers - chance qui bien souvent est gâchée inutilement - .

Mais ... Comme pour tout être qui reçoit un Don inestimable - dans Notre cas , " fardeau " conviendrait tout aussi bien - , un Pouvoir presque sans limite , il faut un temps d'adaptation .

Et ... Nous n'avons pas tout de suite pu contrôler ce Pouvoir ... Alors que , emplis de vanité , Nous nous sommes mit en tête de commencer par le plus difficile .

Et ...


C'est ainsi que toi , et tous les tiens , ont existé .


En fait , Notre tâche première était de veiller sur les Grands Etres . Eux créaient des mondes , des formes de vie ... Et Nous , également dotés de ce pouvoir sans limite qu'est celui de la Création , Nous devions d'une part faire en sorte que leurs envies de création ne leur monte pas à la tête , mais aussi faire en sorte que leurs Créations ne touchent pas au tissu de la réalité , que rien n'entrave le cours du Temps , ni le bon fonctionnement du Multivers - tout ce qui entoure et contient les Galaxies , le Voile de l'Espace ...

Voilà donc où nous arrivons à l'origine des tiens .

Dans Notre Arrogance, Nous avons jalousé les Grands Etres , qui semblaient avoir ce droit incontestable à créer des réalités , tandis que Nous , nous devions simplement corriger leurs erreurs ...

Donc , dans le secret , Nous avons décidé de créer notre propre réalité ... En commençant - stupide erreur qui Nous vaudra la méprise de tous les Grands du Multivers ... Y compris les Grands Etres - par ceux qui allaient la régir :

Ton espèce .

En quelque sorte , vous auriez dut tenir le même rôle que nous - à moindre échelle bien sûr . Vous auriez été chargés de régler les conflits , instaurer l'ordre ... Mais aussi maintenir en état votre Univers .

C'est pourquoi ... Nous avons créé la Ville où tu est rentré il y a quelques heures .

Elle devait servir de centre névralgique à l'Univers en cours de préparation . De là vous pouviez avoir un oeil sur chaque endroit de l'Univers .

Nous prévoyions vous créer de manière à ce que , en étant ici , d'une seule pensée vous puissiez voire ce qui se passait sur n'importe quel centimètre carré de votre Univers.


Nous nous étions concerté ... Tout étais prêt ; les tiens et toi-même étiez déjà prêts - nous ous avions mis en " stase " le temps que nous créions l'Univers que vous alliez gérer -

Mais ...

Notre plan fut découvert .

Un misérable Grand Etre nous avait espionné , et nous menaçait de tout dévoiler... A moins de " passer l'éponge " sur certaines créations qu'il envisageait .

Mais Nous-mêmes l'avions menacé de révéler ce qu'il projetait de faire , et de ... l'empêcher de nuire avant que nous soyons découverts .


En représailles à ce contre-chantage , il nous " montra une partie de ce quoi il était capable " :

Et il "L " 'a créé .

Cette obscénité , cette infamie , cette création à la fois terrifiante par ses capacités que dangereuse , et révoltante .

Cette ... création , insulte même à la Création , était su abjecte que même son créateur tremblait quand il nous a révélé son nom ... Et tous les adjectifs possibles et imaginables ne suffiraient pas à décrire " Ca " .

Ce Grand Etre nous avait montré cette Chose , en preuve de ses capacités , et de ce qu'il n'hésiterais pas à faire si nous menacions ses plans . Sa création , en plus de disposer des pouvoirs que tu a pu voire , avait la capacité ...

De Nous suivre , Nous retrouver où que Nous soyons .

Nous , et tout ce que nous avions pu créer ...
Y compris les tiens .

Nous savions pourtant votre Univers hors de danger - quand Nous avions appris l'existence de cette Chose , l'Univers était juste à ses fondations - mais cette Ville était complète ... Et vous aussi , et Nous ne pouvions pas discrètement retirer les " traces " qui distinguaient Nos créations de celles de ces minables Grands Etres .

Mais surtout , Notre orgueil semblait nous interdire de laisser derrière Nos Nos créations , que Nous devions les conserver , pour qu'elles puissent apparaitre au meilleur moment , pour Notre " gloire " ...

Nous paniquions . Que devions-Nous faire ?

Tout d'abord , Nous avons tenté de mettre cette Ville à l'abri - c'était un des deux symboles de Notre gloire , il Nous semblait inconcevable de la laisser - alors Nous l'avons " placé " sur cette planète .

Mais quand au sort de toi et des tiens ... Nous étions tous partagés .

Pour certains , vous n'étiez que de simples ébauches , qui de plus nous compromettaient potentiellement . Vous laisser dans la Ville était , selon eux , le mieux que nous puissions faire .

Mais pour Nous - Nous six - vous comptiez . Plus que tout ou presque .

Mais Nous ne savions que faire ...

Finalement , la solution s'est imposée :

Il fallait vous intégrer à un autre Univers . Comme ça , ce misérable Grand Etre n'oserait pas envoyer sa Création saccager l'oeuvre d'un autre , auquel cas tout son plan serait découvert .

Mais ... Vous étiez nombreux ! Tous vous placer ensembles paraitrait suspect , et surtout ne passerait pas inaperçu .

Nous avons alors décidé de nous répartir dans plusieurs mondes , Univers ... En donnant un petit don à chaques " groupes " qui s'en allait .

Il me semble que certains ont hérité du don de prédictions , ou plutôt de prophétisation - si je ne me trompe pas, certains d'entre eux ont hérité d'un don de vision du temps .

Là d'où tu viens , je sais que vous avez hérité du don de la Forge . N'ai-je pas raison ? Ce collier autour de ton cou en est la preuve ...


Mais , alors que nous vous avions tous " replacés " , notre mascarade s'est terminée .

Ceux qui n'étaient pas avec Nous six avaient décidé de se débarrasser de ce Grand Etre bien orgueilleux pour vouloir menacer ceux qui veillaient sur lui .

Et celui-ci a donc révélé Notre Œuvre , et - involontairement ou pas - SA création .

Et ... La punition en retour fut terrible .







La suite d'ici cet aprèm' ou demain au plus tard .

Quelques commentaires , ça serait pas du luxe , les gens ... Ca fait plaisir de poster une Fic dans le vide .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fan-Fiction]Tales of a lost Dark Hunter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de dark hunter
» [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny
» [Fan-Fiction] Tales of a member of the order of Mata-Nui V: End
» [Fan-Fiction] Dark Fear
» Tales Of The Ghost Hunter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bionicle-legends :: Division MOC & Créations Personnelles :: Section Fan-Fics, Fan-Arts & Stop Motion-
Sauter vers: